Critiques Cinéma

LES GAZELLES (Critique)

4 STARS EXCELLENT

les gazelles affiche

Le tweet de sortie de projo:

tweet les gazelles

SYNOPSIS: Marie et Eric, trentenaires en couple depuis le lycée, signent l’achat de leur premier appartement quand Marie est saisie d’un doute vertigineux. Sa rencontre avec un beau brun ténébreux va précipiter sa décision : elle quitte Eric pour plonger dans le grand bain du plaisir et de la liberté.
Mais elle va surtout se manger le fond de la piscine…
Et découvrir un monde sans pitié : à son âge, le célibat est vite perçu comme une tare suspecte.
Éclairée par des amitiés nouvelles, Marie va apprendre à envisager son célibat comme une chance d’où elle pourrait sortir plus forte, et enfin prête à être heureuse.

A l’humour très masculin, percutant et rentre dedans d’un Romain Lévy par exemple, qui avait très bien su capter l’air du temps avec son Radiostars, il manquait un contrepoint féminin qui parviendrait à parler de ces filles trentenaires toujours célibataires soit par choix soit parce que la vie en a décidé ainsi, des nanas qui n’auraient pas froid aux yeux et qui raconteraient sans fard ce que cela fait d’être confrontées au quotidien à la lâcheté masculine, aux sifflets intempestifs qui se voudraient flatteurs mais ne seraient que de vulgaires agressions sonores, à la drague urbaine menée par des chasseurs de proies. Des filles qui prendraient leurs vies en mains, en ayant la tête sur les épaules. Des filles qui agiraient comme des mecs mais qui ne renonceraient pas pour autant à l’amour et à la fête, bref à la vie. Car les gazelles ce sont nos fiancées, nos sœurs, nos copines, nos amies et un peu nous aussi vus par leurs yeux, Les gazelles c’est le reflet d’une société dans laquelle on perd ses repères, où l’on vous promet une vie formatée et où tout envoyer en l’air sans finir forcément à la fin dans les bras du beau gosse de service est regardé d’un œil sinon suspect, du moins avec circonspection.

les gazelles 1

Le film de Mona Achache (Le Hérisson) est une bouffée d’air pur dans une production qui sent le renfermé, un film vivifiant et tonique, irrésistible de drôlerie et qui, sous ses airs de film en prise directe avec la vie, réussit justement la gageure de parler de son temps avec acuité, humour et vérité. Littéralement porté à bras le corps par Camille Chamoux, scénariste et actrice principale, la jeune femme dévoile une nature renversante et emporte avec elle tout sur son passage. N’hésitant pas à pousser le curseur très loin dans des séquences extrêmement saugrenues et très efficaces, le film est aussi pourvu de dialogues qui font mouche à chaque fois. Les gazelles sous couvert de comédie générationnelle est surtout le constat doux amer que le célibat, ce mal du siècle regardé souvent avec dédain, peut aussi être le chemin d’une prise de conscience vers une existence assumée et qui passe par l’émancipation des figures imposées.

les gazelles 2

Trimballant son énergie et son goût pour la fête, Les gazelles déploie également une cartographie de l’intime de la femme en 2014 et de la vision multiple que la gente féminine peut porter sur les rapports amoureux. Doté d’un rythme intense, dopé par une bande originale absolument délicieuse, le film s’inscrit d’emblée dans la lignée des gros plaisirs ciné du moment, qui, contrairement à ce que l’on pourrait penser n’est pas uniquement destiné aux femmes et ferait office de petit précis pour gérer son célibat. Les hommes aussi y trouvent leur compte, tant dans l’humour, que dans la façon dont nous sommes perçus par les femmes ce qui pourrait par ailleurs nous faire réviser nos manières de rustres.

les gazelles 3

Si Camille Chamoux est la cheville ouvrière de cette réussite dont elle incarne l’âme et le moteur, la mise en scène de Mona Achache, inventive et virevoltante, confère parfois à l’ensemble un côté vignette de BD du plus bel effet. Malgré une très légère baisse de rythme qui accompagne la décélération d’enthousiasme du personnage principal, le film tient sur la durée grâce aussi à un casting parfait, représentant LA femme sous ses diverses facettes. Camille Chamoux donc qui redécouvre le célibat et qui s’ouvre enfin à la vie, Audrey Fleurot, belle et touchante, Joséphine de Meaux instinctive et en lâcher prise, Anne Brochet en psy mâture et décomplexée, Naidra Ayadi en femme hésitante entre deux types d’hommes, Olivia Côte en dépressive au bout du rouleau… Elles incarnent une bande de copines dont on voudrait faire partie, de ces femmes qui décident de leur vie sans la subir. Les hommes autour d’elles qui ont notamment les traits de Franck Gastambide et Samuel Benchetrit ne sont pas forcément bien lotis et représentent les deux faces d’une même pièce, la vie toute tracée et l’aventure sans lendemain. Ils sont les catalyseurs de certaines scènes vraiment très drôles et symbolisent la confrontation entre les sexes. Ne dit t-on pas que les hommes viennent de Mars et les femmes de Venus? En tout cas quel que soit votre planète, prenez la direction des Gazelles!

les gazelles affiche mini

Titre Original: LES GAZELLES

Réalisé par: Mona Achache

Casting: Camille Chamoux, Audrey Fleurot, Joséphine de Meaux

Anne Brochet, Franck Gastambide, Samuel Benchetrit…

Genre: Comédie

Sortie le: 26 mars 2014

Distribué par : Paramount Pictures France

4 STARS EXCELLENTEXCELLENT

Publicités

2 réponses »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s