ENTRETIENS

Rencontre avec MARC ESPOSITO (Entretien) Partie 2 « C’est devenu comme une tribu Le cœur des Hommes… »

A l’occasion de la sortie en vidéo du Coeur des Hommes 3, suite du grand entretien que nous a accordé Marc Esposito, où il nous parle de ses films, de ses projets avortés, de ses projets à venir…

RENCONTRE MARC ESPOSITO 4

Pour lire la première partie c’est par ici

Vous la définiriez comment cette aventure du Coeur Des Hommes? Ces trois films sur dix années de votre vie?

C’est un cas de figure très singulier dans l’Histoire du cinéma. Il n’y a pas tellement de points de comparaison, d’abord qu’il y ait trois films avec les mêmes personnages, les mêmes décors, avec une vingtaine de personnages communs qui vieillissent de film en film, ça ne s’est pas beaucoup fait et je dirais que les rares fois où ça s’est fait, c’était toujours dans du cinéma d’action que ce soit L’arme fatale, Indiana Jones, Star Wars… Le seul cas comparable, c’est La vérité si je mens mais à mon avis la différence c’est que c’est très rare qu’un film à suites soit aussi personnel. En général, ce sont plus des concepts commerciaux, alors que là les trois films sont vraiment très nourris de ma vie, tous les gens qui me connaissent bien me disent que les trois films me ressemblent énormément et je ne pense pas qu’on dise à Thomas Gilou que La vérité si je mens ce soit lui.

Qu’est ce que ça fait de démarrer sa carrière de cinéaste par un succès comme Le Cœur Des Hommes?

C’est top, ça a permis surtout de continuer, je ne suis pas sûr du tout que j’aurais fait un autre film si j’avais commencé par Mon Pote. Si j’avais commencé par un film comme ça qui fait 140000 entrées France. Surtout que je ne suis pas jeune. Un mec de 30 ans qui démarre par un bide on lui donne une deuxième chance mais là à 50 balais, il faut un succès pour pouvoir continuer. Ce qui ne signifie pas être tranquille, parce que mis à part Le Coeur 2, j’ai eu du mal à monter tous mes films, on a eu du mal à trouver les financements. J’ai fais six films avec six distributeurs différents.

Avez-vous déjà pensé à adapter Le Cœur des Hommes en série télé?

Moi non, mais on y a pensé pour moi. Moi j’ai freiné des quatre fers et maintenant même le producteur Pierre Javeaux n’en a plus envie, du coup c’est un problème qui ne se pose plus. Moi ça ne me disait rien.

Pourquoi? Parce que vous comptiez poursuivre la série au cinéma?

Oui et parce que le format de la télé me semblait gênant. Là il s’agit de faire 1H50 tous les quatre ans, alors qu’à la télé il faut faire 6X52 mn donc ça fait 300 minutes. Donc ça veut dire faire un Cœur Des Hommes de cinq heures et forcément comme à la télé vous avez une obligation de rebondissement, j’aurais été obligé de sur-scénariser comme dans Plus Belle la vie où à chaque épisode il se passe obligatoirement des trucs très mélodramatiques. Le fait d’avoir à faire 1H50 c’est un format qui est bien et qui permet d’avoir quand même une part de chronique de vie, alors que sur 5 heures, je suis sur qu’à la télé on dirait « c’est chiant! »! Et puis la télé ça veut dire écrire vite, tourner vite, donc déjà si ça s’était fait à la télé je n’aurais fait que le scénario.

Si demain Canal vous propose de venir sur une Création Originale, ce n’est pas quelque chose qui vous tente?

Non pas du tout. Enfin je ne sais pas, on ne m’a jamais rien proposé mais à priori je n’ai pas d’idée dans ce domaine. En plus la série télé ça veut dire travailler en groupe, demander l’avis à la chaine, moi je n’ai pas cette habitude là et puis j’aime bien travailler seul donc je pense que je ne suis pas fait pour la télé.

affiche-l-envolVotre expérience de co-écriture sur L’envol justement c’est un mauvais souvenir?

Oui ce n’est pas ce que je préfère. On perd beaucoup de temps. Moi je ne suis pas du tout créatif en parlant, je ne suis pas du genre à faire des suggestions. Quand je suis devant l’ordi des choses viennent mais sinon je suis nul dans l’exercice donc je l’ai fait une fois, mais c’était mes débuts, c’était un pote…

En 2006 il y a Toute la beauté du Monde, le film qui sort enfin. Quand vous avez raconté le tournage dans Studio ça avait l’air féérique. Avec le recul, c’est toujours le cas?toute_la_beaute_du_monde

Je ne dirais pas féérique, c’était exceptionnel, c’était une aventure comme vous n’en vivez qu’une fois dans votre vie, tous les techniciens du film ont été marqués par ce tournage, parce qu’on était dans des paysages merveilleux, on bougeait tout le temps ce qui est très rare. On a dû faire 17 chambres d’hôtel différentes, c’était un road movie et puis avec des Indonésiens. Il y a eu tout un tas de paramètres qui fait que c’est une aventure hors du commun mais ce n’était pas féérique dans le sens où on en a chié quand même. Il faisait très très chaud, on avait des journées très longues, des conflits à gérer… Ce n’était pas le paradis. C’était une aventure extrêmement forte, ça a été pour moi un film déclic, c’est sur Toute la Beauté du Monde que j’ai aimé faire du cinéma. Sur Le Cœur des Hommes c’était très « les acteurs le dialogue, les acteurs le dialogue », en terme de mise en scène je ne m’étais pas tellement préparé, j’étais du genre « on verra quand on sera sur le décor », alors que à partir de Toute la Beauté du Monde, j’ai commencé à travailler en amont, à réfléchir à ce que je voulais faire. C’est très important je pense de montrer à l’équipe que vous êtes un gros travailleur et quand ils arrivent en préparation et qu’ils voient que tous les plans sont décrits sur près de 80 pages et certains plans sur 15 lignes,  ils se disent « ça va on a à faire à un mec sérieux » (Rires)

2006 a été une grosse année. Cela a été difficile à gérer la sortie de Toute la beauté du monde et le tournage du Coeur Des Hommes 2?

On sort Toute la beauté du monde en avril et on doit tourner Le Cœur des Hommes 2 en septembre. Le montage de Toute la beauté du monde a été très long, donc j’avais quand même le temps d’écrire en même temps. Les deux films ne se sont pas vraiment chevauchés, ça s’est succédé sans temps mort entre les deux. Mais ce n’était pas usant. Le montage c’est un travail de bureau, c’est beaucoup moins fatiguant qu’un tournage ou quand on est en promo dans une tournée province.

Le Coeur des Hommes 2 était prévu dès le départ dans votre esprit où c’est quelque chose qui est venu avec le succès?

Non j’y ai pensé tout de suite, je leur en ai parlé dès le tournage du 1, que j’espérais que ça marche et qu’on en ferait d’autres. Je n’ai même jamais pensé en terme de trilogie, pour moi c’était évident que tant que ça marcherait et que tant qu’on aurait envie de les faire, on en ferait.le coeur des hommes 2 affiche

Et là du coup avec l’accueil qu’a reçu le 3?

Il n’y aura pas de 4 c’est impossible. Si on était assez fou pour le faire, personne ne nous suivrait, on ne trouverait pas l’argent. Le film n’a pas suffisamment marché.

Vous avez plusieurs projets qui ont avortés. Cendrillon, une pièce de théâtre….

La pièce de théâtre c’est mon prochain projet. Je ne voulais pas enchainer avec un film après Le Cœur des Hommes 3 , je voulais faire du théâtre. J’espère que ça pourra se faire en mars. J’ai un producteur, des théâtres, on cherche l’acteur. C’est la pièce que j’avais déjà essayé de monter. Il y a toujours Atmen Kélif dans la distribution, c’est d’ailleurs le seul qui en fasse toujours partie. C’est le projet qui m’accapare en ce moment

LE COEUR DES HOMMES 3 AFFICHEEn 2010, il y a eu l’échec de Mon Pote. Du coup vous avez dû renoncé à tourner Ma copine. Est ce que vous avez toujours pour projet de faire un film avec des femmes au centre du récit?

Oui, c’est sûr que si j’en fais un autre ce sera un film de filles, c’est sûr, maintenant est-ce que j’arriverais à le faire, quand est-ce que je vais le faire, j’en sais rien, en tout cas c’est forcément un film de filles.

Ma copine c’était un projet qui était très avancé?

Oui, j’avais eu deux actrices qui avaient dit oui et c’est quand même un peu l’échec de Mon Pote qui a tout foutu par terre parce que il y a une des deux qui s’est débinée, du coup j’ai eu du mal à la remplacer et celle que j’avais trouvé pour la remplacer était vraiment pas bankable, donc du coup on voyait qu’on n’aurait pas beaucoup de sous pour le faire.

Pour revenir au Coeur des Hommes 3, ça vous a fait quoi de retrouver cette bande que vous avez créé même si Gérard Darmon n’était plus là?

C’est très émouvant. Mais ce n’est pas vraiment les retrouver parce que je les vois tous beaucoup, tout le temps, ils font partie de ma vie, aussi bien les acteurs que les techniciens, pas toute l’équipe, mais que ce soit la maquilleuse, le chef op, le monteur, c’est tous des gens, je connais leurs femmes, leurs enfants. Je dine ou je déjeune deux ou trois fois par an avec chacun d’entre eux. Et eux se connaissent entre eux, donc je ne perds jamais le contact avec eux. C’est devenu comme une tribu Le cœur des Hommes avec en plus les jeunes qui jouent les enfants de Manu, Emilie Chesnais…. C’est rarissime de faire un troisième film avec 20 acteurs communs, avec toute l’équipe qui est quasiment la même, de retrouver des décors où vous avez tourné il y a cinq ou dix ans…

Ça été un crève-cœur par exemple de ne pas reprendre Fabienne Babe ou Ludmila Michael pour Le Cœur des Hommes 3?

Oui mais on ne peut pas empiler les nouveaux personnages et garder tous les anciens malheureusement.

Déjà que ce n’était pas évident de faire revenir Zoé Félix?

Comme on voyait dans le 2 qu’elle était amie avec Juliette donc du coup, elle restée amie avec Juliette voilà tout.

Pourquoi vous êtes devenus producteur de vos films? C’était pour maitriser tout le processus de A à Z?

Je le maitrisais déjà! Je dirais plutôt que c’est pour mettre en accord ma position financière avec ma position de pouvoir. Ca faisait longtemps que j’étais comme un producteur, déjà sur Toute la beauté du monde, j’avais dû gérer des problèmes de logistique et dès que j’ai pu je suis devenu officiellement producteur. Sur Le Coeur 2, j’étais producteur exécutif et avec Mon pote, je voulais être à égalité avec le producteur. mon_pote

Vous avez des regrets dans ce que vous avez fait?

Non ! J’ai des regrets de ce que je n’ai pas fait. J’ai des regrets d’avoir loupé Cendrillon ou même Ma copine. Mais bon voilà on va voir quand va sortir le Cendrillon que Kenneth Brannagh vient de faire pour Disney. J’espère secrètement qu’ils auront copié mon scénario et que je pourrais leur faire un procès (Rires) Cendrillon c’est le premier scénario que j’ai écrit. C’est le premier scénario que j’ai écrit, c’est le scénario qui m’a donné envie d’écrire des scénarios. J’avais été voir Claude Berri, j’étais encore à Studio à l’époque.

C’était même avant Toute la beauté du monde?

Oui c’était avant tout, avant Dewaere, c’était en 1991. Ma fille avait neuf ans et était folle de Cendrillon. Donc je vais voir Berri et je lui propose ça avec Vanessa Paradis et il a beaucoup aimé le scénario mais Vanessa Paradis a dit non, du coup on s’est retrouvés le bec dans l’eau mais il est revenu à la charge. Il m’a acheté le scénario deux fois. Il avait laissé tomber les droits, il m’a appelé, il les a repris. Mais bon, je n’ai pas réussi à le faire non plus et je pense qu’ils ont eus tort et que ça aurait marché, mais dans ce que j’ai fait, non, je ne regrette rien.

Vous avez fait des chansons avec Marc Lavoine et avec Gérard Darmon. Est-ce que c’est un exercice que vous souhaitez refaire où bien vous l’avez fait parce que c’était avec des copains?darmon on s'aime

Je le referais volontiers si quelqu’un me le demande mais si on ne me le demande pas je ne vais pas aller démarcher des compositeurs ou des chanteurs. Je trouve ça assez facile comme exercice. Marc par exemple quand il prend une chanson d’un auteur, il lui fait le cadeau de lui prendre une chanson car il lui offre beaucoup d’argent.

Une dernière petite chose. Sur votre blog je vous avais soumis une idée qui était de réunir vos textes de l’époque où vous étiez journaliste, dans un bouquin. Est-ce que c’est un projet qui pourrait vous intéresser? et est-ce que c’est quelque chose que vous aimeriez déléguer à quelqu’un?

Oui mais qui va l’éditer? Sinon, j’adorerais. Ce que j’aimerais c’est faire le choix de ceux qui seraient publiés. Si on publiait tout c’est l’équivalent de Victor Hugo (Rires) J’aimerais bien qu’on publie tous les papiers que j’ai fait et que je trouve bien, donc ça pourrait être aussi bien des critiques où je me suis un peu décarcassé. Aujourd’hui ils font tous des critiques de huit lignes.

Vos critiques de Cyrano,Pretty Woman, Danse avec les loups, Reds par exemple étaient effectivement très développées.

studio rain manOui vous avez raison et j’avais fait un papier sur Stallone où alors j’ai raconté la vie de Dustin Hoffmann, de Liz Taylor, de De Niro, si je trouvais un éditeur oui ça j’aimerais bien. Mais j’ai l’impression que ça se fera un jour, mais un jour où j’aurais fait un succès de librairie. Là il se dira peut être, « tiens ce serait bien qu’on publie vos textes ». Mais je pense qu’aujourd’hui si vous allez voir un éditeur et que vous lui demandez à publier les textes de Marc Esposito, on vous rira au nez. Il faut avoir un bon éditeur pour avoir une chance qu’on en parle même s’il n’y a pas besoin d’en vendre 50000 pour gagner sa vie, mais j’ai l’impression que je ne suis pas dans une position qui est bonne aujourd’hui pour ça. Mais j’aimerais bien que ça arrive un jour oui.studio liz taylor

Je suis content de voir que c’est une idée à laquelle vous ne semblez plus aussi réfractaire qu’à l’époque où je l’avais suggérée sur votre blog.

Je pense qu’il y a pas mal de gens qui savent qui je suis sans avoir lu, ne serait-ce par exemple que dans l’équipe avec qui je travaille. Il y a beaucoup de filles jeunes qui ne vont pas s’amuser à aller à la Bibliothèque Nationale pour aller lire ce que j’écrivais en 1982 alors qu’elles n’étaient même pas nées. Mais ce serait un bel instantané sur la période 75-90 c’est vrai. Ce serait sympa oui.

Si vous cherchez un assistant pour vous aider à faire la sélection des textes ce serait un honneur. (Rires)

Propos recueillis par Cliffhanger

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s