Critiques Cinéma

LES FLINGUEUSES (Critique)

1,5 STARS ASSEZ MAUVAIS

les flingueuses affiche

Le tweet de sortie de projo:

tweet lesflingueuses

SYNOPSIS: D’un côté il y a l’agent spécial du FBI, Sarah Ashburn, une enquêtrice rigoureuse et méthodique dont la réputation la précède tant pour son excellence que son arrogance démesurée. De l’autre l’agent de police de Boston, Shannon Mullins, reconnue pour son fort tempérament et son vocabulaire fleuri. L’une comme l’autre, n’ont jamais eu de partenaire dans le travail… ni vraiment d’amis. Ainsi, lorsque ces deux représentantes de la loi radicalement opposées sont obligées de faire équipe pour arrêter un baron de la drogue sans pitié, elles se retrouvent à devoir lutter non seulement contre un puissant syndicat du crime, mais aussi et surtout contre l’envie de s’entretuer.

La comédie débilitante US est un marronnier qui révèle parfois de bonnes surprises. Même si l’idée de retrouver un casting composé d’une Sandra Bullock qui a souvent du mal à être vraiment drôle et d’une Melissa McCarthy, consacrée par le précédent film de Paul Feig, Mes meilleures amies, n’était pas de nature à nous rendre très optimistes. Les Flingueuses n’apportera pas de contradiction à nos craintes, même si avouons le, inexplicablement, certains gags fonctionnent plutôt bien et sauvent du pathétique ce film qui compile les clichés et qui au final ne restera surement pas dans la mémoire collective. Le gros problème du film, même s’il est construit sur un humour qui privilégie le non sens, c’est la crédibilité, et les deux comédiennes ont beau faire de leur mieux, dès qu’elles se retrouvent un flingue à la main on n’y croit pas une seconde. Pour faire passer la pilule, un humour bas du front peut fonctionner sur une ou deux séquences, mais au delà, on sort très vite du film et ce n’est pas l’intérêt du script qui nous permet de nous maintenir la tête hors de l’eau. Plombé également par des scènes d’action sans rythme ni suspense, Les Flingueuses bénéficie d’une réalisation paresseuse d’un Paul Feig qui se trouve bien à la peine.

LES FLINGUEUSES 1

Manquant de la plus élémentaire finesse, Les Flingueuses est par ailleurs bien trop long pour un tel divertissement, qui devrait plutôt miser sur une efficacité maximale qui ici fait très largement défaut. Ne renouvelant jamais le buddy movie et au contraire, empruntant le parcours balisé par des milliers de productions, Les Flingueuses ne surprend pas et n’offre aucune originalité. Son humour parfois trash permet à quelques gags d’offrir les sourires que l’on était en droit d’attendre sur la durée, mais l’anti-conformisme est souvent réduit à passer uniquement par un flot d’insultes proférée par une Melissa McCarthy dont c’est en passe de devenir la spécialité. Sandra Bullock est fidèle à elle-même, jamais très drôle mais l’entente entre les deux comédiennes est plutôt patente et leur complicité permet de sourire benoitement devant cette enfilade de stupidités. Se permettant tous les excès de langage grâce à une classification R, Les Flingueuses, s’il a sans doute fait perler le front des membres des comités de censure va très loin dans un comique charretier qui trouve trop vite ses limites. Si la BO est plutôt de qualité, on souffre devant ces près de deux heures de projection. Bref, ce qui fonctionne sur un format court est ici étiré à l’envie, seulement, à force de pousser le bouchon toujours trop loin , Les Flingueuses finissent par nous achever et nous font rendre les armes.

les flingueuses affiche miniTitre Original : THE HEAT

Réalisé par: Paul Feig

Casting: Sandra Bullock, Melissa McCarthy, Demian Bichir,

Michael Rapaport, Spoken Reasons, Marlon Wayans…

Genre: Action, Comédie, Policier

Sortie le: 21 Août 2013

Distribué par : Twentieth Century Fox France

1,5 STARS ASSEZ MAUVAIS

 Assez Mauvais

Publicités

4 réponses »

  1. J’irai le voir puisqu’il y a Sandra Bullock à l’affiche.
    Cela étant, j’avais trouvé le précédent film du réalisateur déjà très lourd, vulgaire et jamais drôle. Je pars donc avec de gros a prioris négatifs, amplifiés par ton article…

  2. rien que la tagline de l’affiche ne donne pas envie tellement le calembour est lourd et mauvais.
    J’avais vraiment aimé Bridesmaids…mais je n’aime pas Melissa Maccarthy dont le jeu se limite à injures sur vulgarités en cascade.
    Et ensuite, pour Sandra, je ne sais pas, mais… ce film tient il plus de Miss detective 1 (sympa) ou de Miss Detective 2 (buddy movie minable et pas drôle) ?

  3. La vulgarité ne me derange pas lorsque celle-ci est employée avec finesse et un certain sarcasme habile , ce qui n’est manifestement pas le cas de ce film . Les gags sont si gras qu’on en deviendrait diabétique , les actions si stériles , Sandra.B est tellement (mal) liftée qu’on se demanderait si elle était devenue asiatique et Melissa.M me donne la nausé pire qu’à une femme enceinte , avec ses cheveux graisseux et son visage huileux . Mais bon point au réalisateur qui abat les idées recues sur le beau sexe car oui chez nous aussi des lourdeaux bien beauf et crados . Dommage que ces deux actrices à potentiel soient cantonnées aux mêmes rôles , l’une dans la femme collet-monté donnant des envies de meurtre sur sa personne et l’autre coltinée à jouer les grosses gueules pathétique . Comédie tragiquement merdique et atrocement longue.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s