Evénements/Festivals

Happy Birthday to nous – LES RELIQUES DE CLIFFHANGER

A l’occasion des deux ans des Chroniques de Cliffhanger, on a voulu repartir au cœur de notre passion pour le cinéma, les séries télé et les médias .Comme ça, au gré de la mémoire, repasser par nombre de ces personnages, ces histoires, ces moments, ces sentiments qui ont forgé notre goût pour ces arts. Quelques mots avant un voyage non exhaustif en images. Souvenirs….

En se retournant sur son parcours personnel et en voulant modestement analyser comment une passion se construit, quels sont les ressorts qui la régissent, on se rend compte que tout cela n’a rien de très rationnel. Non pas qu’il faille porter la nostalgie au pinacle, ce n’est pas que c’était forcément mieux avant mais chaque génération a les rêves et les idoles qu’elle se crée et qu’elle mérite! On reste tous le fruit produit par notre imaginaire et nos yeux d’enfants, ne serait-ce que par réminiscence. Certes, on évolue, nos goûts se font plus murs, plus surs, notre esprit critique et artistique s’affine, mais on revient toujours à ses premières amours. Nous ici, sommes les descendants directs d’une certaine télé de papa dont la cinéphilie s’est forgée devant le film du dimanche soir et La dernière séance, une époque pas si lointaine où les films interdits arboraient le carré blanc et où les classiques pullulaient sur le petit écran, où le cinéma et la télévision interagissaient par l’intermédiaire de programmes comme La Séquence du Spectateur, Mardi Cinéma, Les dossiers de l’écran ou L’avenir du Futur…L’arrière pensée promotionnelle qui parasite aujourd’hui les relations entre les distributeurs de films et les chaines de télévision n’avait alors pas cours dans les mêmes proportions, la télévision privée en était à ses balbutiements et l’ère des multi-diffusions n’allait exploser qu’avec la naissance de Canal Plus puis l’arrivée de la Cinq et TV6 puis M6. La Cinq et M6 longtemps considérées comme de simples robinets à séries télé mais qui surent diffuser aussi des œuvres exigeantes et de qualité. C’est à cette époque entre le milieu des années 70 et le milieu des années 90 que sont inconsciemment nées Les Chroniques de Cliffhanger, devant tous ces films, séries, émissions ou médias qui forgèrent notre inconscient et firent de nous les objets de notre passion. Pour la vie.

Quelques émissions et programmes jeunesse

L’ILE AUX ENFANTS et le premier héros: CASIMIR

Et la première émission où l’on retrouve nos héros dans des histoires plus sombres: Récré A2

Le tout premier générique du robot géant, icône de toute une génération

Le second générique popularisé par Noam

Un peu plus tard FR3 propose à 19H55 Ulysse 31: Culte!

Tous les dimanches soirs le grand film populaire de TF1 était précédé de ce jingle mythique

Quelques films populaires qui peuplent notre imaginaire

flic ou voyou

« Celui qu’a des lunettes, c’est Rey. Le plus dangereux, c’est Rey. Le plus con, c’est Rey. L’autre, c’est Massard. »

Charles Gérard, Flic ou voyou (1979), écrit par Michel Audiard

Rabbi_Jacob_grande

« Victor Pivert, narquois : Vous avez vu, Salomon ? Ils ont des voitures, maintenant, hé, hé, hé… Ils ont des Rolls blanches, les Noirs.
Salomon : En tout cas, c’est pas à Monsieur que ça risquerait d’arriver…
Victor Pivert : Quoi donc ?
Salomon : Que Mademoiselle épouse un Noir.
Victor Pivert : Qu’est-ce que ça veut dire, ça ?
Salomon, d’un ton lourd de sous-entendus. : Que Monsieur est peut-être un peu raciste.
Victor Pivert, scandalisé. : Raciste ! Moi, raciste ! Salomon… Raciste ! Enfin, Dieu merci, Antoinette épouse un Français bien blanc. Biiien blanc… Il est même un petit peu pâlot, vous trouvez pas ? Avec ses petits boutons…
Salomon, zozotant. : … et son cheveu sur la langue…
Victor Pivert : Il a un cheveu, mais il est riche, riche comme moi, et catholique comme tout le monde !
Salomon : Pas comme tout le monde, Monsieur ; parce que moi, par exemple, je suis juif.
Victor Pivert, abasourdi, après quelques instants de silence. : Vous êtes juif ? Comment, Salomon, vous êtes juif ? (Salomon confirme d’un signe de tête.) Salomon est juif ! Oh !
Salomon : Et mon oncle Jacob, qui arrive de New York, il est rabbin.
Victor Pivert : Mais il est pas juif ?
Salomon, légèrement amusé. : Ben si.
Victor Pivert : Mais pas toute votre famille ?
Salomon : Si !
Victor Pivert, résigné. : Écoutez, ça fait rien, je vous garde quand même. »

Louis de Funès, Henri Guybet, Les Aventures de Rabbi Jacob (1973), écrit par Gérard Oury, Danièle Thompson, Josy Eisenberg, Roberto De Leonardis

le grand blond

« Perrache : Le type qu’on doit accueillir…
Toulouse : Oui ?
Perrache : Qui est-ce ?
Toulouse : Je ne sais pas.
Perrache : Pardon ?
Toulouse : Je ne sais pas. Allez à Orly demain matin à 9h30 et choisissez.
Perrache : Je ne comprends pas.
Toulouse : Oui, choisissez. Prenez n’importe qui, un homme dans la foule, le plus anonyme possible. Celui que vous allez accueillir n’a aucune importance. C’est un prétexte. Ce qui compte, c’est que Milan morde à l’hameçon. Je peux vous dire précisément ce que vous allez chercher demain à l’aéroport, mon petit Perrache : un piège à cons. »

l'espion qui m'aimait

« Un homme qui possède du Dom Pérignon cuvée 53 n’est pas complètement mauvais »
Roger Moore – L’Espion qui m’aimait

rio bravo

« Grant : Tu peux garder tes armes, Colorado.
Colorado : Merci, shérif. J’ai jamais aimé la bagarre.
Grant : Alors ne la provoque pas.
Colorado : D’accord. À moins de vous prévenir avant. »

Quelques séries qui firent nos beaux jours

21JUMPSTREET2

3E1HAPPY

falloladsa

c7_1

1351087025_ad1d7978da

3-7

Mannix TV Ad Knight Rider Pilot Movie TV Ad wph2hmeredy017 Man-called-Sloane-TV-Guide-1979 2ndseasonad Misfits Of Science Series Premiere TV Ad missingcon2 moonlight850303 Spenser For Hire Series Premiere TV Ad Starsky And Hutch Series Premiere TV Ad steele821001 streeth2 Twin Peaks Season 1 Finale TV Ad WISEGUY1 Kung Fu-Streets Of San Francisco TV Ad magnum801211

2671974914_41a80f3643 2365037383_4ea35b1e71 2453700555_701f84e008_b

murderfromspace1 442px-Photo0141THE PERSUADERS 2

avengers710601

Star Trek The Next Generation Series Premiere TV Ad

Tant d’heures passées à rêver devant la télévision et dans les salles de cinéma, à lire dans les magazines se faire et se défaire les films et les séries, tout ce temps dont on veut qu’il ne finisse jamais, parce que tout ça c’est la vie, c’est notre vie à tous et on la partage! Et on continuera à l’avenir de visiter les reliques de Cliffhanger!

Publicités

3 réponses »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s