Critiques Cinéma

IRON MAN 3 (Critique)

3,5 STARS TRES BIEN

IRON MAN 3 AFFICHE

Le tweet de sortie de projo:

Tweet iron man 3

SYNOPSIS: Tony Stark, l’industriel flamboyant qui est aussi Iron Man, est confronté cette fois à un ennemi qui va attaquer sur tous les fronts. Lorsque son univers personnel est détruit, Stark se lance dans une quête acharnée pour retrouver les coupables. Plus que jamais, son courage va être mis à l’épreuve, à chaque instant. Dos au mur, il ne peut plus compter que sur ses inventions, son ingéniosité, et son instinct pour protéger ses proches. Alors qu’il se jette dans la bataille, Stark va enfin découvrir la réponse à la question qui le hante secrètement depuis si longtemps : est-ce l’homme qui fait le costume ou bien le costume qui fait l’homme ?

La phase 1 des films mettant en scène les super-héros de l’écurie Marvel s’était conclue l’an dernier par un tonitruant Avengers, qui était parvenu grâce à des scènes tantôt iconiques, tantôt spectaculaires à créer l’alchimie improbable entre toutes ces figures mythiques qui se partageaient l’affiche. La phase 2 qui doit nous conduire à un alléchant Avengers 2, démarre aujourd’hui avec le troisième volet de Iron Man. Première production de la phase 1, Iron Man est la figure emblématique de l’univers Marvel au cinéma et après un second  film qui était autant raté que le premier était réussi, revoici Tony Stark, son bagout, sa suffisance et sa toute puissance.

iron man 3 1

Pour la renaissance du super-héros, Jon Favreau passe la main à Shane Black qui fut le pape du buddy movie dans les années 80-90 avec les inoubliables Arme Fatale 1 et 2, Le Dernier Samaritain ou encore Last Action HeroShane Black, s’il fut un scénariste proprement génial n’a plus désormais autant la cote qu’à cette époque, mais on n’avait pas vraiment de doute sur la pérennité de son talent d’auteur. La question de savoir s’il allait être à la hauteur en terme de mise en scène pouvait par contre se poser vu qu’il n’a réalisé qu’un seul film avant Iron Man 3, le très bon Kiss Kiss Bang Bang, qui reste aussi son dernier scénario en date, il y a déjà huit ans. Bref cet Iron Man 3 posait question et la promesse d’une phase 2, assortie peut être de moins de facilités scénaristiques et débarrassée des affres des films d’exposition, avec une touche plus auteurisante, était quand même sacrément excitante.

iron man 3 2

Iron Man 3 se démarque clairement des deux premiers volets et également du comics ce qui lui vaut d’être brocardé par de nombreux spectateurs, critiques ou anonymes. Mais prenons le film pour ce qu’il est, soit un blockbuster de science-fiction qui s’adresse au plus grand nombre et pas seulement à une poignée de fans qui hurlent à la moindre entorse à l’univers qu’ils chérissent. Des choix stratégiques ont été faits et ce sont certes plus les choix d’un grand studio hollywoodien plutôt que ceux d’un artiste libre de transcender le film par sa vision d’auteur. Mais Iron Man 3 est quand même clairement un film de Shane Black, plus qu’un film qui s’inscrirait directement dans l’univers Marvel et dans le prolongement d’une Phase 1 réussie. Shane Black y met tout son savoir faire de scénariste, on retrouve sa patte, son humour, ses faiblesses aussi (un gamin assez agaçant qui aide notre héros)… Au fil des bobines, après une exposition longue et ennuyeuse et une première partie ratée le film devient un buddy movie clairement estampillée eighties, et pour qui a vibré un jour à l’univers Shane Black, ça devient carrément jouissif.

IRON MAN 3 3

Certes, la promesse que le film soit dark à la manière du Batman de Nolan n’est pas tenue et quelque part c’est tant mieux. Devenant un polar comme à la belle époque, mélange d’action non stop et d’un humour ravageur, la dernière heure de Iron Man 3 est un plaisir permanent, une réussite totale, dès lors que l’on n’est pas trop regardant sur l’univers d’un super-héros qui passe moins de temps dans son armure qu’on ne l’aurait pensé et dont les traumas ne sont que survolés. Le film n’est pas parfait loin de là, il met du temps, on l’a dit, à se mettre en route et réserve à son bad guy un traitement surprenant. Guy Pearce, Ben Kingsley et bien sûr Robert Downey Jr cabotinent plus que de raison et la mise en scène de Black a parfois l’allure d’une crise d’épilepsie, mais au-delà de toutes les réserves que l’on peut avoir, Iron Man 3 a le mérite de remettre sur le devant de la scène un scénariste génial dans l’art consommé du dialogue et de nous faire passer un excellent moment grâce à plusieurs scènes impressionnantes. Ça et le fameuse fibre nostalgique!

IRON MAN 3 AFFICHE MINITitre original: iRON MAN 3

Réalisé par: Shane Black

Casting: Robert Downey Jr, Don Cheadle, Ben Kingsley,

Guy Pearce, Gwyneth Paltrow, Rebecca Hall…

Genre: Action,  Science-fiction

Sortie le: 24/04/2013

Distribué par : The Walt Disney Company France

3,5 STARS TRES BIENTRES BIEN

6 réponses »

  1. Les défauts que tu cites ne m’embêtent pas, le gamin par exemple m’a rappelé Danny de The Last Action Hero et le film ne m’a jamais ennuyer, ensuite je partage aussi ton avis notamment la patte de Shane Black sur ce film

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s