Sorties Vidéo

LA RIVIERE ROUGE (Critique Blu-Ray)

4,5 STARS TOP NIVEAU

Adobe Photoshop PDF Adobe Photoshop PDF

Le tweet d’après-visionnage

tweet la rivière rouge

SYNOPSIS: Un jeune homme s’oppose a son pere adoptif devenu trop dur avec les hommes lors du convoi d’un troupeau de dix mille bêtes qu’ils doivent vendre dans le Missouri.

LE FILM: Premier western du grand Howard Hawks à qui l’on doit également La captive aux yeux clairs et le génial Rio Bravo, La rivière rouge sort chez Wild Side Video dans une édition HD de toute beauté qui redonne une nouvelle jeunesse proprement bluffante à ce classique de l’Histoire du cinéma. Si la qualité du produit proposé est si impressionnante, ce n’est rien devant la redécouverte de ce film qui va bien au-delà du western classique et des codes basiques du genre comme les affrontements entre les cow-boys et les indiens (même si le film en propose et des plus sanglants, à intervalles réguliers). Mais l’enjeu de La rivière rouge est différent et son intérêt repose à plus d’un titre sur un scénario en béton qui fait la part belle à la relation qui va s’installer entre les personnages interprétés par John Wayne et Montgomery Clift. Comme souvent chez Hawks, les personnages sont extrêmement bien dépeints et toute la subtilité se niche dans l’évolution de l’histoire qui unit ces deux hommes. D’une relation père – fils, leurs pérégrinations vont influer sur leurs sentiments jusqu’à ce que la haine ne les rattrape. Le jeu de Wayne et Clift tout en nuances, permet à la fois l’empathie et la fascination pour des personnages passionnants. Les seconds rôles sont également traités magistralement existants magnifiquement entre les deux stars. Walter Brennan entre autres est épatant et vraiment très drôle. Joanne Dru apporte elle la caution féminine mais loin des clichés de la frêle héroïne en détresse, elle démontre un caractère de feu, qui en fait une égale des hommes. Le film enchaine les séquences épiques, majestueuses, aidé par une réalisation incroyable où Howard Hawks démontre qu’il est un réalisateur d’exception. Si l’édition proposée par Wild Side ne déborde pas de suppléments la qualité de ceux-ci enlève toutes réserves possibles. Outre le livre de Philippe Garnier, mine d’or d’informations, tant historiques qu’iconographiques, le sujet sur les deux montages du film  (on trouve les deux versions proposées dans cette édition) présenté par Giordano Guillem responsable de la restauration du film est passionnant. Et la bande annonce du film clôt une édition indispensable pour un film formidable qui pourra enfin être découvert dans d’excellentes conditions par les plus jeunes.

LA RIVIERE ROUGE est disponible en en combo blu-ray et DVD + livre de Philippe Garnier chez Wild Side Video

Publicités

4 réponses »

  1. Bonjour, juste un commentaire à propos de ta référence au « western classique » où tu dis que Red River dépasse le western classique ou est plus qu’un western. En fait, c’est l’inverse qui est vrai. Red River est un pur western classique. Il y a des dizaines de grands westerns classiques qui sont des chefs-d’oeuvre à l’égal de Red River, des films de Ford, Hawks, Wellmann, Daves, Mann, Hathaway, Ray, etc. Même Fritz Lang a tourné des grands westerns. Le western est l’un des genres les plus riches du cinéma et ne peut se réduire à des clichés type cowboys contre indiens. Bref, j’espère que cette (re)découverte de Red River te donnera envie de découvrir d’autres westerns classiques qui sont dans leur grande majorité très éloignés des clichés du genre. 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s