Critiques Cinéma

20 ANS D’ECART (Critique)

3,5 STARS TRES BIEN

20 ANS D'ECART AFFICHE

Le tweet de sortie de projo

tweet 20 ANS D'ECART

SYNOPSIS: Alice Lantins a 38 ans. Elle est belle, ambitieuse et fait preuve d’une impeccable conscience professionnelle au point d’en oublier sa vie privée. Bref, elle a tout pour devenir la prochaine rédactrice en chef du magazine « Rebelle », tout sauf son image de femme coincée. Mais lorsque le jeune et charmant Balthazar, à peine 20 ans, va croiser le chemin d’Alice, le regard de ses collègues va inexplicablement changer. Réalisant qu’elle détient la clef de sa promotion, Alice va feindre la comédie d’une improbable idylle.

Il existe donc un cinéma français en dehors de ces comédies poussives qui pullulent sur les écrans, un cinéma frais, populaire et pas populiste qui souffle un vent de fraicheur sur les braises fumantes d’un art que des grosses productions ratées et sans âme tentent inexorablement de tirer vers le bas. Recettes éculées, comédiens en roue libre venus prendre leurs cachets, scénarios écrits à la va-vite sur un coin de table, le cinéma français a le mérite de ne pas laisser indifférent même si c’est souvent pour de mauvaises raisons. Heureusement donc, parfois de réelles surprises nous arrivent, des Radiostars, des Comme des frères et aujourd’hui ce 20 ans d’écart, qui s’il ne paye pas de mine en apparence est un film qui fait l’effet bienfaisant d’un bonbon à la menthe en offrant un dégagement des bronches et un réel sentiment de bien être.

20 ANS D'ECART 1

David Moreau (Ils, The Eye), change ici totalement de registre et s’il ne révolutionne rien avec son film en terme de mise en scène ou de scénario, il a le mérite de s’inscrire dans un genre très codifié qu’il parvient à transcender grâce à son couple vedette, qui, disons le sans ambages est tout simplement épatant. 20 ans d’écart, on sait ce que c’est, on sait ce qu’on va y trouver, mais on y va quand même, conscient de tout, tout bonnement parce que l’on marche, qu’on y croit, qu’on garde un sourire niais sur les lèvres et l’âme légère grâce à un savoir faire inestimable ainsi qu’à un tempo et une mécanique du rire maîtrisées au-delà de nos espérances.

20 ANS D'ECART 2

La force de 20 ans d’écart, outre ses interprètes, c’est la tendresse qu’il véhicule, sans jamais tomber dans une inconsistance et une bêtise qui mettraient à mal son propos. Certes on peut peut-être regretter que le scénario occulte rapidement la problématique de la différence d’âge, qui aurait pu valoir des scènes à enjeu dramatique autrement plus fortes, mais ce serait oublier que l’on est dans une comédie romantique et que la dose de drame ne peut y être que parcimonieuse. Et de fait, le film enchaine les scènes charmantes et qui font sourire, grâce à quelques jolies trouvailles et un naturel qui transpire de la pellicule. Alors oui l’intrigue est cousue de fil blanc, mais ça ne retire rien au plaisir que l’on prend.

20 ANS D'ECART 3

On l’a dit le couple central de 20 ans d’écart prend une part prépondérante dans la réussite de l’entreprise. Virginie Efira, belle, sensuelle et drôle comme il faut est absolument parfaite dans ce rôle de cougar malgré elle et elle confirme qu’elle est très à l’aise dans ce type de films, même si elle devra trouver une plus grande variété dans ses rôles pour éviter de se retrouver prisonnière du même genre de personnages. Face à elle, Pierre Niney est après Comme des frères, à nouveau d’un naturel confondant. Il fait preuve d’une telle aisance, d’un peps et d’une énergie tels devant la caméra qu’il remporte tous les suffrages de sympathie , grâce aussi à un jeu de corps, une gestuelle et quelques mimiques irrésistibles. Leur alchimie est véritablement palpable! Avec en guest un Charles Berling des grands jours en père libertaire porté sur les jeunettes ou une Camille Japy savoureuse en soeur protectrice, 20 ans d’écart se déguste le sourire aux lèvres et vous donne envie de trouver votre âme sœur sur le champ quel que soit son âge.

20 ANS D'ECART AFFICHE MINITitre Original : 20 ANS D’ECART

Réalisé par: David Moreau

Casting: Virginie Efira, Pierre Niney, Charles Berling,

Camille Japy, Gilles Cohen…

Genre: Comédie, Romance

Sortie le: 06 Mars 2013

Distribué par : EuropaCorp Distribution

3,5 STARS TRES BIEN

Très Bien

1 réponse »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s