Critiques Cinéma

PIEGEE (Critique) **

SYNOPSIS: Agent d’élite, Mallory Kane est spécialiste des missions dans les endroits les plus risqués de la planète. Après avoir réussi à libérer un journaliste chinois retenu en otage à Barcelone, elle découvre qu’il a été assassiné – et que tous les indices l’accusent. Elle est désormais la cible de tueurs qui semblent en savoir beaucoup trop sur elle… Mallory a été trahie. Mais par qui ? Et pourquoi ?

Lorsqu’il a raflé la Palme D’or à Cannes en 1989 pour son premier film Sexe, mensonges et video, Steven Soderbergh n’était qu’un espoir avec pour seule expérience, un documentaire musical sur le groupe Yes. 23 ans plus tard, après avoir été considéré comme un des meilleurs représentants du cinéma indépendant, il est un metteur en scène au CV disparate, alignant gros films commerciaux et projets plus personnels avec plus ou moins de bonheur. Si des films comme Erin Brockovich, Traffic ou la saga Ocean’s Eleven ont assis une réputation qui n’est plus à faire, ses essais moins grand public ont connu des fortunes diverses de Schizopolis à Full Frontal en passant par Bubble.

Le revoici de retour après Contagion, avec Piégée, un thriller d’espionnage et d’action avec comme figure de proue Gina Carano, star du MMA féminin et sur le papier, un casting masculin à faire pâlir d’envie les meilleurs metteurs en scène. Jugez plutôt : Michael Fassbender, Ewan McGregor, Bill Paxton, Channing Tatum, Antonio Bandera, Mathieu Kassovitz et le retour à l’écran du grand Michael Douglas. Piégée, c’était la promesse d’un film punchy, de combats qui déchirent et d’une action à couper le souffle et si on a partiellement ce qu’on attendait, le rythme ne prend jamais de réelle ampleur et on se retrouve au final avec un film souffreteux et même carrément mou du genou.

Car qu’est-ce que Piégée si ce n’est une série B certes de niveau correct mais qui reste basique et ne profite pas de son incroyable distribution pour être ce qu’on aurait voulu qu’elle soit? C’est à dire un grand film d’espionnage fascinant et addictif à bien des égards, car il y avait tout pour que ce soit un grand film, malgré une histoire de vengeance vue et revue et une narration éclatée qui est l’un des gimmicks que Steven Soderbergh aime à utiliser. Hors, jamais le scénario ne nous apporte une réelle surprise, un twist qui nous laisserait bouche bée. Piégée est un film daté! Il arrive après la saga Bond, après les Mission Impossible et autres Jason Bourne, et c’est son gros défaut en plus de cet aspect lancinant qui accompagne de nombreuses séquences.

Au final, le film nous en donne malgré tout pour notre argent en nous proposant des combats complètement fous dont l’âpreté, la dureté et le réalisme valent le coup d’œil, et ne serait-ce que pour les raclées mémorables que Gina Carano inflige à Channing Tatum, Michael Fassbender ou Ewan McGregor, cela vaut le déplacement. En dehors de ces séquences qui sont disséminées dans le film à intervalles réguliers, Piégée a parfois des allures de défilés de guests et bien qu’il soit plaisant de voir tous ces comédiens hype et sexy en diable, bien que l’on soit heureux de retrouver un Michael Douglas qui n’a rien perdu de sa superbe après ses ennuis de santé, Piégée à tout d’un film éculé et standardisé au possible qui ne raconte pas grand chose et qui n’invente rien. Une friandise d’été si vous n’avez pas mieux à faire, mais pas plus!

PIEGEE DE STEVEN SODERBERGH, AVEC GINA CARANO, MICHAEL FASSBENDER, EWAN MCGREGOR, BILL PAXTON, CHANNING TATUM, MICHAEL DOUGLAS, ANTONIO BANDERAS, MATHIEU KASSOVITZ… SORTIE LE 11 JUILLET 2012

DISTRIBUE PAR UGC DISTRIBUTION

2 réponses »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s