Critique DVD

MILLENIUM : LES HOMMES QUI N’AIMAIENT PAS LES FEMMES (Critique DVD) *****

Le 23 mai dernier, sortait en dvd et blu-ray chez Sony Pictures Home Entertainment (SPHE), le dernier film de David Fincher, adapté du premier volet de la trilogie de l’écrivain suédois Stieg Larsonn, Millenium: Les hommes qui n’aimaient pas les femmes, avec entre autres Daniel Craig et Rooney Mara.

SYNOPSIS: Mikael Blomkvist, brillant journaliste d’investigation, est engagé par un des plus puissants industriels de Suède, Henrik Vanger, pour enquêter sur la disparition de sa nièce, Harriet, survenue des années auparavant. Vanger est convaincu qu’elle a été assassinée par un membre de sa propre famille.
Lisbeth Salander, jeune femme rebelle mais enquêtrice exceptionnelle, est chargée de se renseigner sur Blomkvist, ce qui va finalement la conduire à travailler avec lui.
Entre la jeune femme perturbée qui se méfie de tout le monde et le journaliste tenace, un lien de confiance fragile va se nouer tandis qu’ils suivent la piste de plusieurs meurtres. Ils se retrouvent bientôt plongés au cœur des secrets et des haines familiales, des scandales financiers et des crimes les plus barbares…

LE FILM :

Voici entre autres ce que nous disions du film au moment de sa sortie cinéma:

« Visuellement, le film est ébouriffant, faisant se succéder des plans absolument superbes d’une Suède balayée par le froid et le givre associé à un travail splendide sur les couleurs et la lumière. Utilisant sa caméra avec une fluidité confondante et alternant les idées de mise en scène brillantes, Fincher prouve qu’il est bien l’un des plus grands cinéastes de notre époque. »

« Thriller élégant et passionnant, qui met en scène sur presque 2h40, un journaliste d’investigation fatigué en quête de revanche et une enquêtrice, hackeuse exceptionnelle, aux prises avec la haute bourgeoisie suédoise et devant plonger au coeur de la noirceur des âmes, le film réserve plusieurs scènes renversantes et d’ores et déjà à ranger au panthéon des grands moments cinématographiques. De scandales financiers en crimes abjects, Fincher nous entraine dans une danse macabre dont on n’arrive pas, à notre grand bonheur, à se dépêtrer. Il a fait sien cet univers noir, âpre et sans concessions dépeint par Larsson et après The social network, il signe un nouveau film maîtrisé de bout en bout et formellement éblouissant. »

Pour lire l’intégralité de cette critique ça se passe ici

LE DVD:

A revisionner le film dans son salon, force est de constater que l’intensité du choc ne faiblit pas et que la restitution de la beauté des images est totale: Le film est proposé au format 2.40 – 16/9 compatible 4/3 dans une très belle copie. On n’est certes pas au même niveau qu’un rendu HD, mais la qualité de l’édition est indéniable. Au niveau sonore on est dans du 5.1 Dolby Digital qui restitue parfaitement l’ambiance sonore du film et qui permet une immersion totale.

LES BONUS :

C’est LA déception de cette édition qui est plus que pauvre en suppléments. En effet, on y trouve simplement les commentaires audio avec David Fincher. Alors que l’édition blu-ray regorge de suppléments tous plus passionnants les uns que les autres, les possesseurs de DVD seront contraints de savourer simplement le film ce qui est vraiment dommage et laisse un goût amer à cette édition, qui avait tous les atouts pour être un « must have ».

MILLENIUM : LES HOMMES QUI N’AIMAIENT PAS LES FEMMES EN DVD DEPUIS LE 23 MAI CHEZ SONY PICTURES HOME ENTERTAINMENT (SPHE)

Publicités

1 réponse »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s