Critiques Cinéma

SUR LA ROUTE (Critique) ***

SYNOPSIS : Au lendemain de la mort de son père, Sal Paradise, apprenti écrivain new-yorkais, rencontre Dean Moriarty, jeune ex-taulard au charme ravageur, marié à la très libre et très séduisante Marylou. Entre Sal et Dean, l’entente est immédiate et fusionnelle. Décidés à ne pas se laisser enfermer dans une vie trop étriquée, les deux amis rompent leurs attaches et prennent la route avec Marylou. Assoiffés de liberté, les trois jeunes gens partent à la rencontre du monde, des autres et d’eux-mêmes.

Sélection Officielle Festival de Cannes 2012

Certains livres possèdent une aura particulière. Dans ce cercle prestigieux, les romans réputés inadaptables sont légion et ceux auxquels le public voue un tel culte qu’il préfèrerait que personne n’ait jamais  la prétention d’essayer ne serait-ce que d’égaler le livre, se taillent la part du lion. Très clairement, Sur la route, le livre emblématique de Jack Kerouac, celui qui fut à l’origine de la beat generation, un bouquin fondateur pour des millions de gens, à l’origine d’une pensée novatrice et des mouvements libertaires, fait partie de cette catégorie. Qu’un film voit enfin le jour en prenant comme base cette œuvre majeure de la littérature est déjà en soi un évènement. Que le film soit produit par Francis Ford Coppola et son fils Roman, que le réalisateur brésilien Walter Salles soit aux commandes et qu’en plus il fasse partie de la sélection officielle du 65ème festival de Cannes, tous ces ingrédients réunis excitaient forcément la curiosité.

Le résultat, c’est un film plutôt agréable, même si rempli de défauts, notamment en regard de la force d’évocation du matériau écrit et qui prouve ici que les mots sont parfois plus forts que les images. Parce que si le film de Walter Salles se suit sans déplaisir, il n’a pas non plus ce vent de liberté qui aurait dû souffler sur le récit, on n’assiste pas à cet itinéraire transgressif qui aurait dû happer le trio principal. Le côté road-movie qui aurait dû être central, n’est là que le prétexte à des déplacements d’un point à un autre, avant que ne se jouent les sentiments et que se nouent les intrigues, surtout amoureuses, dans les alcôves d’appartements.

Si on peut être relativement déçu par le traitement apporté par rapport au roman, le public, qui n’aura pas forcément connaissance de l’œuvre de Kerouac, trouvera quand même de quoi le satisfaire. Le casting entre autres est plutôt bien choisi, bien que le charisme de Sam Riley dans le rôle de Sal, puisse prêter à discussion. Mais ce dernier s’en sort tant bien que mal face à la grâce animale et électrique de Garrett Hedlund et à la sensualité de Kristen Stewart (Twilight). A ce trio, se rajoutent plusieurs rôles secondaires qui vont croiser leur chemin au fil de leurs pérégrinations. On retiendra notamment les apparitions de Kirsten Dunst et de Viggo Mortensen, qui apportent la caution du quota d’acteurs connus, mais ce dernier est fascinant le peu de temps qu’il est présent.

Walter Salles a un style visuel bien à lui, il sait faire des belles images et il ne manque pas d’en proposer ici, avec un grain, une couleur caractéristique, bien que le rythme lancinant imprimé au récit est plutôt en opposition avec la fièvre qui courait dans le livre. Et s’il est vrai qu’on attendait un film plus en mouvement, peut être moins aseptisé, on s’attache à la destinée et à l’amitié qui lie Sal et Dean, ces deux hommes à la recherche perpétuelle de nouveauté, d’excitation, et qui trouvent dans le sexe, la drogue, la route, la matière à satisfaire leur soif de nouveauté et de liberté. Sur la route n’est pas l’adaptation littérale du livre de Kerouac et manque du souffle épique espéré mais offre plusieurs jolis moments si l’on n’est pas trop exigeant par rapport au matériau d’origine.

SUR LA ROUTE DE WALTER SALLES, AVEC SAM RILEY, GARRETT HEDLUND, KRISTEN STEWART, TOM STURRIDGE, KIRSTEN DUNST, VIGGO MORTENSEN… SORTIE LE 23 MAI 2012

DISTRIBUE PAR MK2 DIFFUSION

Publicités

1 réponse »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s