Critiques Cinéma

UNE JOURNÉE EN ENFER – DIE HARD 3 (Critique)

SYNOPSIS: Le lieutenant John McClane est de retour et il est demandé en personne par un terroriste, Simon, qui menace New York. Alors qu’il fait équipe avec Zeus, un commerçant du quartier d’Harlem embarqué dans l’aventure malgré lui, McLane se livre à un petit jeu à travers toute la ville, devant résoudre des énigmes. S’il rate son coup, une bombe explose, c’est la règle imposée par Simon…

Dans le cinéma d’action américain, il y a John McTiernan et les autres! Si le metteur en scène culte de Predator, A la poursuite d’Octobre Rouge, Last Action Hero est devenu une telle icône, c’est qu’il a dynamité le genre avec Piège de Cristal en 1988 avant de le recréer en 1995 avec Une journée en enfer. Entretemps les autres se sont essayés à le copier, à faire mieux ou à se complaire dans la facilité, mais rares sont ceux à avoir retrouver la maestria dont fit preuve John McTiernan, que ce soit en terme de technique ou de réalisation. John McClane, flic vulnérable et faillible, archétype de l’anti-héros, est donc de retour dans le troisième volet d’une franchise, devenue LA référence d’un genre ô combien fournisseur d’adrénaline et de plaisir brut. Cette fois, le terrain de jeux a changé puisque sorti de la tour Nakatomi du premier film et de l’aéroport de 58 minutes pour vivre, c’est la ville de New-York qui devient  l’occasion d’un jeu de pistes mortel pour McClane et le samaritain dont il a hérité en la personne de Zeus (Samuel L.Jackson). Sur un script de Jonathan Hensleigh, notre bon vieux McClane va traverser les pires épreuves dans un tourbillon d’humour et d’action non stop, le tout agrémenté d’une impression de prise sur le vif, rarement égalée.

une journée en enfer 1 cliff and co

Non seulement Une journée en enfer possède toutes les qualités d’un blockbuster, mais il est également un vrai film d’auteur, statut envié et longtemps confié simplement aux réalisateurs indépendants américains ou ceux à la tête d’œuvres conséquentes comme Woody Allen ou Robert Altman. Car McTiernan y fait preuve d’un talent fou pour non seulement esthétiser l’action, mais aussi pour conserver un rythme intense qui vous laisse scotché au fauteuil. On a droit à une succession non stop d’explosions, de courses effrénées, de fusillades, avec en plus un humour présent en permanence. Tout cela donne un savoureux mélange des genres, mais jamais l’humour et l’action ne se parasitent l’un l’autre, ils sont synchronisés si minutieusement que pas un seul instant on a le sentiment que ce soit travaillé.

Alors bien sûr, si le film est une démonstration de réalisation, il est aussi servi par des comédiens au cordeau qui permettent cette illustration. Bruce Willis renoue ici avec le personnage de McClane dont il maitrise toutes les composantes et qu’il arrive encore à rendre plus humain. Son humour, sa verve, sa décontraction en toutes circonstances mais aussi les prouesses physiques qu’il effectue en font sans doute l’actionner ultime. Il est secondé par un brillant Samuel L.Jackson qui lui renvoie la balle avec dextérité ce qui en fait un complément idéal. Il font face à un glacial Jeremy Irons qui incarne un salopard hors normes, entré directement au panthéon des fumiers de cinoche d’action. Une journée en enfer, c’est partir pour plus de deux heures dans l’œil du cyclone! Ne résistez pas!

Titre Original: DIE HARD WITH A VENGEANCE

Réalisé par: John McTiernan

Casting : Bruce Willis, Samuel L. Jackson, Jeremy Irons …

Genre: Action, Thriller, Policier

Sortie le: 02 août1995

Distribué par: Gaumont

5 STARS CHEF D'OEUVRE

CHEF-D’ŒUVRE

Publicités

4 réponses »

  1. AAAAAAAAAAAAh! Un de mes films préférés, mais tu le sais déjà. Un modèle du genre, pas de temps mort, de l’humour, du suspens, des twists, des acteurs cultes…et ces énigmes…j’adore le calcul avec les gallons d’eau, c’est juste parfait: suffisamment compliqué pour te prendre la tête mais suffisamment simple aussi pour résoudre l’énigme dans les délais…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s