Critiques Cinéma

RADIOSTARS (Critique) ****

Allergiques au pep’s, à la bonne humeur et à la vanne fracassante, passez votre chemin, Radiostars n’est pas pour vous! Si par contre vous êtes friands de la déconne, des histoires de potes et des répliques qui claquent, alors goûtez votre bonheur d’avoir encore à découvrir ce film que personne n’attendait vraiment et qui va tout emporter sur son passage. Le cinéma français est donc sur une voie royale, un chemin pavé d’or sur lequel passe le triomphe de Intouchables et ses presque 20 millions de spectateurs bien sûr, The Artist et sa cohorte de récompenses, mais aussi, si il y a une justice au royaume du cinoche, par ce Radiostars, premier film qui ne mâche pas ses mots et qui vous insuffle une énergie débordante.

Ben (Douglas Attal) revient de New-York, le cœur brisé et ses rêves de gloire fracassés. Par l’intermédiaire de son ex, il a l’opportunité d’intégrer l’équipe du Breakfast Club, le Morning star de la radio Blast FM. Il y rejoint Alex (Manu Payet), Cyril (Pascal Demolon), et Arnold (Clovis Cornillac), le leader de la bande. Sauf que l’audience de l’émission est en baisse et que, pour reconquérir des auditeurs, le directeur des programmes leur impose une tournée d’été en bus, afin d’aller rencontrer leur public dans d’improbables villes de province. Pour ces parisiens habitués à leur confort et à leur succès, c’est le choc des cultures et leur pèlerinage va forcément les changer. Premier film de Romain Lévy (qui fut le scénariste de Cyprien et Les 11 commandements notamment), écrit avec Mathieu Oullion, Radiostars, est non seulement un film qui va vite et qui ne laisse pas de répit à vos zygomatiques, mais c’est également une vraie histoire qui transpire la sincérité et le réalisme.

Porté par une bande son explosive (President of the United States Of America, Coconut Records, Vampire Weekend, etc.) et par une écriture moderne qui n’a pas peur de ruer dans les brancards en parlant cash et vrai (ce dont de nombreux scénaristes français feraient bien de s’inspirer), Radiostars, qui a décroché le prix du jury au Festival de Comédie de l’Alpes d’Huez, réussi la belle alchimie entre un casting et son sujet. Chaque comédien, nouveau venu ou plus chevronné, joue sa partition avec talent, naturel et vivacité et les répliques cultes font mouche. Manu Payet trouve un rôle où sa tchatche peut s’exprimer merveilleusement, Cornillac est parfait en bougon au grand coeur, et Pascal Demolon est irrésistible. Mentions spéciales aussi à Benjamin Lavernhe et Côme Levin qui ont de grands moments. Mais difficile de distinguer un acteur plutôt qu’un autre tant l’ensemble repose sur l’alchimie de cette bande de copains. Film ultra fédérateur et en prise directe avec son époque, délivrant un véritable propos sans qu’il soit didactique, on est vraiment en présence d’une comédie contemporaine qui dépote.

Produit par Alain Attal (Polisse, Les petits mouchoirs…), croisement entre Mes Meilleurs Copains, Tout ce qui brille et American Pie , Radiostars, même s’il ne révolutionne rien, a suffisamment d’atouts dans sa manche pour faire exploser les compteurs. Car c’est une véritable bouffée d’oxygène dans un cinéma français souvent sclérosé dans son classicisme. Que des auteurs fassent encore bouger les lignes est un véritable encouragement. Alors comédie de l’année ou pas, sans entrer dans ce débat, on passe un moment si délicieux qu’il serait dommage de s’en priver.

RADIOSTARS DE ROMAIN LEVY, AVEC MANU PAYET, CLOVIS CORNILLAC, PASCAL DEMOLON, DOUGLAS ATTAL, BENJAMIN LAVERNHE, COME LEVIN, ZITA HANROT, SAM KARMANN…SORTIE LE 11 AVRIL 2012 DISTRIBUE PAR MARS DISTRIBUTION

Publicités

5 réponses »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s