Critiques

TRIGGER POINT (Critique Saison 1) Une petite bombe…

SYNOPSIS: Le quotidien haletant de la branche antiterroriste londonienne, la  » Metropolitan Police Bomb Disposal Squad  » dont les membres vivent toujours sur le fil…

Avec à la manette Daniel Brierley et Jed Mercurio, Trigger Point a comme une patte follement rythmée et des doses de testostérone scénaristiques, sans que le produit en soit pour autant insipide. De Jed Mercurio on connait les séries Bodyguard (2018) et Line Of Duty (depuis 2012). et les sériephiles reconnaîtront d’ailleurs Vicky McClure, alias Kate Fleming dans la série de la BBC Line of Duty. Très vite mais juste sur la durée du premier épisode, on va penser à Riggs et Murtaugh (L’arme Fatale) dans le fonctionnement du duo entre le jeune chien fou (ici Lana) et le daron (« Nut« ) plus installé, qui ira jusqu’à nous dire qu’il est trop vieux pour ces conneries. L’hommage ne peut être complètement anodin. Notons que la série a fait l’objet de critiques très enthousiastes outre-manche.

Le rythme est assez fou dans Trigger Point car tout peut se passer, c’est même le principe sur lequel repose la série, car qui dit bombe, dit boum à tout moment. La série n’est pas uniquement haletante, mais clairement par moment suffocante. L’énorme cliffhanger qui arrive dans le final de la saison 1 et qu’évidemment nous tairons, va générer dès le début de la saison 2 une profonde empathie pour les personnages, voir un sensible mais charmant début d’addiction. Au-delà de l’art du twist déployé à chaque final de chaque épisode, comme une bombe peut exploser à tout moment, c’est une immersion pleinement réussie pour une série qui rend délicieusement parano. A l’image de Lana qui regarde un bâtiment piégé avant l’intervention, il nous est comme suggéré sur un mode subliminal de visualiser l’explosion, afin justement de tout mettre en œuvre au péril et même au mépris de sa vie pour l’éviter.

Car la peur est comme leur moteur. Lana se sent tellement vivante sur le champ miné mortel des opérations que le reste de sa vie n’est possiblement qu’une petite mort ou au mieux un terrible ennui. C’est aussi toute la dimension psychologique de sa souffrance qui est disséquée. Et au-delà des fils que l’on coupe pour désamorcer l’explosif, c’est aussi ses neurones qui peuvent à tout moment se sectionner. Dans cet esprit sacrificiel que l’on retrouve classiquement chez les héros dépassés par une cause plus grande, le rapport à la mort des démineurs est une illustration survitaminée mais aussi parfois assez bouleversante d’engagement pour l’autre et d’oubli de soi.

Trigger point est un peu à mi-chemin entre The Responder (2022), façon coup de tronche à la britannique et 24H Chrono (2001-2014) dans le minutage macabre de l’urgence absolue avec un rythme effréné, des pauses entre deux attentats, qui permettent de se rapprocher encore différemment des personnages. On y retrouve aussi le petit bonus du possible ennemi de l’intérieur et de la folie de l’extrême radicalité, d’où qu’elle provienne. On n’est pas tétanisé comme pour le pair illustre de la clique de Jack Bauer, mais on est bien scotchés quand même. C’est également très puissant quand Lana tente de déminer, elle est face à l’engin, face à elle-même évidemment, et à l’imminence de sa mort, mais elle vit surtout comme un duel face à l’invisible poseur de bombes. Malgré quelques incohérences et facilités, le rythme délirant de la mise en scène vient largement compenser les petites faiblesses. Vicky McClure livre une prestation très forte et nerveuse dans le rôle de Lana, elle ne quitte à peu près jamais le cadre durant les 6 épisodes et passe par tous les états. Toutes les émotions se lisent successivement sur son visage et ses blessures sont comme ici véritablement vivantes et incarnées. Le reste du casting est à la hauteur, avec des performances assez classiques cependant, et personne qui n’émerge réellement, tant le personnage de Lana occupe l’espace. Au final, Trigger Point vous emporte comme dans le souffle de son explosion avec une grande jubilation. Une saison 2 est prévue, ça tombe à pic !!

Crédits: Canal+ / ITV

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s