Critiques Cinéma

X (Critique)

SYNOPSIS: Fin des années 70, une équipe de tournage investit une maison isolée du fin fond du Texas pour y réaliser un film X. À la tombée de la nuit, les propriétaires des lieux surprennent les cinéastes amateurs en plein acte. Le tournage vire brutalement au cauchemar. 

1979 au Texas, éloigné de toute civilisation on découvre dans une petite ferme, des policiers arrivant sur ce qui semble être un règlement de compte, l’œuvre d’un serial killer ou simplement un carnage. L’air dégoûté par ce qu’ils voient, des locaux vides, de la graisse, du sang un peu partout, des choses atroces ont forcément eu lieu ici… Comme beaucoup de films d’angoisse, de thrillers ou simplement d’épouvante, le réalisateur à fait le choix de commencer son film en nous montrant les conséquences avant les actes qui eux, se sont déroulé 24h avant. Deux minutes de film et on est déjà dans l’ambiance avec un format initial d’image plutôt » vieille école » avec une première scène ayant été encadrée par des portes de grange ouvertes, le tout avec des faux airs de Kill Bill, où l’on découvrait un bain de sang dans le désert. Une journée plus tôt, nous découvrons un producteur/scénariste, décontracté et burlesque Wayne Gilroy (Martin Henderson) qui a pour objectif de diriger la réalisation d’un film pour adultes, il paye pour rester dans une ferme délabrée du Texas, ce qui lui semble le cadre idéal pour son film intitulé Les filles du fermier. Il engage sa petite amie Maxine Minx (Mia Goth), une actrice en herbe, future étoile montante, dictant son credo : « Je n’accepterai pas une vie que je ne mérite pas ». Voulant percer et réussir à Hollywood elle accepte de jouer dans son film. Ce projet attire un réalisateur indépendant RJ Nichols (Owen Campbell), recherchant une œuvre d’art et d’essai pour se perfectionner, accompagné par sa petite amie Lorraine (Jenna Ortega) une femme au tempérament calme et apparemment peu encline à apprécier ce genre de film mais qui l’assiste néanmoins sur le plan technique. Se joignent à eux dans ce voyage cinématographique la co-star de Maxine, Bobby-Lynne (Brittany Snow), qui affirme que la production ne serait rien sans ses sujets : Maxine, son petit ami Jackson Hole (Scott « Kid Cudi » Mescudi) et elle-même. Ils forment une équipe éclectique qui ne semble pas appartenir à l’environnement rural et religieux des habitants de cette ferme, ils sont obligés d’être discrets en raison de la nature insensible de leur hôte. La ferme que Wayne a louée appartient à Howard (Stephen Ure), et de sa mystérieuse épouse, Pearl (également interprétée par Mia Goth) un couple âgé vivant dans la maison principale de la ferme. Leur arrivée va créer une distance entre eux et surtout réveiller quelque chose chez Pearl. Sa fascination pour Maxine réveille sa luxure et lui impose de nombreuses interactions chargées d’un désir effréné, d’un besoin désespéré de compréhension de la part de Maxine.


Plus tard, lorsque Lorraine la membre prude et religieuse de l’équipe supplie de participer au tournage, Ti West fait  un gros plan sur elle enlevant son crucifix avant de se coucher pour sa scène. Il montre ici clairement un mépris pour le christianisme. La tension s’intensifie lentement pendant plus de la première moitié du film, aucune horreur explicite n’a lieu avant, un sentiment d’anticipation étrange souligne toute l’expérience visuelle. X concentre son attention principalement sur la construction des personnages (Maxine et Pearl) et le tissage de ses thèmes majeurs. Le film écrit et réalisé par Ti West, connu pour ses films d’horreur, (The Roost, Cabin Fever 2, The House of the Devil et The Innkeepers entre autres). Cette nouvelle incursion dans le genre qui s’inspire des films de slasher des années 1970, en particulier le classique de 1974 de Tobe Hooper, Massacre à la tronçonneuse, tout en explorant simultanément le sexe à différents âges et perspectives.


Le plus intéressant est surement lorsqu’il explore le personnage de Pearl, ses réactions au porno et au sexe en général, et le profond désir qu’elle en a encore. Une grande partie de sa frustration vient du fait qu’elle veut être touchée et que son mari hésite à avoir des relations sexuelles avec elle parce qu’il pourrait avoir une crise cardiaque et mourir dans l’effort. En résulte un film d’horreur bien rythmé et à combustion lente qui est confiant dans la poursuite de son élan avant de tout mettre en œuvre dans son final même si il y a des éléments du récit qui auraient pu être approfondis. Intelligent, bien rythmé, intentionnel et chargé de thèmes et de personnages fascinants, X est un film de slasher intéressant qui est aidé par une excellente distribution. La mort et le sexe sont devenus monnaie courante dans le cinéma d’horreur et les slasher d’horreur. Sur ce plan West ne réinvente pas les choses, néanmoins il intègre la religion avec notamment un évangéliste chrétien envahissant la ville du Texas, y compris la maison d’Howard et de Pearl, prêchant le soufre et le feu sur les dangers du sexe et de la drogue. Des idées provocantes, idéologiquement déroutantes et prétentieuses qui abordent le sexe, la mort et la religion, des thèmes importants de la culture de la pureté évangélique et du traumatisme religieux.


Ti West réussit un film d’horreur qui, bien que parfois effrayant et provocateur rempli les critères des très bon slashers, le tout sur fonds d’années 1970 en hommage au pionner De plus, il ne semble pas vouloir s’arrêter ici puisqu’il a déjà sorti un préquel intitulé Pearl, et qu’il envisage de réaliser une suite : MaXXXIne, et ce n’est pas pour nous déplaire aux vues de la prestation éblouissante et intrigante de Mia Goth dans ses deux rôles.

Titre original: X

Réalisé par: Ti West

Casting: Mia Goth, Jenna Ortega, Martin Henderson…

Genre:  Epouvante-Horreur

Sortie le: 02 Novembre 2022

Distribué par : Kinovista

TRÈS BIEN

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s