Critiques Cinéma

DE NOS FRÈRES BLESSÉS (Critique)

SYNOPSIS: 1954, Hélène et Fernand tombent amoureux. Avec lui elle part pour Alger, découvre sa beauté et l’attachement que Fernand porte à son pays. Alors que l’Algérie et la France se déchirent, leur vie bascule. L’histoire vraie du combat d’un couple pour la liberté. 

De par son scénario écrit par Hélier Cisterne, Katell Quillévéré et Antoine Barraud adapté du roman du même titre de Joseph Andras, De Nos Frères Blessés s’impose comme un film mémoriel sur une facette de l’Histoire moderne largement méconnue et sous-représentée dans la fiction. Parmi ces drames, ces secrets de polichinelle et ces scandales inavoués qui aspirent et nécessitent avant tout une libération de la parole et une mise en lumière en France, la Guerre d’Algérie est l’exemple parmi les exemples. C’est ce qu’explore Cisterne dans son deuxième long-métrage consacré à la figure du couple Iveton. Fernand Iveton est un français né en Algérie dans une famille communiste de laquelle il reprendra les alignements politiques. Il rencontre Helene – une immigrée polonaise – et décident de se marier et de déménager à Alger. Engagé dans la lutte contre les mesures répressives et discriminatoires de la France envers les « indigènes » algériens, Fernand décide de poser pour le FLN une bombe dans un local désaffecté de l’usine de gaz où il travaille. Repéré par un de ses collègues, il est arrêté et conduit devant un tribunal. De Nos Frères Blessés est un film éminemment politique qui a l’intelligence de se présenter avant tout comme une histoire d’amour. La relation entre Fernand et Helene est au centre de l’entièreté du récit, permettant à un brillant duo de tête de construire l’entièreté du long-métrage autour de leur dynamique. Vicky Krieps est ainsi particulièrement juste dans son approche du personnage et dans sa détermination jusqu’au-boutiste. Son rôle est donc essentiel, voire même central, pour permettre au cœur du film de battre en harmonie avec son propos. A ses côtés flotte un très grand Vincent Lacoste qui – avec sa toute récente statuette du Meilleur Acteur dans un Rôle Secondaire aux Césars pour Illusions Perdues – confirme avec grand talent et avec une ampleur impressionnante qu’il est définitivement loin l’adolescent boutonneux et à contre-temps des Beaux Gosses.

Ensemble, les deux comédiens nouent une relation passionnée et riche, s’ouvrant sur un coup de cœur dans une fête avant de dévier vers une intense joute verbale dans la voiture juste après, pendant laquelle chacun débat avec ardeur de ses opinions politiques tranchées. Car si Helene a quitté sa Pologne natale pour fuir le communisme soviétique, Fernand revendique quant à lui haut et fort ses idées communistes. Par cette contradiction du point de vue (les deux communismes dont ils parlent, s’ils portent le même nom, ne sont évidemment pas les mêmes), De Nos Frères Blessés pose son ambition en une seule scène : lorsque chacun défend dur comme fer sa vérité, personne ne peut se comprendre.

C’est ce qui nourrira la suite du film, l’engagement de Fernand dans le FLN aux dépends de sa femme, la perte de certains camarades, l’implication des mesures discriminatoires du gouvernement français sur le sol algérien, et ce terrible jugement qui ouvre la porte à de nombreuses autres injustices aujourd’hui toujours malheureusement méconnues.


Habité par un casting impressionnant au service d’une histoire nuancée et essentielle qui porte la volonté de mettre en lumière les dessous de certaines exécutions décidées en Algérie sous le gouvernement de François Mitterrand (il était Garde des Sceaux lors du jugement de Fernand Iveton et a largement participé au verdict), De nos Frères Blessés est une reconstitution puissante à la portée moderne où se mélangent les certitudes politiques, les injustices systémiques, la détermination de l’amour et la complexité d’une guerre qui n’ose jamais porter son nom. En situant son propos dans un climat de chaos où se dressent certaines figures de lutte, Hélier Cisterne signe un film très réussi, tendu et particulièrement émouvant qui interpelle et fait briller Vincent Lacoste et Vicky Krieps en démêlant le vrai du faux d’une histoire d’amour tellement saisissante qu’elle pourrait résister à la mort elle-même.

Titre Original: DE NOS FRÈRES BLESSÉS

Réalisé par: Hélier Cisterne

Casting : Vincent Lacoste , Vicky Krieps , Jules Langlade…

Genre: Drame

Sortie le: 23 mars 2022

Distribué par: Diaphana Distribution

EXCELLENT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s