Critiques Cinéma

RIEN A FOUTRE (Critique)

SYNOPSIS: Cassandre, 26 ans, est hôtesse de l’air dans une compagnie low-cost. Vivant au jour le jour, elle enchaîne les vols et les fêtes sans lendemain, fidèle à son pseudo Tinder «Carpe Diem». Une existence sans attaches, en forme de fuite en avant, qui la comble en apparence. Alors que la pression de sa compagnie redouble, Cassandre finit par perdre pied. Saura-t-elle affronter les douleurs enfouies et revenir vers ceux qu’elle a laissés au sol ? 

Présenté à la dernière Semaine de la Critique à Cannes, Rien à Foutre, du duo Emmanuel Marre et Julie Lecoustre, met en scène Cassandre, une jeune hôtesse de l’air de 26 ans travaillant depuis 3 ans pour une compagnie low-cost à l’imagerie familière… La jeune femme, en pleine remise en question professionnelle et personnelle, va devoir se confronter à ses démons lors de son retour dans sa ville belge natale. Pour incarner Cassandre, le jeune duo de réalisateurs a misé sur une valeur sûre : Adèle Exarchopoulos. Récemment vue chez Cédric Jimenez et Quentin Dupieux, la comédienne française, l’une des seules actrices professionnelles parmi ses collègues du film, endosse l’uniforme d’hôtesse de l’air au milieu de vrais employés de compagnies aériennes. Le résultat offre une immersion presque documentaire, couplée à une mise en scène caméra à l’épaule, dans un milieu souvent fantasmé mais dont la réalité, elle, offre autre chose à voir derrière les sourires des hôtesses. Ventes obligatoires en duty-free, négociations avec les clients parfois obtus, impossibilité d’avoir une vie stable, horaires impossibles : Rien à Foutre nous présente une vision réaliste mais presque désabusée d’un métier offrant certes des avantages, comme voyager aux quatre coins du monde, mais aussi une routine qui déconnecte de tout, géographiquement comme humainement.


Marre et Lecoustre brossent à travers Cassandre le portrait d’une jeunesse désenchantée, fatiguée de prendre part aux combats sociaux sans issues (terrible scène où la protagoniste refuse d’aider des camarades grévistes pour ne pas manquer son travail), réduite à presque rien par un métier où les contraintes capitalistes sont toujours plus affamées et prêtes à resserrer les effectifs pour économiser le moindre centime. Comment s’épanouir et nouer des liens dans un tel milieu ? Si la fin du film offre une réponse fatalement logique, on suit malgré tout avec un réel intérêt cette tranche de vie qui aurait pu être misérabiliste, mais offre tout de même de beaux moments à son héroïne. Entre scènes de comédie et rencontres touchantes avec des passagers porteurs en eux de la même tristesse que Cassandre, le film trouve son équilibre dans la qualité de son écriture et dans la finesse de ses situations : si Cassandre n’est pas une victime de sa compagnie, sa volonté d’évolution sera son salut.


Dans son dernier acte se situant dans sa famille natale, c’est comme si on nous donnait à redécouvrir la personne que l’on vient de suivre pendant une heure. Une structure de « retour à la maison » somme toute classique mais qui fonctionne, le trio d’acteurs se répondant bien entre eux, l’alchimie étant palpable. Là où la distance émotionnelle que le personnage impose aux autres empêchait parfois de pleinement saisir Cassandre, c’est finalement une certaine tendresse qui émane du film ; un apaisement, aussi. La performance d’Adèle Exarchopoulos y est évidemment pour beaucoup : l’actrice porte le film dans ses ventres mous, et son image connue de tous offre une belle illusion d’un intérieur rongé par la noirceur. Malgré quelques longueurs, Rien à Foutre est un premier film réussi pour Emmanuel Marre et Julie Lecoustre. Porté par son actrice principale et sa plongée authentique dans l’un des métiers les plus exposés du monde, ce long-métrage joliment écrit nous offre une fois de plus un portrait féminin réussi ; sa mise en scène y est également pour beaucoup, filmant son actrice principale comme peu l’ont fait jusqu’à présent.

Titre Original: RIEN A FOUTRE
 

Réalisé par: Emmanuel Marre, Julie Lecoustre

Casting : Adèle Exarchopoulos, Alexandre Perrier, Mara Taquinaï …

Genre: Comédie dramatique

Date de sortie : 02 mars 2022

Distribué par: Condor Distribution

TRÈS BIEN

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s