Critiques Cinéma

COMPAGNONS (Critique)

SYNOPSIS: À 19 ans, passionnée de street art, Naëlle est contrainte de suivre avec d’autres jeunes un chantier de réinsertion, sa dernière chance pour éviter d’être séparée de ses proches. Touchée par la jeune fille, Hélène, la responsable du chantier, lui présente un jour la Maison des Compagnons de Nantes, un monde de traditions qui prône l’excellence artisanale et la transmission entre générations. Aux côtés de Paul, Compagnon vitrailliste qui accepte de la prendre en formation dans son atelier, Naëlle découvre un univers aux codes bien différents du sien… qui, malgré les difficultés, pourrait donner un nouveau sens à sa vie. 

Dans son nouveau film, François Favrat s’implante à Nantes pour mieux y répondre aux stéréotypes qui sont faits de la banlieue française. Si son postulat de départ embrasse une certaine situation déjà explorée maintes fois par le cinéma (une jeune femme doit rembourser une importante dette à des dealers du quartier), Compagnons s’en écarte justement quand Naëlle commence un récit initiatique – puisqu’il s’agit littéralement d’une initiation – qui l’amènera à grandir, dans tous les sens du terme. Compagnons dépeint donc l’arrivée de cette Naëlle, 19 ans, passionnée de Street Art qui peine à trouver un travail. Sur un chantier, elle rencontre Hélène (incarnée par Agnès Jaoui) qui lui fera découvrir une autre voix, celles des compagnons. Sous la tutelle de Paul, au doux surnom de « Bordelais cœur fidèle » (Pio Marmaï), Naëlle va suivre une formation de vitrailliste dont elle va se servir pour trouver l’argent qui lui manque et en tirer au passage quelques leçons de vie. S’il suit un parcours jamais très original, Compagnons est tout de même une très jolie fable d’apprentissage et de transmission, vecteur de bienveillance et de lumière qui remplit haut-la-main sa fonction de feel-good movie. Dans sa structure d’initiation qui permet de dépeindre de l’intérieur le fonctionnement d’une Maison de Compagnons en se concentrant sur son personnage principal en proie à ses propres problèmes, le film offre alors une palette haute en couleurs de personnalités variées.

La mise en scène de Favrat est ainsi limpide et évidente dans le déroulé de son intrigue, sa très jolie photographie par Jeanne Lapoirie lui conférant un aspect chaleureux dans ses instants de respiration tout en restant nerveux dans ses scènes plus tendues. Compagnons trouve alors un bon point d’équilibre dans sa structure, en traitant autant du besoin de trouver sa voie, de la nécessité de réparer les erreurs du passé ou de l’importance de parvenir à se connecter aux autres. A une heure où la crise du covid a eu tendance à nous séparer les uns des autres, il fait toujours bon avoir une histoire qui nous dit que le partage peut encore être la clé.

Et c’est notamment grâce à son casting bien ficelé que le film trouve ses principaux moments de lumière, en particulier par l’envie affichée de faire collaborer des acteurs professionnels avec des débutants. Najaa Bensaid est impeccable de bout en bout dans la peau de cette jeune de banlieue en doute sur son avenir et sur sa place dans le monde, et se crée une alchimie toute trouvée avec Pio Marmaï et Agnès Jaoui.


Dans un paysage d’initiation et de partage sur le son des chants rituels de la Maison, Compagnons prend la forme d’un vitrail à restaurer, écartelé entre le poids des traditions et l’envie constante de nouveauté. Le film prend ici ses aspects les plus intéressants et les plus touchants, en donnant à Naëlle une personnalité volatile (presque intrépide, pour reprendre le surnom d’Hélène) autour de laquelle gravite un petit monde où chacun a son propre parcours initiatique à traverser. S’il ne brille peut-être pas par son originalité, Compagnons n’en reste pas moins un feel-good movie revigorant et dense où l’espoir peut naître n’importe où, même dans un morceau de verre.

Titre Original: COMPAGNONS
 

Réalisé par: François Favrat

Casting : Najaa, Agnès Jaoui, Pio Marmaï …

Genre: Drame, Comédie

Date de sortie : 23 février 2022

Distribué par: Wild Bunch Distribution

TRÈS BIEN

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s