Critiques Cinéma

HIGH GROUND (Critique)

SYNOPSIS: 1919 : Après avoir été sniper durant la Première Guerre Mondiale, Travis, devenu policier dans le nord de l’Australie, perd le contrôle d’une intervention qui aboutit au massacre d’une tribu indigène. 12 ans plus tard et malgré son départ après que ses supérieurs aient fait étouffer l’affaire, Travis se retrouve forcé de chasser Baywara, un guerrier aborigène qui s’attaque sauvagement aux nouveaux colons. Mais lorsque Travis engage le seul survivant connu du massacre, Gutjuk, comme traqueur, la vérité est révélée et Travis passe de chasseur à chassé.

Exclusivité de la plate-forme de SVOD Filmo, High Ground est un western australien, où des colons anglais doivent retrouver un autochtone afin d’être jugé pour meurtre. Une chasse à l’homme qui verra sa narration commencer par le massacre d’un village, nous permettant de mieux comprendre les personnalités des deux hommes qui tiennent le haut de l’affiche, Simon Baker et Callan Mulvey aux personnalités différentes dont l’affrontement, bien qu’appartenant au même camp, semble inévitable. Et lorsque, des années plus tard, Travis, (incarné par Simon Baker) doit retrouver l’oncle d’un indigène sauvé auparavant, le film parvient à nous questionner régulièrement sur l’impact du colonialisme, où les chasseurs deviennent proies et inversement. Cette ambiguïté et cette absence de morale quant au fond du colonialisme, génère de nombreux rebondissements assez inattendus, n’hésitant pas à nous sortir de notre zone de confort, en se concentrant sur l’histoire, plutôt que les clichés du genre. Mettant en avant l’assimilation culturelle, le prosélytisme, ainsi que le rejet de la créolisation, les thèmes sous-jacents sont nombreux, sans pour autant nous éclater au visage avec une forme de moralisation, nous rappelant ce qu’était la normalité de l’époque.


Au niveau du casting, Simon Baker parvient à offrir une prestation pleine de nuances nous permettant de montrer les valeurs de son personnage, et les entorses professionnelles qu’il est prêt à faire pour ne pas agir à l’encontre de ces convictions, quitte à se mettre lui-même en danger. Cette nuance, que l’on perçoit essentiellement au travers du regard de l’acteur, permet de créer un véritable contraste avec le personnage incarné Jacob Junior Nayinggul, dont le rôle d’autochtone ayant reçu une éducation anglaise, navigant entre les hésitations, se veut comme un véritable point d’ancrage et référence pour nous, spectateur, d’un combat idéologique plus grand que lui.


Au final, ce qui pêche dans le film, c’est véritablement la réalisation. Le scénario est bien construit, avec l’annonce d’une confrontation idéologique, en nous faisant suivre le point de vue d’un personnage à la fois neutre et central dans cet affrontement, nous permet de nous faire notre propre avis sur la situation et offre de nombreux soubresauts inattendus, n’hésitant pas à aller au bout de son propos, sans jamais nous épargner. Malheureusement, les retournements de situation ne permettent pas au film d’offrir un rythme soutenu, sur le fil, comme peuvent l’offrir des westerns américains, qui savent si bien jouer avec la tension. Le film s’avère assez plat, et l’absence de musique marquante empêche de générer des situations stressantes. Les rebondissements arrivent, mais retombent tel un soufflé, sans jamais nous emporter. Ce manque de dynamisme finit par nous détacher du film et ce manque d’implication entraîne malheureusement une certaine lassitude. Par chance, le film ne tire pas excessivement sur la longueur. Notons cependant la présence de jolis paysages, sauvages, qui montrent l’Australie différemment que ce que certains films locaux ont pu nous montrer, misant sur des décors de jungle verdoyants, bien loin de la vision désertique qu’un Wolf Creek (par exemple) avait mis en avant. Au final, High Ground s’avère être une proposition intéressante, entre un scénario prenant et un casting adapté, mais pêche pas sa mollesse.

Titre Original:  HIGH GROUND

Réalisé par: Chris Anastassiades

Casting:  Jacob Junior Nayinggul, Simon Baker, Jack Thompson

Genre: Action, Thriller

Sortie le:  20 janvier 2022

Distribué par: Filmo

PAS GÉNIAL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s