Critiques Cinéma

ORANGES SANGUINES (Critique)

SYNOPSIS: Au même moment en France, un couple de retraités surendettés tente de remporter un concours de rock, un ministre est soupçonné de fraude fiscale, une jeune adolescente rencontre un détraqué sexuel. Une longue nuit va commencer. Les chiens sont lâchés.

Le visionnage d’Oranges Sanguines pose une question relativement importante bien que trop souvent ignorée : qu’est-ce qu’une comédie ? Et bien Jean-Christophe Meurisse s’arme de son sécateur le plus rouillé et de sa plume la plus dégoulinante pour tenter de trouver une réponse à cette interrogation essentielle. Ou peut-être pour ne justement jamais y répondre. Oranges Sanguines croise les vies de différents protagonistes à travers la France. Un couple de retraités découvre ses dettes, une adolescente se prépare pour une fête et le ministre de l’économie tente de camoufler ses magouilles fiscales. Autour de tout ça, un avocat de la défense, un concours de rock, un sanglier domestique et toute l’acidité d’un pays complètement à l’ouest qui persiste à s’autodétruire par le plus grand des hasards. Meurisse adopte dès le début de son long-métrage une véritable science des échanges, établissant des scènes dialoguées aux portes du théâtre filmé, laissant à son redoutable casting l’occasion de briller par de délirantes punchlines qui font mouche les unes après les autres. S’ouvrant sur une discussion du jury d’un concours de danse s’égarant dans un débat politique sur les fractures sociales qui divisent la France actuelle, Oranges Sanguines se love dans cette escalade d’improbabilités très souvent futiles qui construisent une atmosphère aussi grotesque qu’hilarante par cette débandade en bonne et due forme.

Et façon crescendo, le long-métrage s’aventure alors au fil des destinés de ses personnages dans des contrées de plus en plus perturbantes, jusqu’à exploser en morceaux dans un cri de détresse sauvage et foncièrement dérangeant. Si Oranges Sanguines questionne autant, c’est parce qu’assister à sa projection signifie chercher à savoir si on adore ou si on déteste l’expérience rongée à l’acide qui se déroule devant nos yeux. Les échanges absurdes se soustraient alors au profit d’un déroulé morbide et décapant qui fracasse de nombreuses strates de notre société pour venir y accoler un nez de clown. Les blagues deviennent violence et la violence devient blague dans un cercle vicieux stylistique très impressionnant. Tragédie et comédie fusionnent dans un ensemble aussi loufoque et jubilatoire que noir et terrifiant.



Habitant ce joyeux bordel, le casting de Meurisse (comptant sa troupe de théâtre des Chiens de Navarre en plus d’arrivées de comédien.nes de grand talent) accompagne les petites histoires qui composent façon film à sketches désossé la grande histoire de la France et de ses maux aussi risibles que perturbants. Christophe Paou, Lorella Cravotta, Lilith Grasmug, Olivier Saladin, Fred Blin et Alexandre Steiger donnent les répliques aux seconds rôles cocasses et colorés de Blanche Gardin, Denis Podalydès, Vincent Dedienne et Patrice Laffont, tous en grande forme dans un chaos nihiliste complet qui repousse les limites de ce qu’on appelle affectueusement l’indécence.


Questionnement méta et punk du politiquement correct passé au micro-onde après avoir sectionné au cutter la toxicité et la malhonnêteté de ces institutions toutes puissantes qui font suffoquer les plus petits, ces Oranges Sanguines ne racontent potentiellement pas grand-chose sous couvert de leur radicalité apparente. Mais bien loin d’être mécaniques, elles trouvent une alchimie rare et in extenso poétique dans ce désordre sanguinolent et viscéral qui ne laisse rien ni personne indemne. Car après la tempête qui a secoué cette mini-France lors de cette nuit mouvementée vient l’aube et l’avènement d’une forme de justice. La liberté et l’espoir face à la cruauté, et une jolie forme de karma qui frappe dans un éclat de verre sur un air de Wonderful Life.

Titre Original: ORANGES SANGUINES

Réalisé par: Jean-Christophe Meurisse

Casting : Alexandre Steiger, Christophe Paou, Lilith Grasmug….

Genre: Comédie, Drame

Date de sortie: 17 novembre 2021

Distribué par: The Jokers

TRÈS BIEN

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s