Critiques Cinéma

RED NOTICE (Critique)

SYNOPSIS: Lorsqu’Interpol déclenche une Alerte Rouge – destinée à traquer et capturer les criminels les plus recherchés au monde –, le FBI fait appel à son meilleur profiler, John Hartley. Il sillonne la planète jusqu’au jour où il se retrouve embarqué dans un braquage spectaculaire et contraint de s’associer au plus grand voleur d’œuvres d’art au monde Nolan Booth pour… arrêter la voleuse d’œuvres d’art la plus recherchée au monde, « le Fou ».

Il n’y a aucun doute que le mot « subtilité » n’a pas été souvent prononcé durant toutes les phases de production de ce Red Notice, nouveau produit estampillé Netflix qui se voit doté du plus gros budget de la plateforme pour conforter sa bonne dose d’action improbable, de scénario tordu dans tous les sens et de son casting patinant dans ce joyeux bazar avec la délicatesse de stars de hockey sur glace bâtis comme des réfrigérateurs. Red Notice a l’apparat d’un gigantesque cocktail impersonnel saupoudré d’opportunisme explosif, et en a peut-être l’odeur aussi. Pourtant, on ne tombera pas dans de tels égards car Red Notice a quelque chose pour lui, et quelque chose de très important : sa générosité. Lorsque l’agent spécial John Hartley du FBI est dépêché sur une affaire de vol d’œuf millénaire pour collaborer avec Interpol, il tombe nez à nez avec le cambrioleur Nolan Booth. Forcés de collaborer pour contrer les plans du Fou, une mystérieuse cambrioleuse aux méthodes imparables, Booth et Hartley entreprennent un voyage à travers le monde, les prisons et les bunkers nazis.

 


Dwayne Johnson retrouve pour ce Red Notice le metteur en scène Rawson Marshall Thurber après leur aventure à haute altitude dans leur Skycraper, trouvant dans cette nouvelle épopée explosive la même ambition démesurée de la destruction massive, de la vanne bien sentie et de la toute puissance des bras en acier trempé de The Rock. Quand ce dernier se voit coller dans les pattes l’hyperactif Ryan Reynolds incarnant avec brio le Ryan Reynolds de l’entièreté de sa récente carrière blockbusterienne, Netflix fait décoller les enchères en jouant avec deux mastodontes du divertissement grand public à immense budget. Et de la même façon, Red Notice sent à plein nez le joyeux et foutraque mix de 30 ans de cinéma d’aventure et d’action, combinant en plus des recettes efficaces des deux têtes de proue du projet la quasi-majorité des gros succès du genre. Il y a autant d’Indiana Jones, de Mission Impossible et de James Bond que de Deadpool, de Fast & Furious et de Jumanji dans ce long-métrage aux ambitions tellement croisées qu’on y décèle très vite les nœuds. Car si Red Notice est très artificiel dans sa structure et dans son déroulé tellement limpide qu’on peut presque voir le réalisateur donner ses répliques à son casting pendant les prises, s’y dégage malgré tout une certaine malice dans cet assemblage bon enfant bien que relativement aberrant. Comme à un enfant qui nous montre fièrement un dessin détruisant instantanément en nous tous nos espoirs qu’il soit le futur Picasso, il est difficile de détester ce Red Notice, tellement sympathique derrière ses immenses ficelles dépiautées qu’il fournit un spectacle définitivement absurde mais constamment attachant.


Si son casting ne fournit pas grand-chose d’original en restant dans des eaux connues, Dwayne Johnson et Gal Gadot (aka la Femme Fatale type depuis des décennies de James Bond) épousent l’artificialité de ce projet remarquablement clair dans ses ambitions. Ryan Reynolds a presque – contrairement à eux – le malheur d’être à côté de la plaque avec ses commentaires métas et constamment quatrième-murophobe qui, passé le sourire des premières minutes finissent rapidement par agacer. A noter tout de même la présence agréable de Ritu Arya qui campe un des seuls personnages premier degré du film et qui se montre très solide dans l’exercice malgré une importance narrative relativement mesurée.


Produit type de 30 ans de Hollywood qui converge dans un pot-pourri aux influences aussi nombreuses et diverses que ses défauts, Red Notice débarque avec un mode d’emploi long comme la veine du biceps de Dwayne Johnson dans le catalogue Netflix pour y prouver que les plateformes sont tout aussi capables que les circuits de cinéma classique de fournir des grands films un peu neuneus qui se nourrissent de leur propre risibilité par un casting aux confins du second degré. S’il dégage à certains instants des vraies idées de mise en scène (la course-poursuite le long de l’échafaudage en ouverture du film est vraiment sympathique) sans jamais chercher à construire une véritable unité stylistique, ce Red Notice, aux apparences de melting pot pas très malin mais très enthousiaste de l’entièreté du cinéma d’action moderne, éclate sans briller. En nous offrant sur un plateau un buddy movie policier couplé à un actioner bourrin se la jouant film d’aventure en forme de chasse au McGuffin, Netflix fait exploser le compteur de l’improbable, de ses twists finaux gentiment crétins et de ses fonds verts constamment à côté de la plaque. Si on lui préfèrera le 6 Underground de Michael Bay – bien plus libéré et cathartique – Red Notice fait le job pour lequel il était payé. Que demander de plus ?

Titre Original: RED NOTICE

Réalisé par: Rawson Marshall Thurber

Casting : Dwayne Johnson, Ryan Reynolds, Gal Gadot, …

Genre: Action, Aventure, Policier

Date de sortie: 12 Novembre 2021

Distribué par: Netflix France

3 STARS BIEN

BIEN

1 réponse »

  1. J’ai beaucoup aime et contrairement a toi trouve le 6 underground bien plus cretin (mais qu’attendre d’autre de michael bay?). Effectivemebt du pur jus actionner hollywoodien, finalement pas beaucoup plus con qu’un fast and furious voir un Mission impossible…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s