Critiques Cinéma

THE FRENCH DISPATCH (Critique)

SYNOPSIS: The French Dispatch met en scène un recueil d’histoires tirées du dernier numéro d’un magazine américain publié dans une ville française fictive du 20e siècle. 

3 ans et demi d’attente plus tard, c’est dire que The French Dispatch de Wes Anderson s’était fait attendre. Quasiment un an de report dû au COVID et deux sélections au Festival de Cannes plus tard, le nouveau film du réalisateur texan après L’île aux Chiens de 2018 est enfin là, avec sa promesse de traiter de journalisme, de révolution et d’art, le tout via le prisme d’un supplément de journal français dont le rédacteur en chef (Bill Murray) vient de décéder. L’occasion pour son équipe dévouée de publier un dernier numéro, en forme d’élégie. S’appuyant sur une structure de “film à sketches” d’une durée variant de 2 à 30 minutes, The French Dispatch est probablement le film le plus ambitieux de son réalisateur à ce jour. Couvrant une multiplicité d’époques, de personnages et de lieux, le film se révèle riche, très riche – ce qui peut s’avérer être un problème pour certains. Divisé en 3 grands segments, le film enchaîne les histoires avec un casting grandiose mais qui finit par sembler sous-utilisé, à l’image d’Elisabeth Moss, Saoirse Ronan ou de Liev Schreiber, littéralement présents pour passer les plats entre d’autres personnages. Ce pêché de gourmandise nuit au film qui devient par moments un festival de caméos sans queue ni tête. Le tout n’est pas aidé par sa structure qui impose de devoir s’intéresser pendant de petites demi-heures (si ce n’est moins pour Owen Wilson et sa balade en vélo, par exemple) à des personnages tout juste esquissés. En sacrifiant une narration linéaire, Anderson perd l’un des sels essentiels de son cinéma : des premiers rôles marquants. On appréciera l’humilité de tous ces acteurs à venir servir une histoire, plus grande que leurs personnages; mais Anderson n’avait jusqu’à présent jamais perdu le focus de ses personnages principaux.


Heureusement pour lui, Anderson n’a rien perdu de son piquant ni de sa créativité. Certains penseront son style figé, d’autres s’émerveilleront de sa propension à sans cesse chercher des idées qui surprendront le spectateur pour le sortir de sa routine très (trop) cadrée. On pense à cette course-poursuite dans la nuit de la ville d’Ennui sur Blasé réalisée dans un style graphique inattendu, notamment. Thématiquement, les aficionados du réalisateur ne seront pas surpris de le voir parler d’art et de hors-la-loi – superbe utilisation de Léa Seydoux, très à l’aise dans un registre froid et so Frenchy.  Belle surprise également que le segment inspiré de Mai 1968, incarné par l’excellent trio McDormand/Chalamet/Khoudri. L’un des segments les plus courts, qui rappelle en 25 minutes l’absurdité de la neutralité journalistique – un thème sur lequel Anderson se montre engagé, et s’échine patiemment à le démonter, tout en riant quand même un peu de la jeunesse révolutionnaire.


Enfin, pas de surprise non plus du côté de la musique, la partition d’Alexandre Desplat se révèle savoureuse – mais vide à la réécoute post-visionnage. La meilleure idée musicale du film est très clairement l’album de reprises de Jarvis Cocker que l’on vous conseille vivement pour qui aime la Brit-pop qui rencontre la chanson française. Pour qui aime Wes Anderson, The French Dispatch regorge d’idées passionnantes et enthousiasmantes. On sera en revanche plus circonspects sur la forme et la durée des histoires qui empêchent une vraie immersion et un réel intérêt pour le spectateur. Au final, le film ressemble à un enchaînement d’histoires sans réel liant, ou si peu creusé, qu’il devient dur de penser le film comme un journal qui prend vie.

 

Titre Original: THE FRENCH DISPATCH

Réalisé par: Wes Anderson

Casting : Timothée Chalamet, Léa Seydoux, Bill Murray….

Genre: Comédie, Drame, Romance

Date de sortie: 27 Octobre 2021

Distribué par: The Walt Disney  Company France

TRÈS BIEN

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s