Critiques

FUGUEUSE (Critique Mini-Série Épisodes 1×01 – 1×02) Nécessaire et d’utilité publique…

SYNOPSIS: « Fugueuse » raconte la descente aux enfers de Léa, une ado sans histoire entourée d’une famille aimante, tombée sous l’emprise d’un homme plus âgé qui croit-elle va l’aider à réaliser ses rêves. Follement amoureuse, elle ne réalise pas la manipulation dont elle est victime et s’enfonce aveuglément dans la prostitution et la violence.

Quand TF1, souvent taxé – et pas toujours à raison – d’aseptiser ses fictions et de ne pas être suffisamment en prise directe avec l’actualité, se met à aborder frontalement des sujets sociétaux difficiles, on a de quoi être curieux de découvrir le résultat. Adaptation d’un format québécois (dont l’idée originale est de François Rozon et Michelle Allen), Fugueuse traite d’un sujet peu vu à la télévision et encore moins dans une fiction grand public sur la première chaine d’Europe : La prostitution adolescente. Une dérive terrible qui touche un nombre croissant de mineurs en France et souvent, des adolescent.e.s sans problèmes apparents mais dont le quotidien peut basculer en une fraction de seconde vers le côté obscur et détruire par un effet domino des familles entières.

Si la série a le mérite d’alerter les parents et d’inviter peut-être à plus de vigilance et de dialogue, c’est avant tout en œuvre nécessaire et d’utilité publique que s’impose Fugueuse dès ces deux premiers épisodes alertes en racontant la lente descente vers les abîmes de cette jeune fille insouciante et amoureuse qui va tomber entre les griffes de prédateurs qui vont détruire son innocence et ses rêves de gloire. Les situations et la manipulation perverse qui vont conduire cette adolescente à sombrer, sont particulièrement bien décrites et la tension qui grimpe crescendo colle à son siège. Démarrant par une scène choc qui a le mérite de planter le décor et de bien nous mettre en tête que ce qui va suivre sera loin d’être édulcoré, Fugueuse décrit ensuite le quotidien de Léa, les petites dissensions familiales dues à cet âge où l’on cherche son émancipation bien que l’on soit encore un enfant puis dépeint le mécanisme implacable qui va faire de la jeune fille une proie facile. Réalisé par Jérôme Cornuau, (co-auteur du scénario, de l’adaptation et des dialogues avec Manon Dillys) dont la mise en scène évite tout voyeurisme et laisse tout loisir aux comédiens de montrer leur talent, Fugueuse brosse un tableau dramatique réellement effroyable sans raccourcir les étapes.

Portée par une belle distribution, la mini-série se pare d’interprètes prestigieux (Michael Youn, Sylvie Testud, Fanny Cottençon, Julie Depardieu, Stanley Weber… et même la chanteuse Yseult dans une apparition) et remonte le fil de cette chute vertigineuse avec une redoutable efficacité. L’autre mérite de la série est de montrer qu’un tel drame peut toucher toutes les couches de la population et que même une famille à priori bien sous tous rapports peut tomber dans un panier de crabes et ne s’en apercevoir qu’une fois qu’il est trop tard. Si certains fait sont un peu stéréotypés (le monde de la musique en général et du rap en particulier n’échappent pas à une caractérisation un poil schématique), Fugueuse est une œuvre d’une grande force dont le réalisme saisissant fait tout le prix. Parmi cette distribution chorale, Michael Youn intense et juste en père courage confirme l’ampleur qu’il prend depuis quelques années et la densité de son jeu est réellement impressionnante. Face à lui, Romane Jolly irradie littéralement l’écran et offre une performance d’anthologie entre fragilité et souffrance. Son jeu tout en nuances en font une révélation irrésistible qui devrait très vite squatter tous nos écrans (on la reverra d’ailleurs sur TF1 dans l’excellente mini-série Mon Ange aux côtés de Muriel Robin). Avec cette plongée glaçante dans les eaux troubles de la prostitution, Fugueuse est à ne pas manquer ne serait-ce que pour comprendre comment l’horreur peut venir un jour ou l’autre frapper à nos portes.

Crédits: TF1

2 réponses »

  1. Très belle série j’ai regardé fugueuse la série sur Salto en avant première car trop impatiente d’attendre et j’ai adoré la série franchement Michael youn joue le rôle d’un très bon père pour ses 3 enfants et ça m’a bluffée excellente interprétation de Michael youn dans le rôle du père et j’espère que la série sortira en DVD parce que je l’achèterai

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s