Critiques Cinéma

ESCAPE GAME 2 – LE MONDE EST UN PIÈGE (Critique)

SYNOPSIS: Escape Game 2 – Le Monde est un piège est la suite du thriller psychologique à succès qui a terrifié les spectateurs à travers le monde. Dans cet opus, six personnes se retrouvent involontairement enfermés dans une nouvelle succession d’escape games. Ils découvrent peu à peu leurs points communs qui peuvent leur permettre de survivre… et se rendent compte qu’ils ont déjà tous joué à ce jeu auparavant. 

Dans la catégorie des films d’horreur populaires à concept, Escape Game se plaçait là. Avec son intrigue qui balançait sur grand écran une aventure surprenamment mortelle au milieu d’un escape game où chaque pièce cache un gigantesque piège et où les portes de sortie ne sont que des transitions vers la suite d’un jeu macabre et sans pitié, Adam Robitel avait réalisé avec le premier volet une entrée en matière pas forcément mémorable même si elle offrait son lot de bonnes idées, manquant malgré tout cruellement d’impact par la façon dont la caméra et le scénario empêchent les morts graphiques et toutes ses joyeusetés qu’on attend d’un tel pitch. Se pensant Saw, Escape Game se montrait pourtant relativement timide, tenant plus du thriller nerveux et anxiogène en huit-clos que du slasher movie atmosphérique qui élimine un à un ses protagonistes au fur et à mesure des salles. Mais l’engrenage parvenait alors à nous emporter à quelques instants du récit, conférant à ses scènes finales un aspect de cliffhanger assez intriguant, appelant dès lors une suite directe accompagnant le désir de réponse et de justice de nos survivants. Nous y voici aujourd’hui, car Escape Game 2 sort dans nos salles obscures, et monte d’un cran. Car désormais, le Monde tout entier est un Piège comme le précise le titre français. Suite aux évènements traumatisants du premier volet, Zoey et Ben tentent de reconstruire leurs vies. Mais le désir de vérité de la première les mène tout droit vers un nouvel escape game. Cette fois si, ils sont six enfermés dans une rame de métro avec un unique point commun : ils sont toutes et tous des survivants d’un jeu de Minos.



Le titre en version original aura fait pouffer de rire beaucoup de monde, proposant en second opus un Tournament of Champions (Tournois des Champions), sous-titre évoquant plus une nouvelle saison de Koh-Lanta qu’un mélange de Cube, Saw et The Game. Mais il trouve alors une saveur ironique délicieuse lorsque délivré dans le film comme une remise en contexte du concept de cet épisode. En réunissant des anciens vainqueurs de leurs jeux, Escape Game 2 fait son Hunger Games 2, proposant de la même façon de tordre le cou aux installations de l’original. De la même façon que les aventures de Katniss à son retour dans l’arène, cet Escape Game joue avec les règles installées précédemment. Les spectateurs, comme les personnages du film, connaissent désormais toutes les ficelles pour leur permettre de survivre. En faire un nouveau survival en huis-clos faisant mourir un des protagonistes à chaque salle n’aurait pas de sens dans la mesure où ce nouvel opus se veut quasiment méta. Les personnages n’essayent désormais plus de survivre. Ils essayent de casser le jeu.



Dans cette lignée, Adam Robitel retrouve sa mise en scène qui, même si elle n’est jamais brillante ni marquée d’une véritable patte, est relativement efficace dans son compte à rebours et dans la mise en place de cet engrenage scénaristique qui menace constamment de broyer les personnages. Les décors sont à nouveau réussis bien qu’ils manquent de style et d’originalité après les bonnes idées du volet précédent (le bar à l’envers, les décors hypnotiques…). On retrouve tout de même cette variation d’ambiance qui fait constamment muter l’atmosphère du film, rendant l’ensemble assez haletant. Escape Game 2 peut aussi compter sur un joli casting qui, bien qu’il n’ait pas tellement à fournir dans l’avancée du film, s’en sort avec de beaux instants. Reviennent dans la partie Taylor Russell et Logan Miller, rejoints dans cet opus par Isabelle Fuhrman, Thomas Cocquerel, Holland Roden, Carlito Oliviero et Indya Moore. Composant un microcosme jamais très profond mais attachant quand le film sait sur quoi se focaliser, les comédiens et comédiennes de l’opus rentrent le job sans briller mais sans grosse plantade.



Nouveau volet aux grandes ambitions de révélation, de culture des secrets et d’exploration de l’envers du décor, Escape Game 2 décide plutôt de signer une suite simple et linéaire au premier volet, initiant des pistes et des réponses intéressantes avant de s’arrêter pile devant pour continuer à la place son jeu mécanique et inflexible. Comme son aîné, cet opus maîtrise ses effets et son suspense et plaira aux amateurs du genre, même si encore une fois il reste bien trop soft pour avoir un véritable impact visuel et scénaristique. Huis-clos jamais très original jouant timidement la figure de la suite, Escape Game 2 frustre alors dans ses finalités, le film manquant le coche de nous dévoiler des choses sur son univers en préférant se focaliser toujours plus sur ses personnages. Le troisième film – si tant est qu’il se fasse un jour – aura alors la lourde tâche d’enfin arriver à développer un quelconque propos dans la lignée du climax de son premier épisode, car c’est bien ça qu’il manque à cet Escape Game 2. Reste tout de même un divertissement bien lisse mais assurément regardable, qui aurait gagné à aller bien plus loin que son concept de base.

Titre Original: ESCAPE ROOM : TOURNAMENT OF CHAMPIONS

Réalisé par: Adam Robitel

Casting : Taylor Russell McKenzie, Logan Miller, Thomas Cocquerel

Genre: Epouvante-Horreur, Thriller

Sortie le : 11 août 2021

Distribué par: Sony Pictures Releasing  France

2,5 STARS MOYENMOYEN

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s