Critiques Cinéma

WENDY (Critique)

SYNOPSIS: Élevée par sa mère célibataire, Wendy s’étiole dans un quotidien dénué de magie. Un soir, la fillette part à l’aventure en sautant dans un train en marche avec ses deux petits frères, les jumeaux James et Douglas. Au terme du voyage, ils débarquent sur une île mystérieuse, où les enfants ne semblent pas vieillir et où règne un garçon rebelle, nommé Peter Pan. 

On pensait qu’il était l’un des grands espoirs du cinéma indépendant américain, mais entre Les Bêtes du Sud Sauvage et son nouveau film Wendy, il y aura eu presque 10 ans d’attente pour découvrir la nouvelle œuvre de fiction de Benh Zeitlin. Toujours centré sur l’enfance et la fatalité, pour certains, à devoir grandir plus vite que leur âge, Wendy est tout simplement une relecture d’un classique, Peter Pan, mais du point de vue de la grande sœur de la famille Darling. Celle qui était souvent montrée comme la présence maternelle des enfants perdus, au second plan, prend donc pour une fois, toute la lumière qu’elle mérite. Zeitlin reprend une partie du dispositif des Bêtes… et retourne tourner dans une Nouvelle-Orléans toujours aussi crépusculaire, et précaire. Un terrain de jeu idéal pour Zeitlin qui prend un malin plaisir, on le devine, à entrecroiser l’univers fantastique de James M. Barrie et celui, plus réaliste, de l’état américain abandonné à lui-même, où la nature reprend ses droits. Le film prend une approche très ludique pour ancrer l’histoire de Peter Pan dans le réel, tel qu’on le connaît. Comment se rendre au Pays Imaginaire ? On prend le train, bien sûr. Où arrivent les Enfants Perdus ? Sur un îlot autrefois industrialisé, mais laissé à l’abandon. Un point de vue qui n’empêche pas le fantastique d’arriver à des endroits inattendus, comme cette belle créature qui soutient l’écosystème et la magie des alentours.

Benh Zetlin reprend donc tous les points-clés pour en proposer une évolution intéressante, comme le fait de choisir un acteur noir pour jouer Peter Pan. Une démarche similaire à celle de Come Away de Brenda Chapman où des personnages de contes de fées sont interprétés par des acteurs noirs, et qui est finalement logique. Encore plus pour Wendy qui se déroule dans une Nouvelle-Orléans dont le melting-pot culturel et racial n’est plus à démontrer. Le résultat est bluffant, ne trahit en rien l’authenticité du propos – et surtout, la bande d’enfants est irréprochable et attachante. La jeune Devin France est bouleversante et parvient à donner vie à ce dilemme intérieur : renoncer à sa vie d’adulte, ou profiter pleinement de ce qu’elle n’a pas pu avoir.

Le film parle d’ailleurs tout autant d’enfance que d’héritage et de transmission. Que laisser à nos proches, à nos enfants, avec ce monde qui part en ruines ? Doit-on accepter l’émancipation de ses enfants, ou les retenir coûte que coûte ? Zeitlin explore toutes les facettes de l’amour familial, le plus pur comme celui qui, hélas, nous coûte parfois notre humanité, comme en témoigne l’une des entorses les plus étonnantes du conte original. Surtout, de manière troublante, on ne peut s’empêcher de penser à un Interstellar au féminin, dans cette manière de filmer un amour maternel dont l’issue sera quoiqu’il arrive cruelle et bouleversante. Une course contre le temps qui trouve une conclusion déchirante dans sa dernière scène. Accompagnée de la superbe bande-son de Dan Romer, déjà sur celle des Bêtes… et actuellement sur celle de l’enfantin Luca de Pixar également, cette Wendy, si elle détonne de l’approche traditionnelle du conte par sa modernité et son âpreté, n’en reste pas moins un superbe film, une ode à l’enfance à préserver à tout prix, et une déclaration d’amour fraternelle très émouvante. On espère maintenant attendre moins de 10 ans avant de revoir Benh Zeitlin sur nos écrans.

Titre original: WENDY

Réalisé par: Benh Zeitlin

Casting: Devin France, Yashua Mack, Gage Naquin …

Genre: Drame, Fantastique

Sortie le: 23 juin 2021

Distribué par : Condor Distribution

EXCELLENT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s