Critiques Cinéma

REMEMBER ME (Critique)

SYNOPSIS: Claude est septuagénaire, veuf et critique de cinéma et théâtre. Il apprend que l’amour de sa vie, Lily, célèbre actrice française, a été admise dans une maison spécialisée dans le traitement d’Alzheimer en Californie. Il ne l’a pas vue depuis 30 ans. Avec la complicité de son vieil ami Shane il se fait admettre dans le même service que Lily. Il a conçu le projet fou de lui faire retrouver la mémoire grâce à sa présence, son amour intact et leurs souvenirs. 

Avant toute chose, dissipons le doute : non, Remember Me de Martin Rosete n’a aucun rapport avec le Remember Me signé Allen Coulter et sorti en 2010, qui mettait en scène un Robert Pattinson bloqué entre deux films de Twilight. En revanche, si on peut trouver des connexions entre le film de Rosete et une autre histoire d’amour similaire, ce serait peut-être du côté de N’oublie Jamais qu’il faudrait chercher, avec ce drame romantique sur fond de maladie d’Alzheimer. Mais à défaut de Ryan Gosling, le prétendant ici a quelques rides supplémentaires puisqu’il s’agit de Bruce Dern, dans la peau d’un ancien critique de théâtre qui retrouve par hasard son amour de jeunesse qui doit désormais vivre dans un centre en raison de sa maladie. Ni une ni deux, le vieil homme va essayer de faire revivre une dernière étincelle d’amour entre elle et lui, alors qu’elle n’a quasiment plus aucun souvenir de sa vie passée… et provoquer un sacré bazar au passage.


Connu surtout pour ses courts-métrages – Remember Me n’est que son deuxième long, le réalisateur espagnol Martin Rosete s’entoure d’une belle distribution. Outre Bruce Dern, on retrouve aussi Caroline Silhol et Brian Cox, un trio charismatique et qui prouve que le cinéma rajeunit les âmes : rappelons que rien qu’à eux deux, Bruce Dern et Brian Cox ont plus de 160 ans. La thématique de la vieillesse et du temps qui passe est d’ailleurs au cœur du film qui ne s’en cache pas. Même si l’une des sous-intrigues du film concerne la petite-fille du héros, ce sont au final les scènes qui parlent de la lente dégradation des corps qui marquent le plus, parce que sous leur réalisme, elles le racontent avec douceur et humour, comme pour contre-balancer la fatalité des choses et leur inéluctabilité. Car malheureusement, si Shane et Claude n’ont à se plaindre que de quelques problèmes d’arthrite, pour d’autres la sentence est moins facile, et plus douloureuse. Toutes les scènes du film avec Caroline Silhol sont pleines d’une émotion pudique, et la prestation de la comédienne dans le rôle de Lillian est très touchante ; on aurait aimé davantage la voir, plutôt que de se concentrer sur les ennuis conjugaux de la fille de Claude.

Outre le fait en plus de mettre le héros dans une situation où il doit simuler Alzheimer pour se rapprocher d’elle (drôle de technique, mais passons), les blagues autour de la maladie ne fonctionnent pas ; les tentatives d’humour scato ne prennent pas, et Rosete est définitivement plus à l’aise dans le comique de situation, plus élégant. Heureusement pour le spectateur, la durée du film n’excède pas 1h30, une durée idéale pour ne pas s’éparpiller en chemin et se concentrer sur le récit principal, même si l’on aurait apprécié une ou deux scènes supplémentaires avec les pensionnaires du centre de repos. Remember Me remplit son contrat sans trop de difficultés grâce en grande partie à son casting, et fonctionne dans ses scènes émotionnelles, malgré une mise en scène trop timide et sans risques. En résumé, un film que l’on peut conseiller, certes, mais seulement aux plus romantiques d’entre vous…

Titre Original: REMEMBER ME

Réalisé par:  Martín Rosete

Casting : Bruce Dern, Caroline Silhol, Brian Cox …

Genre: Comédie dramatique, Romance

Sortie le: 9 Septembre 2020

Distribué par: Alba Films

MOYEN

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s