Critiques

PEEPOODO AND THE SUPER FUCK FRIENDS (Critique Saison 1) Trash et amusant …

SYNOPSIS: Série éducative pour les enfants de plus de 18 ans, Peepoodo & The Super Fuck Friends explore sans tabou la sexualité sous toutes ses formes, avec des bites et des nichons. Une sexualité positive, débridée et qui fait fi des préjugés… avec au bout compte, pour seul message, la tolérance.  

Peepoodo and the Super Fuck Friends est une série d’animation se présentant comme un programme éducatif « pour les enfants de plus de 18 ans, qui explore sans tabou la sexualité sous toutes ses formes, avec des bites et des nichons ». Le site internet de la série prenant le soin de préciser que Peepoodo s’est fait bannir de Youtube au bout d’un mois. Le moins que l’on puisse dire en visionnant le show c’est qu’effectivement il n’y a ni tabous ni censure en son sein. Créée par Yves Bigerel alias Balak (Lastman, les Kassos), Brice Chevillard et Nicolas Athané (les créateurs de la série Monsieur Flap), la série se présente comme une parodie de dessins animés pour enfants (à l’instar des Happy Tree Friends en leur temps) où les animaux de la forêt jolie s’avèrent avoir une vie sexuelle totalement débridée et rythmée par des évènements bucoliques inattendus. Trash et amusant le show est un joyeux bordel décomplexé qui ravira les amateurs du genre s’ils n’ont pas peur d’assister à des actes sexuels faisant fi de toute gêne et de (presque) toute morale.



La série se focalise sur Peepoodo interprété par Brigitte Lecordier (alias Oui-Oui, Son Goku, Son Gohan et Son Goten, entre autres) et sa bande d’amis qui vont vivre des aventures hautes en couleurs, avec leurs parties génitales qui pendouillent inlassablement dans le vide de façon apparente. Si chaque épisode se concentre sur un thème en particulier avec à l’issue une morale à la mords-moi-le-nœud, le charme de la série est sans nul doute sa capacité à repousser les limites du n’importe quoi qualitatif ; en d’autres termes de nous proposer un bordel maîtrisé qui a dans son univers une certaine logique. C’est drôle, dynamique (un épisode dure à peine plus de 4 minutes et il y en a 18 dans cette première salve) et efficace. Par exemple le premier épisode intitulé Les Légumes pose les bases rapidement, le thème des légumes n’y étant pas abordé pour parler de l’aspect culinaire de ces derniers (nous ne vous ferons pas de dessins).


Au cours de la saison, et toujours affublé de sa cape de série éducative pour adultes, le show va explorer à sa sauce divers sujets tels que la sexualité chez les personnes âgées, l’addiction au sexe virtuel ou les MST, tout en se permettant bon nombre de délires en totale roue libre dans des épisodes plus originaux comme l’épisode 7 avec le vieux crapaud bibliothécaire qui a une façon bien à lui de stimuler l’imagination de ses concitoyens. Certains épisodes bouleversent également la forme habituelle de la série comme les 12 et 13 qui parodient les émissions et séries judiciaires, ou encore l’épisode 16 qui se déroule sur les ondes de l’émission de Radio Forêt Jolie et qui met à l’honneur Grocosto et Dr Lachatte dans l’émission Sexo Dingo.


Bourrée de références et de clins d’œil en tous genres, la série n’est pas à mettre entre toutes les mains (et encore moins entre celles des enfants malgré l’aspect enfantin et naïf des dessins) car il faut être capable de rigoler de bon cœur devant des animaux en apparence mignons et assez bêtes mais qui vont rapidement prendre cher dans tous les sens du terme, la série n’hésitant pas à ratisser large y compris dans la scatophilie. De prime abord what the fuck, Peepoodo n’en demeure pas moins extrêmement jolie sur la forme, et maîtrisée (dans son genre) sur le fond. Si le concept nous semble toutefois limité et risque de rapidement tourner en rond si le show s’éternise trop longtemps, nous ne cachons pas notre joie en voyant qu’une saison 2 est en cours de production même si celle-ci doit passer par le financement participatif afin de voir le jour ; en effet malgré ses 7 millions de vues et une première saison diffusée sur Blackpills, Peepoodo n’a vraisemblablement pas trouvé de diffuseur pour continuer l’aventure. Vous pouvez visionner gratuitement les épisodes sur le site internet de la série https://peepoodo.bobbypills.com/episodes/ et pourquoi pas donner un coup de pouce à la deuxième saison.
Enjoy dans la forêt jolie !

Crédits: Blackpills

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s