Critiques Cinéma

OFFICIAL SECRETS (Critique)

SYNOPSIS: 2003 : les États-Unis et l’Angleterre souhaitent intervenir en Irak.
Katharine Gun, employée des renseignements britanniques, reçoit une note de la NSA : les États-Unis sollicitent l’aide de la Grande-Bretagne pour rassembler des informations compromettantes sur certains membres du Conseil de sécurité de l’ONU et les obliger à voter en faveur de l’invasion. Gun prend alors la décision de divulguer le mémo à la presse afin d’empêcher la guerre. En choisissant d’exposer cette vaste conspiration politique, la lanceuse d’alerte va tout risquer : sa vie, sa famille, sa liberté… 

Gavin Hood, dont la carrière fut clairement en dents de scie ces dernières années, semble trouver sa place dans les thrillers après s’être perdu dans les méandres des productions des studios hollywoodiens qui ont vécu l’histoire qu’on leur connaît aujourd’hui (en citant X-Men Origins Wolverine et La Stratégie Ender, par exemple). Après avoir signé son dernier film en 2015 –Eye in the SkyHood revient au thriller politique avec son nouveau film : Official Secrets. Official Secrets raconte l’histoire de Katharine Gun, une agente des Services de renseignements britanniques. Dans un monde post-11/09, les États-Unis pensent intervenir en Irak. A ce moment, Katharine reçoit un message de la NSA, demandant à son service de rassembler des renseignements sur certains pays membres de l’ONU pour pouvoir les faire chanter en vue du vote visant à autoriser une intervention militaire sur le sol irakien. Mais la jeune femme a des principes et des convictions politiques : elle décide de faire fuiter le message en le confiant à la presse. Cependant, cette action aura des conséquences graves sur l’avenir de Katharine et de sa famille, et posera au monde entier des questions morales primordiales sur la loyauté qu’on porte à son gouvernement et sur son devoir de citoyen.

Malgré ses aspects sophistiqués, Official Secrets a une façon très habile de rendre l’ensemble compréhensible par le plus grand nombre, sans aplatir le tout de facilités scénaristiques. Sa grande force est son accessibilité, et la limpidité de son propos. On suit l’intrigue se dérouler naturellement, confirmant un travail d’adaptation de faits réels précis et réussi. La mise en scène nerveuse et hachée apporte un rythme happant et on se retrouve plongé dans l’histoire, entre manipulations politiques et ambition de vérité. Malgré son aspect global et mondial, le film se centre sur sa protagoniste pour en faire le rouage qui rend le récit possible. Elle est l’engrenage central qui permet de faire tourner à plein régime la machine. Et cela en lançant en parallèle une pléiade de personnages secondaires qui vont soutenir l’intrigue en la développant simultanément sur plusieurs fronts. D’un côté on retrouve le journaliste en recherche d’un scoop qui pourrait faire changer les choses et rétablir la vérité. De l’autre, l’avocat honnête et brillant qui fera tout son possible pour trouver (si elle existe) une ligne de défense pour défendre sa cliente. Et puis on a aussi le personnage du mari, immigré en procédure de demande de papiers pour pouvoir devenir un citoyen américain. Yasar soulèvera une question morale et politique importante au cœur du récit, tout en représentant allégoriquement les conséquences de l’action de Katharine.

Tout en pointant du doigt un système de justice formaté qui se retrouve face à un cas unique et biaisé par la toute puissance des élus et des gouvernements, Gavin Hood construit une œuvre dénonciatrice et engagée. Mené par un casting quatre étoiles qui lui donne une consistance toute particulière, Official Secrets est une plongée passionnante et virulente dans les entrailles d’un système. En tête d’affiche, on trouve une Keira Knightley solaire et brillante qui signe un excellent rôle et une performance marquante. On retrouve dans les seconds rôles les toujours admirables Matt Smith et Ralph Fiennes, incarnant respectivement le journaliste Martin Bright, le seul à accepter de croire en la véracité du message leaké par Katharine et à accepter de dévoiler la machination illégale des gouvernements mis en cause, ainsi que l’avocat Ben Emmerson, qui accepte de représenter la jeune femme face à un tribunal. Ils sont eux aussi brillants et permettent des questionnements moraux importants dans le point de vue qu’ Official Secrets tente de viser. On citera aussi les jolies performances de Matthew Goode et Rhys Ifans (collègues et informateurs de Bright au journal), ainsi que de Adam Bakri (Yasar, le mari de Katharine).

Official Secrets est une belle réussite engagée et explosive, qui dévoile un mécanisme implacable et terrible, sous forme de thriller politique nerveux et redoutablement efficace. La force de son récit vient d’un scénario léché et d’un casting habité. Entre Les Hommes du Président et Snowden, Official Secrets se taille une jolie place parmi les films racontant en détail les rouages d’investigations journalistiques. La plongée en plein monde encore traumatisé par les attentats du World Trade Center est terriblement précise, et on se retrouve happé par un récit passionnant et important.

Titre Original: OFFICIAL SECRETS

Réalisé par: Gavin Hood

Casting: Keira Knightley, Matt Smith (IV), Adam Bakri …

Genre: Espionnage, Thriller, Policier

Sortie le:  02 janvier 2020 en e-cinema

Distribué par: –

EXCELLENT

1 réponse »

  1. Merci pour cette découverte que je vais m’empresser de visionner ! Jamais entendu parler et j’adore ces thriller politiques d’actualité récente. Et le casting est très bon.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s