Actus

Alors, on regarde quoi ce soir ? (Sélection Sorties Vidéo Novembre 2019)

Au mois de novembre, nous fêtons l’anniversaire de Richard Masur, acteur américain qui joue dans Les Patriotes, de Wallis Nicita, productrice des Deux sirènes, de Richard Curtis, scénariste de Yesterday, de Gloria Grahame, actrice de La Vie est Belle et de Joe Dassin, dont la chanson Et si tu n’existais pas fait partie de la bande originale du Daim. Bon anniversaire à eux et bon visionnage à tous.

Les Patriotes (1994)
Réalisé par Eric Rochant
Avec : Yvan Attal, Sandrine Kiberlain, Jean-François Stévenin, Nancy Allen
Durée : 2h26
Date de sortie : Le 20 novembre 2019 chez Gaumont

Synopsis : À 18 ans, Ariel Brenner est en quête de lui-même. Il quitte sa famille et rejoint en cachette le Mossad, les services secrets israéliens. Après plusieurs années d’entraînement, il se voit assigner sa première mission : dérober les documents d’un atomiste français, Rémy Prieur…

Eric Rochant réussi sans doute avec Les Patriotes l’un des meilleurs films d’espionnage du cinéma français. Intelligent, très bien écrit, passionnant, cet anti-James Bond dévoile les dessous impitoyables du renseignement, loin des fantasmes et du spectaculaire que nous renvoie souvent le cinéma de divertissement. Une œuvre virtuose et réaliste, une référence en matière d’espionnage projeté encore aujourd’hui aux recrues de la DGSE. Yvan Attal est parfait dans cette troisième collaboration avec Eric Rochant après Un monde sans pitié et Aux yeux du monde, Sandrine Kiberlain est lumineuse, et le reste du casting, de Maurice Bénichou à Bernard Le Coq ou Jean-François Stévenin est d’une justesse absolue. Boudé à Cannes le film ne connaîtra pas le succès mérité, et le réalisateur, après quelques films plus discrets, renouera avec la réussite quelques années plus tard avec Le Bureau des Légendes, palpitante série Canal.

Le saviez-vous ? Parmi les seconds rôles on croise Nancy Allen, actrice américaine vu dans Carrie, 1941, Pulsions, Blow Out et bien sûr Robocop.

Les Deux sirènes (1990)
Réalisé par Richard Benjamin
Avec : Cher, Winona Ryder, Christina Ricci, Bob Hoskins
Durée : 1h50
Date de sortie : Le 5 novembre 2019 chez Rimini Editions

Synopsis : 1963. Rachel Flax, mère célibataire, élève seule ses deux filles, Charlotte et Kate. Libre et fantasque, refusant toute forme de routine, elle n’hésite pas à déménager régulièrement, en fonction de ses humeurs. La famille vient de s’installer dans le Massachusetts. Alors que sa jeune sœur est une passionnée de natation, Charlotte, 15 ans, se découvre une vocation religieuse, à la grande surprise de sa mère.

Simple et authentique, saupoudré d’une pincée de nostalgie, Les Deux sirènes est un très joli film, une tranche de vie familiale pleine de tendresse et de sincérité qui n’a pas du tout vieilli. Bien que le film a connu un certain nombre de problèmes de production, valse des réalisateurs et changement d’actrice, le résultat n’en pâtit aucunement. Si Cher est formidable en mère immature, c’est Winona Ryder, tout juste sortie d’Edward aux mains d’argent qui crève l’écran, idem pour la toute jeune Cristina Ricci qui explosera l’année suivante dans La Famille Addams. Mais la palme de la tendresse est à remettre à Bob Hoskins, en monsieur tout le monde qui petit à petit, avec humour et douceur, répare (un peu) cette famille dysfonctionnelle. Bref on rit beaucoup, on pleure un peu, et on passe un très très bon moment.

Le saviez-vous ? Après Cher actrice on retrouve Cher chanteuse au générique de fin des Deux Sirènes qu’elle interprète avec une reprise de The Shoop shoop song de Betty Everett (1963).

Yesterday
Réalisé par Danny Boyle
Avec : Himesh Patel, Lily James, Ed Sheeran
Durée : 1h56
Date de sortie : Le 13 novembre 2019 chez Universal Pictures France

Synopsis : Hier tout le monde connaissait les Beatles, mais aujourd’hui seul Jack se souvient de leurs chansons. Il est sur le point de devenir extrêmement célèbre.

Yesterday est une délicieuse comédie, un feel good movie sucré, musical, romantique et irrésistible, réalisée par Danny Boyle sur un scénario de Richard Curtis, monsieur Love Actually. Sur une idée de départ proche de Jean-Philippe, le réalisateur de Trainsporting et Slumdog Millionnaire brode avec une belle énergie un conte rafraichissant, et une réflexion sur la célébrité teintée d’un irrésistible humour british où l’on retrouve la patte de Richard Curtis. Certes les ficelles sont parfois grosses, mais le charme et l’originalité du film, dopé aux mélodies intemporelles des Beatles, font de Yesterday un divertissement plus que sympathique.

Le saviez-vous ? Un personnage a entièrement été coupé au montage. Une femme, Roxanne, devait s’interposer entre Jack et Ellie lorsque Jack arrive à Los Angeles… mais le réalisateur a trouvé que cela n’aurait sans doute pas plu aux spectateurs et que cela aurait donné l’impression que Jack n’aimait pas vraiment Ellie. Roxanne était interprétée par Ana De Armas (Blade Runner 2049). Pour les fans de l’actrice, on retrouve l’une des scènes dans les bonus du blu-ray.

Pour lire la critique de Fred Teper c’est ici

La Vie est belle (1946)
Réalisé par Frank Capra
Avec : James Stewart, Henry Travers, Donna Reed, Lionel Barrymore
Durée : 2h09
Date de sortie : Le 20 novembre 2019 chez Paramount Pictures

Synopsis : Le décès de son père oblige un homme à reprendre l’entreprise familiale de prêts à la construction, qui permet aux plus déshérités de se loger. Il entre en conflit avec l’homme le plus riche de la ville, qui tente de ruiner ses efforts. Au moment où il approche de la victoire, il égare les 8 000 dollars qu’il devait déposer en banque. Le soir de Noël, désespéré, il songe au suicide. C’est alors que le Ciel dépêche à ses côtés un ange de seconde classe, qui pour gagner ses ailes devra l’aider à sortir de cette mauvaise passe.

Si La Vie est belle n’a pas connu le succès mérité lors de sa sortie, il est depuis devenu un classique du cinéma américain, et pour cause, cette fable sociale, et humaine, comédie réaliste et fantastique, bijou d’inventivité et allégorie du bonheur est un vrai tourbillon d’émotions. Cette œuvre humaniste et euphorisante, porté par un formidable James Stewart, brille de tout son éclat grâce à une nouvelle restauration 4k. Dans son autobiographie, Frank Capra écrit : « La Vie est belle n’était fait ni pour les critiques blasés, ni pour les intellectuels fatigués. C’était mon type de film pour les gens que j’aime. Un film pour ceux qui se sentent las, abattus et découragés…. Un film pour leur dire qu’aucun homme n’est un raté ». Et le message transparaît tout au long de cette œuvre indispensable. A savourer sans modération durant les fêtes de Noël.

Le saviez-vous ? Lors du tournage, Frank Capra et John Wayne (qui n’est d’ailleurs aucunement lié au film) se fâchèrent définitivement. En effet l’acteur avait exigé du cinéaste qu’il vire certains des acteurs engagés supposés communistes… Capra a refusé provoquant la colère de John Wayne.

Le Daim
Réalisé par Quentin Dupieux
Avec : Jean Dujardin, Adèle Haenel, Albert Delpy, Coralie Russier
Durée : 1h17
Date de sortie : Le 5 novembre 2019 chez Diaphana

Synopsis : Georges, 44 ans, et son blouson, 100% daim, ont un projet.

Absurde et inquiétant, parfois même émouvant, le nouvel ovni du surdoué Quentin Dupieux est un étrange thriller plus ancré dans le réel que ses œuvres précédentes mais tout aussi inclassable et brillant. Jean Dujardin et Adèle Haenel se glissent brillamment dans l’univers loufoque du réalisateur et nous offrent une farce irrésistible sur la relation obsessionnelle et l’asservissement que nous pouvons entretenir avec nos objets personnels dans notre société moderne. Dans le royaume du non-sens, Quentin Dupieux est définitivement devenu roi, un roi fou, mais un roi.

Le saviez-vous ? A l’origine Le Daim était un film « grotesque » avec peu de dialogues, intitulé Deer Skin et écrit en anglais pour les usa. C’est lorsque Quentin Dupieux a décidé d’en faire un film français et qu’il l’a réécrit que c’est devenu un film sur la folie.

Pour lire la critique d’Antonin Bonneau c’est ici

2 réponses »

  1. (evilashymetrie) Bien content de voir que Gaumont sorte Les Patriotes 😉 C’est super ! J’espère qu’un jour, son mal aimé Total Western bénéficiera également d’une ressortie…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s