Critiques Cinéma

MON BÉBÉ (Critique)

SYNOPSIS: Héloïse est mère de trois enfants. Jade, sa « petite dernière », vient d’avoir dix-huit ans et va bientôt quitter le nid pour continuer ses études au Canada. Au fur et à mesure que le couperet du baccalauréat et du départ de Jade se rapproche, et dans le stress que cela représente, Héloïse se remémore leurs souvenirs partagés, ceux d’une tendre et fusionnelle relation mère-fille, et anticipe ce départ en jouant les apprenties cinéastes avec son IPhone, de peur que certains souvenirs ne lui échappent… Elle veut tellement profiter de ces derniers moments ensemble, qu’elle en oublierait presque de vivre le présent, dans la joie et la complicité qu’elle a toujours su créer avec sa fille, « son bébé ». 

Après s’être essayée au biopic avec le plutôt réussi Dalida, Lisa Azuelos revient à ses fondamentaux, au cinéma qu’elle affectionne et à ses thématiques privilégiées avec Mon Bébé. Dix ans après LOL, la réalisatrice puise à nouveau dans son expérience maternelle pour raconter l’histoire d’amour entre une mère et sa fille, la petite dernière d’une fratrie de trois enfants qui s’apprête à prendre son envol, forçant la maman à une angoissante introspection, au vertige de la solitude à venir et aux bouffées de nostalgie qui viennent la saisir. En retrouvant la comédie de mœurs et une écriture toute personnelle qu’elle maitrise à merveille, Lisa Azuelos réussit avec Mon Bébé un film dans la lignée de LOL, mais nanti d’une maturité et de quelques aspérités qui lui confèrent une densité plus importante dans le propos.

Mon Bébé n’en reste pas moins une comédie légère et tendre qui flirte par moments avec une émotion qui touche au cœur. Le film pétille et avance à un rythme tonitruant abordant des thèmes universels dans lesquels parents et enfants pourront forcément se retrouver. Le talent de la réalisatrice de Comme t’y es belle! pour croquer des personnages réalistes et pour entrelacer leurs destinées est toujours l’un de ses points forts. Héloïse (Sandrine Kiberlain) est une femme indépendante qui jongle entre son travail, son ex mari et une petite dernière qui est sur le point de prendre son indépendance et on s’attache à cette héroïne moderne qui est aussi un superbe portrait de femme. Si le film n’est pas exempt de défauts (notamment cette habitude qu’à Lisa Azuelos à seulement esquisser certains personnages et à les rendre du coup trop anecdotiques afin de rester focus sur ses interprètes principaux), on ne peut qu’être sous le charme de l’entreprise et de la justesse de l’ensemble.

En terme d’écriture, le film est incisif, les dialogues sonnent vrais et les traits d’humour souvent irrésistibles confirmant le sens de l’observation de la réalisatrice et sa capacité à restituer une petite musique qui parle à tout un chacun (en parlant de musique, celle Yael Naïm qui accompagne le film est un pur délice). Comme souvent, c’est par la pertinence de son casting que Lisa Azuelos transcende ses histoires. En mettant en scène sa propre fille, (Thaïs Alessandrin, déjà présente dans LOL et Une rencontre), on aurait pu craindre une sorte d’impudeur à vouloir réaliser un autoportrait sans réel recul. Mais la jeune comédienne est dotée d’une vraie personnalité et séduit par une interprétation impeccable (elle a de plus collaboré à l’écriture). Victor Belmondo et Camille Claris qui campent les deux autres enfants de la famille sont eux aussi formidables. Et puis il y a Sandrine Kiberlain. Si certains personnages semblent être des évidences, celui d’Héloïse semble avoir été taillé sur mesure pour elle. De la tendresse à l’émotion, tantôt solaire, tantôt nostalgique, à la fois irrésistiblement drôle et bouleversante, Sandrine Kiberlain réussit une prestation éblouissante qui confirme pourquoi on l’aime tant. Son duo avec Thaïs Alessandrin qui restitue une magnifique complicité est le moteur principal d’un film qui est aussi une magnifique lettre d’amour d’une mère à sa fille.  Au final, l’énergie communicative, le punch et l’émotion font du cocktail servi par Lisa Azuelos pour Mon Bébé un délicieux élixir. Là où Thaïs Alessandrin dévoile un talent et un naturel bluffants, Sandrine Kiberlain est littéralement étourdissante. Un pur joyau de comédienne.

Titre Original: MON BÉBÉ

Réalisé par: Lisa Azuelos

Casting : Sandrine Kiberlain, Thaïs Alessandrin, Victor Belmondo…

Genre: Comédie dramatique

Date de sortie: 13 mars 2019

Distribué par: Pathé

EXCELLENT

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s