Critiques Cinéma

NICKY LARSON ET LE PARFUM DE CUPIDON (Critique)

SYNOPSIS: Nicky Larson est le meilleur des gardes du corps, un détective privé hors-pair. Il est appelé pour une mission à hauts risques : récupérer le parfum de Cupidon, un parfum qui rendrait irrésistible celui qui l’utilise… 

Redouté et en même temps très attendu, le nouveau film de Philippe Lacheau se pose avant même sa conception comme un événement car il adapte un dessin animé culte pour la génération Club Do : Nicky Larson. Tout le monde a crié au plantage intégral mais qu’en est-il maintenant qu’on l’a vu ? Dragon Ball Evolution. Niki Larson (avec Jackie Chan). Fist of the North Star (Ken le survivant). Les maîtres de l’univers. Autant d’adaptations de dessins animés japonais qui se sont lamentablement plantés en devenant des films live. On parvient à transposer les dessins animés de Disney, les dessins animés américains comme Transformers, même les romans comme Lord Of the rings, réputés longtemps inadaptables, ont réussi à franchir le cap de l’adaptation. Autant dire que personne ne semble croire que ces animés cultes peuvent devenir des films réussis. Si on en plus, on annonce que l’un des programmes cultes du Club Dorothée va être adapté en France et par Philippe Lacheau, que beaucoup aiment critiquer juste par principe, tous les ingrédients semblent réunis pour une plantade assurée. Et ce n’est pas la première bande-annonce qui a rassuré les fans de Larson qui ont sans doute eu envie de dire : “je vais te faire bobo Lacheau” (référence à une phrase culte de la VF de Nicky Larson NDLR). Pourtant il convient de le reconnaître : Nicky Larson et le parfum de Cupidon est une adaptation, réussie de Nicky Larson.

On peut reprocher à la Bande à Fifi son humour lourd et très souvent simple, on peut lui préférer des comédies plus enlevées, il y a une chose qui est sûre quand on voit le film : ce n’est pas le film d’un opportuniste qui surferait sur un succès. Philippe Lacheau aime Nicky Larson et ça se voit. Le personnage est là tel qu’on le connaît, accompagné de sa fidèle “amie- amoureuse” Laura et sa massue, Laura magnifiquement bien campée par Elodie Fontan, et en rivalité avec son futur partenaire Mammouth. Le film se paye même les musiques de l’animé, notamment le culte Foot Steps qu’on entendait à longueur d’épisode. Il y a de l’action, de l’humour, des filles –Nicky les adore-, des guests à l’appel – Dorothée, Jean-Paul Césari (interprète du générique), ou même la voix française de la série Vincent Ropion- Lacheau n’a rien oublié et maîtrise très bien son adaptation. Les scènes d’action sont bien rythmées et la dernière partie du film est vraiment très réussie. En fait, c’est quand Lacheau colle vraiment à l’univers de Larson qu’il réussit son coup. Les digressions avec des guests français vraiment dispensables (comme Chantal Ladesou, Audrey Lamy ou encore Pamela Anderson) ou de l’humour très lourd car trop appuyé contribuent par moment à sortir du film. On aurait aussi aimé voir Tarek Boudali ou Julien Arruti dans des rôles plus intéressants et moins “cartoonesques”. En fait, tout ce qui passait dans un animé d’un format de 26 minutes peut se révéler plus indigeste dans un film de 90 minutes. Mais ces réserves mises à part, on ne peut que constater que l’on tient une bonne adaptation non pas d’un manga mais clairement de la version française d’un dessin animé qu’on a aimé il y a presque 30 ans.

Car c’est bien Nicky Larson qu’adapte Lacheau et non City Hunter. Il transpose à l’écran la version édulcorée passée sur TF1 et qui a infusé dans son esprit au fil des années. Pleine de défauts pour les puristes amateurs du manga, la version Club Do nous a emporté dans de folles aventures et a façonné un personnage iconique auquel Philippe Lacheau rend un agréable hommage. L’auteur de ces lignes a aimé le dessin animé et ne se sent jamais floué ni trahit en voyant le film. Verdict : Adaptation réussie pour Philippe Lacheau qui avait tout à perdre sur ce projet : donner raison à ses détracteurs historiques (qui de toute façon continue à en dire du mal) et faire rager les amateurs de Larson. Sans réaliser le film de l’année, il donne vie à un personnage d’une manière sincère et honnête et offre un divertissement éminemment sympathique. On passe un bon moment devant ce Nicky Larson et c’est bien le principal.

Titre Original: NICKY LARSON ET LE PARFUM DE CUPIDON

Réalisé par: Philippe Lacheau

Casting : Philippe Lacheau, Élodie Fontan, Tarek Boudali…

Genre: Comédie, Policier

Sortie le: 06 février 2019

Distribué par: Sony Pictures Releasing France

3 STARS BIEN

BIEN

Publicités

1 réponse »

  1. (evilashymetrie) Tout pareil, que du bon à dire autour de cette adaptation fidèle et potache de ce dessin animé culte. Je souhaite beaucoup de succès à ce film, la Bande à Fifi le mérite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s