Aux origines

Aux origines (Comics) THANOS

thanos-version1-cliff-and-co

Thanos devenu le vilain central de tout le MCU a débuté de façon modeste dans Iron Man #55 (Fev. 1973), dans une histoire signée par son créateur Jim Starlin. Ce dernier dit avoir conçu son personnage ainsi que celui de Drax le destructeur en cours de psychologie à l’université. Influencé par les New Gods de Jack Kirby son design initial s’inspirait du personnage de Metron avant que le rédacteur en  chef de Marvel à l’époque Roy Thomas  lui fit la recommandation suivante : « Quitte à voler un truc aux New Gods autant s’inspirer du meilleur personnage : Darkseid! ». Les deux vilains emblématiques partagent tout deux une apparence massive et une quête morbide, là où le vilain DC est en quête de l’Anti-vie« , Thanos est lui carrément amoureux de la Mort elle-même qu’il cherche à conquérir à coups de génocide sans que jamais sa promise ne lui montre le moindre signe d’intérêt.

Les années 70 premier cycle de THANOS (1973-1977)

thanos--cliff-and-co

L’histoire entamée dans Iron Man se poursuivra toujours sous la plume de Jim Starlin dans les séries Captain Marvel # 25-33 (bimestriel: mars 1973 – janvier 1974), Marvel Feature # 12 (novembre 1973), Daredevil # 107 (janvier 1974) et Avengers # 125 (Juillet 1974). Souhaitant impressionner  la Mort, Thanos rassemble une armée d’extraterrestres et commence un bombardement nucléaire de Titan sa planète natale. Cherchant la puissance universelle sous la forme du Cube Cosmique, Thanos voyage sur Terre où  son vaisseau détruit la voiture d’une famille, témoin de son arrivée. Deux membres de la famille survivent: l’esprit du père est préservé par une entité nommée Kronos et reçoit une nouvelle forme sous le nom de Drax le Destructeur, un être dont la seule motivation est la mort du titan, tandis que la fille est recueillie  par le père de Thanos, Mentor et deviendra  l’héroïne Moondragon. Thanos trouve finalement le Cube, et c’est le héros de Kree, Captain Marvel, qui avec l’aide de l’équipe des Avengers parviendra à le vaincre  en détruisant le Cube.

Starlin signera ce qui semblera être longtemps la conclusion de son histoire dans un récit qui couvrira divers titres Strange Tales # 178-181 (février-août 1975), Warlock # 9-11 (octobre 1975 – janvier 1976), Marvel Team Up # 55 (mars 1977), pour culminer  en  1977 dans les Annuals d’Avengers et Marvel Two-in-One (un titre qui réunissait à chaque numéro la Chose des 4 Fantastiques avec un héros différent). Thanos réapparaît pour  aider  le héros Adam Warlock dans la guerre qu’il mène contre le fanatique Magus (qui est en fait une version future de ce même Warlock… ok c’est compliqué) et son empire religieux. C’est dans les aventures de Warlock que le personnage de Gamora la fille adoptive de Thanos incarnée à l’écran par Zoe Saldana apparaît. Voulant à nouveau séduire la mort Thanos siphonne secrètement les énergies de la Gemme de l’Esprit de Warlock qu’il veut combiner avec la puissance des autres Gemmes d’Infinité (rebaptisées à l’écran en pierres d’infinité) pour créer une arme capable de détruire une étoile. Warlock s’allie aux Avengers et à Captain Marvel pour l’arrêter et perd la vie dans l’affrontement. Le Titan capture les héros, mais connait une fin apparemment définitive quand Warlock, dont l’esprit émerge de la Gemme de l’Âme, le transforme en pierre.

Thanos-MTIOAnnual-cliff-and-co

Les années 90 : La saga Infinity Gauntlet 

thanos-infinity_gauntlet-cliff-and-co

En dépit d’une apparition dans le graphic-novel La Mort de Captain Marvel le personnage n’est plus  exploité quand son créateur Jim Starlin quitte la compagnie. C’est donc tout naturellement qu’il  fait son retour quand ce dernier reprend en 1990 les rênes de  la série consacrée au Silver Surfer à partir du  #34 d’abord comme guest-star avant de prendre la vedette de la mini-série The Thanos Quest #1–2 (Sept.–Oct. 1990) et devenir le vilain principal du grand crossover cosmique Infinity Gauntlet #1-6 (Juillet–Decembre. 1991). sans doute l’influence principale du futur Avengers Infinity War. Thanos ressuscité, part à la recherche des gemmes d’Infinité (des objets qui sous la forme de pierres précieuses donnent à ceux qui les possèdent le contrôle d’un des aspects de l’univers : le temps, l’esprit, le pouvoir, l’âme, la réalité et l’espace) qu’il arrache à leurs propriétaires (dans les comics une race connu sous les noms des Elders qui compte pour membres le Collectionneur et le Grand Maître  incarnés respectivement par Benicio Del Toro dans les Gardiens de la Galaxie et Jeff Goldblum dans Thor Ragnarok  dont les personnages sont donc frères) pour les utiliser pour créer le gantelet de l’infini (ça sonne tout de suite moins menaçant) qui le rend omnipotent et lui permet d’effacer d’un claquement de doigts la moitié des êtres vivants dans l’univers pour prouver son amour à la Mort (un clin d’œil est fait à ce claquement de doigt dans les dialogues de Gamora sa fille adoptive dans la dernière bande-annonce du film). Cet acte entraîne un affrontement avec l’ensemble des super-héros Marvel mais c’est le retour de Warlock qui permettra d’arrêter Thanos en lui révélant que si il a toujours été vaincu c’est parce qu’il ne s’estime pas digne du pouvoir ultime. Thanos le rejoint alors  pour veiller sur les pierres d’Infinité. Il participera ainsi sous la plume de Jim Starlin toujours, aux deux suites qu’il donnera à Infinity Gauntlet : Infinity War (une série qui, si elle a le même titre que le film, met aux prises les héros Marvel à des doubles maléfiques créés par Magus) et Infinity Crusade. C’est de cette époque que date la transformation de la personnalité de Drax le destructeur en benêt un peu simplet qui est utilisée dans le film Les Gardiens de la Galaxie.

Thanos-quest-cliff-and-co

Les années 2000 : Annihilation et Infinity

Quand Jim Starlin quitte à nouveau Marvel, Thanos cette fois-ci ne disparaît pas des pages des comics ou il apparaît très régulièrement dans des séries comme Ka-Zar # 4-11 (août 1997 – mars 1998) dans un arc excellent signé Mark Waid et Andy Kubert, Thor vol. 2, n ° 21-25 (mars-juillet 2000) ou Captain Marvel vol. 4, # 17-19 (juin-août 2001). Il tiendra même la vedette dans des mini-séries signées à nouveau par son créateur mais cette fois c’est pourtant dans des titres signés par d’autres qu’il sera le mieux utilisé. Il joue un rôle important dans la saga Annihilation # 1-6 (Oct. 2006 – Mars 2007) et une de ses suites The Thanos Imperative # 1-6 (juillet-décembre 2010). C’est à cette occasion que Drax, si il retrouve une personnalité plus équilibrée, prend l’apparence qu’on lui connait dans les films de Marvel Studios.

Drax-The-Destroyer-evolution-cliff-and-co

L’origine du personnage a été développée dans la mini-série Thanos Rising  de Jason Aaron et Simone Bianchi publiée  à partir d’avril 2013 avant de jouer la même année un rôle central dans la mini-série Infinity écrite par Jonathan Hickman et dessiné par Jim Cheung, Jerome Opeña, et Dustin Weaver. Thanos y tente une invasion de la Terre après avoir appris que la plupart des Avengers ont temporairement quitté la planète.

thanos-black-order-cliff-and-co

C’est dans cette mini-série qu’est introduit The Black Order  un groupe d’extraterrestres impitoyables qui travaillent pour Thanos et l’aident dans sa conquête de la Terre aux cotés d’une race nommée les Outriders. Le groupe et les Outriders semblent figurer en bonne place dans le film Infinity War. On retrouve dans la bande-annonce des plans comme par exemple l’interrogation du Docteur Strange par Ebony Maw, un des membres du groupe fait écho à la même séquence du comics où ce dernier veut arracher au magicien la localisation d’une pierre d’infinité.

infinity-war-ebony-maw-doctor-strange-cliff-and-co

De même les séquences du comics qui opposent les armées du Wakanda menées par Black Panther à celle des Outriders de Black Dwarf (rebaptisé Cull Obsidian dans le film) semblent jouer un rôle primordial dans le film. A l’approche de la sortie d’Infinity War le titan fou n’a jamais été aussi présent dans les comics où son créateur Jim Starlin poursuit une saga de mini-séries et de graphic novels hors de la continuité principale à coté de titres qui lui sont consacrés et le voient rencontrer son moi futur et affronter des personnages comme le Ghost Rider cosmique ou une version maléfique du Silver SurferThanos, parce qu’il est à la fois  visuellement marquant, tout aussi puissant qu’il est complexe et torturé  restera sans doute encore longtemps  un des super vilains majeurs de l’univers Marvel sur le papier et sans doute à l’écran…

black_panther_versus_black_dwarf_infinity_marvel

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s