Aux origines

Aux origines (Comics) BLACK PANTHER

BlackPanther-cliff-and-co

Les 60’s : Enter the Black Panther

Black Panther apparaît pour la première fois en 1966 dans Fantastic Four #52–53 sous la plume de Stan Lee et Jack Kirby où le quatuor invité par le roi d’un mystérieux royaume africain le Wakanda est soumis à une série d’épreuves façon Chasse du comte Zaroff qui s’avèrent être en fait destinées à tester leur valeur. T’Challah leur explique explique que la nation du Wakanda tire sa richesse du fait qu’elle abrite un métal rare connu sous le nom de Vibranium. Ce métal  qui sera rétroactivement révélé comme étant le composant essentiel du bouclier de Captain America attire la convoitise d’Ulysse Klaw un explorateur cherchant à s’en emparer pour fabriquer des armes et c’est contre lui qu’il requiert l’aide du groupe. Black Panther, premier super-héros noir, a un impact considérable en particulier sur les jeunes afro-américains à qui il offre un modèle culturel positif, africain qui plus est, alors que la ségrégation raciale n’est pas encore terminée. Les bases du canon du personnage sont introduites dans ces deux numéros, le Wakanda, royaume africain traditionnel mais aussi hyper-technologique, le vibranium et également un des antagonistes principaux du personnage, Ulysse Klaw (apparu sous les traits d’Andy Serkis sous le nom d’Ulysse Klau dans Avengers Age of Ultron et qui figure en bonne place au casting du film de Ryan Coggler.)

ulysses-klaw-cliff-and-co

Andy Serkis est Ulysses Klaw

Les années qui suivent, alors que la firme change brièvement son nom en Black Leopard pour éviter la confusion avec le mouvement des Black Panther lui voit tenir un rôle de guest-star dans les comics Captain America ou Avengers dont il rejoint les rangs avec The Avengers #52 en mai 1968. Les années 70 et la blaxploitation lui permettent d’avoir son premier titre en solo avec Jungle Action #5 qui après une réimpression d’une de ses aventures en solo dans The Avengers #62, la première apparition sous le trait musclé de John Buscema de Man-Ape qui apparaitra dans le film sous les traits de Winston Duke (et le nom de M’baku pour éviter les connotations racistes.) démarre une nouvelle série écrite par Don McGregor, avec des dessins de de Rich Buckler, Gil Kane et Billy Graham encrés par de futurs grands du genre comme Klaus Janson et Bob McLeod.

mbaku-cliff-and-co

M’Baku (Winston Duke) à l’écran et sur le papier.

Les années 70’s : Welcome to the jungle

panther1970-cliff-and-co

La série inaugure un format désormais courant  mis au point par McGregor celui d’épisodes autonomes formant une arche narrative sur plusieurs épisodes. Il en signera deux durant la vie du  titre: La première nommée Panther’s Rage introduit le personnage d’Erik Killmonger principal antagoniste du film interprète par Michael B.Jordan qui fomente un coup d’état au Wakanda profitant des voyages de T’Challah. Killmonger de son vrai nom N’Jadaka est né au Wakanda mais exilé aux États-Unis (à Harlem évidemment) il blâme Black Panther pour la mort de son père et veut débarrasser son pays d’origine des exploiteurs blancs

killmonger2-cliff-and-co

Le rival Erik Killmonger – Michael B.Jordan et son modèle des comics

La seconde arche narrative est plus controversée car elle met aux prises le héros avec le Ku Klux Klan. On dit que McGregor a été encouragé à inclure plus de personnages blancs dans son prochain récit et c’est exactement ce qu’il a fait en dressant Black Panther contre le Klan. Bien que populaire auprès des étudiants, les ventes globales de Jungle Action sont faibles, et Marvel relance le personnage dans une série éponyme, menée son co-créateur  le légendaire Jack Kirby, récemment revenu à Marvel. Cependant, la version de Kirby plus fantastique tranche avec le ton réaliste de McGregor et le King voulant travailler sur de nouveaux personnages quitte la série après seulement 12 numéros. La suite de la carrière éditoriale du personnage est marquée au cours des années qui suivent par des mini-séries dont une signée Don McGregor et des apparitions dans d’autres titres Marvel.

70fb01c9e3b60db4302d4f27babf5a36--billy-graham-black-panthers

Les années 2000 : Le retour de Black Panther

panther2000-cliff-and-co

Il faut attendre 1998 pour la prochaine étape majeure pour le personnage une nouvelle série régulière lancée par Christopher Priest et Mark Texeira sous la bannière Marvel Knights. Priest va créer des personnages qui vont rapidement devenir incontournables dans  le canon de Black Panther qu’on retrouve au premier plan dans le film. Tout d’abord Everett K.Ross employé du département d’État américain qui doit escorter T’Challah sur le sol américain. Selon Priest, la personnalité de Ross est basée sur celle de Chandler Bing de la série télévisée Friends, créé dans la série Ka-Zar. Priest ramène le personnage dans Black Panther pour servir de substitut au lecteur dans la découverte du monde du Wakanda. A l’écran c’est Martin Freeman (et non Matthew Perry) qui interprète le personnage introduit à l’écran dans  Captain America Civil War.

everett-k-ross-cliff-and-co

Everett k.Ross (Martin Freeman)

Autre contribution majeure de Priest les Dora Milaje (prononcé « dora-meh-LAH-shay ») les gardes du corps personnels de la Panthère Noire, recrutés dans chaque tribu de Wakanda parmi les femmes les plus fortes. Nakia et Okoye apparaissent dés le premier épisode et sont incarnées à l’écran respectivement par Lupita Nyong’o et Danai Gurira (The Walking dead).

dora-milaje-cliff-and-co

Les Dora Milaje

Priest fait de son héros à la fois scientifique, super-héros et homme d’état, un stratège qui a toujours dix coups d’avance sur ses adversaires (et le lecteur) à l’image de Batman dans les comics DC de l’époque. Il incorpore à la série des intrigues qui balaient tout l’historique du personnage : des intrigues de McGregor jusqu’à et y compris celle de Kirby. Dans les  13 derniers numéros (# 50-62) T’Challa relégué au second plan est remplacé par un policier  de New York nommé Kasper Cole mais ce changement ne peut sauver la série de l’annulation.

shuri-cliff-and-co

Shuri (Letitia Wright)

En 2005, Marvel relance une série Black Panther sous la plume du réalisateur Reginald Hudlin (Boomerang avec Eddie Murphy) et du dessinateur vedette John Romita Jr. La série redémarre à nouveau en 2009 de nouveau avec Hudlin au scénario et introduit la sœur de T’Challa, Shuri destinée à lui succéder sur le trône de Wakanda. Le personnage est aussi présent dans le film et devrait tenir un rôle proche de celui de Q dans les James bond sous les traits de Letitia Wright. La dernière série en date est lancée en 2009 écrite Ta-Nehisi Coates écrivain et journaliste militant et toujours publiée aujourd’hui.

Vers l’Infini et au delà

En dehors de ses séries en solo Black Panther reste depuis des années impliqué dans les grands events des comics Marvel. Il a en particulier dans la mini-série Infinity de Jonathan  Hickman, alors que les autres généraux de Thanos avaient vaincu les Avengers autour du globe, dirigé les armées du Wakanda aux cotés de  sa sœur Shuri et  repoussé l’armée de Black Dwarf  aidant à endiguer l’invasion  et redonner espoir aux forces terrestres.

black_panther_versus_black_dwarf_infinity_marvel

Si l’on en croit les  photos de tournage et la bande-annonce tout semble indiquer que cet épisode de l’invasion du Wakanda par le Black Order de Thanos jouera un rôle primordial dans le futur Avengers Infinity War.

marvel_studios_avengers_infinity_war_cliff-and-co

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s