Critiques Cinéma

LE CRIME DE L’ORIENT EXPRESS (Critique)

SYNOPSIS: Le luxe et le calme d’un voyage en Orient Express est soudainement bouleversé par un meurtre. Les 13 passagers sont tous suspects et le fameux détective Hercule Poirot se lance dans une course contre la montre pour identifier l’assassin, avant qu’il ne frappe à nouveau. D’après le célèbre roman d’Agatha Christie. 

Je suis un artiste complet, aussi à l’aise au théâtre qu’à la télévision ou au cinéma, que ce soit au scénario, devant ou derrière la caméra. Je suis le seul homme à avoir été nommé dans 5 catégories différentes aux Oscars : meilleur acteur dans un rôle principal, dans un second rôle, meilleur réalisateur meilleur scénario adapté, et meilleur court-métrage. Je compte à mon actif des nominations aux Golden Globes, aux Emmy Awards, aux BAFTA (les Oscars britanniques), et l’un de mes films a été en Compétition officielle à Cannes. En deux réalisations, j’ai rapporté plus d’un milliard de dollars au box-office mondial. Je suis connu pour avoir adapté à l’écran cinq des œuvres de Shakespeare (j’ai d’ailleurs succédé à Lord Richard Attenborough à la tête de la Royal Academy of Dramatic Arts, l’une des plus prestigieuses institution d’Art Dramatique du Royaume-Uni), mais aussi un film Marvel, un classique de Disney, Frankenstein, l’une des aventures du héros américain Jack Ryan, ou encore une œuvre de Mozart. En tant qu’acteur, j’ai travaillé avec Tom Cruise, Will Smith, Judi Dench, Woody Allen, Philip Seymour Hoffman, Alan Rickman, ou encore Emma Thompson (avec qui j’ai été marié). J’ai joué dans Harry Potter, Dunkerque, Wild Wild West, les Chariots de Feu ou la série TV Wallander. Je suis ? Je suis ?… Kenneth Branagh, le réalisateur et acteur principal du classique d’Agatha Christie, Le Crime de L’Orient Express.

Cette petite enquête vous a mis l’eau à la bouche ? Eh bien plongez avec ce réalisateur hyperactif dans un voyage à travers la Sibérie, et à travers le temps. Car fort de ses références classiques indiscutables, de sa maitrise d’une mise en scène chirurgicale, et d’un sens des personnages aigu, Kenneth Branagh était le parfait candidat pour donner toute sa dimension à l’un de plus grands classiques de la littérature policière. Ça n’est pas la première fois que ce Crime de l’Orient Express, l’une des œuvres le plus connues d’Agatha Christie, se voit adapté sur pellicule. Moult fois vue à la TV, cette aventure particulière d’Hercule Poirot, le héros favori de l’auteure, a déjà obtenu ses lettres de noblesses sur grand écran. En effet, en 1974, c’est le grand Sydney Lumet qui s’y colle, s’octroyant les services de l’un des casting les plus solides de l’histoire d’Hollywood : Lauren Bacall, Sean Connery, Anthony Perkins, Vanessa Redgrave, Michael York, Ingrid Bergman, Jacqueline Bisset, ou encore Jean-Pierre Cassel sont les suspects de l’inspecteur Poirot, campé par l’inégalable Albert Finney.

Mais après Shakespeare, Mary Shelley, Charles Perrault ou Tom Clancy, Kenneth Branagh n’a pas peur de se mesurer aux plus grands. Le casting du film de Lumet est impressionnant ? Pas de problème, appelons Johnny Depp, Penelope Cruz, Willem Dafoe, Michelle Pfeiffer, Derek Jacobi, Daisy Ridley, Josh Gad, ou encore Judi Dench à la rescousse. Et pour le rôle de Poirot, Branagh himself, tout en moustache et en accent français impeccable (pour la VO, et c’est à souligner, un français s’y prendrait moins bien). Avec une introduction qui laisse craindre le pire (c’est à dire une sorte de film d’aventure bien loin de l’esprit de l’œuvre de Christie), on retrouve vite nos marques dans la suite du film, dès que l’intrigue principale se met en place. Et c’est là que les choses se corsent et que le public se divisera. D’un côté, ceux qui trouveront au film des limites, le jeu des acteurs restant somme toute classique, les décors un peu surannés, et l’enquête au final pas si passionnante. On assiste après tout à un classique « whodunnit » (un genre où le public essaie de deviner avant l’enquêteur qui est le coupable), et ceux qui ne résoudrons pas le mystère avant la fin trouveront que le mobile et les indices sont trop tirés par les cheveux pour être réalistes.

De l’autre, un public qui criera au génie, ou en tous cas appréciera la subtilité de ce Crime de l’Orient Express version 2017. Car Branagh sait mieux que personne créer un jeu fascinant entre ses personnages et la caméra, dans un lieu (le train) à l’espace limité et contraignant. D’un défaut, il fait un atout, jouant sur les entrées et sorties de cadre, la profondeur de champs, les angles larges ou serrés, les jeux de reflet. Comme Boon Joon-Ho dans le sous-estimé Transperceneige, il parvient à faire des wagons (presque) des personnages à part entière. L’ambiance années 30, portée par des décors et des costumes fidèles, et l’investissement des acteurs finissent de nous transporter avec succès dans l’œuvre de Christie. Au final, si la facture semble d’apparence classique et qu’il déroutera une partie du public, habitué à plus d’action et moins de réflexion, ce Crime de l’Orient Express est une belle réussite pour ceux qui sauront être attentifs à ses détails. A la manière d’un Hercule Poirot, le spectateur se doit de garder un minimum de concentration pour pouvoir apprécier à sa juste valeur le travail de Branagh, référencé et précis.

Titre Original: MURDER ON THE ORIENT EXPRESS

Réalisé par: Kenneth Branagh

Casting : Kenneth Branagh, Johnny Depp, Michelle Pfeiffer,

Daisy Ridley, Penelope Cruz, Josh Gad …

Genre: Thriller, Policier

Sortie le: 13 décembre 2017

Distribué par: Twentieth Century Fox France

TRÈS BIEN

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s