Critique Blu-Ray

SANS PITIÉ (Critique Blu-Ray)

SYNOPSIS: Jae-ho, qui se rêve chef de gang, fait la loi en prison auprès des autres détenus. Mais son autorité est remise en cause à l’arrivée de Hyun-su, un nouveau venu. 

Jo Huyn-soo est un malfrat à la petite semaine qui a fait la connaissance en prison d’un homme de main d’un grand baron de la drogue Ko Buyng-chul qui lui a proposé d’intégrer son cartel. L’inspectrice Chun est prête à tout pour mettre  derrière les barreaux tout ce beau monde. Le cinéma coréen livre depuis une quinzaine d’années des films assez remarquables tant par leur thématique que par leur formalisme: il traite des dérives de la société coréenne (The Chaser, Dernier Train Pour Busan….) avec une grande qualité d’écriture et de mise en scène (Bong Joon-Ho, Park Chan-Wook….) Le nouveau venu à vouloir jouer dans la cour des grands se prénomme Sung-huyn Byun et s’empare du genre phare du cinéma coréen : le thriller. Mais là où ses illustres ainés ont créé leurs univers propres, le néophyte Byun préfère citer ses références mais sans que cela nous déplaise outre mesure et miser sur le divertissement pur à défaut de grandes thématiques universelles.

Car de divertissement, c’est de cela qu’il s’agit quand on parle de Sans  Pitié. Ça bastonne, ça canarde, ça saigne dans une violence extrême propre au cinéma coréen des années 2000. Le cinéaste ne s’aventurera  pas dans le questionnement sociétal et politique. A l’opposé des bidons de lessive américains vendus toute l’année, il s’en dégage une générosité dans l’exécution qui permet de suivre les innombrables retournements de situation et flashbacks avec une certaine jouissance. Il paraît très compliqué de qualifier ce cinéma autrefois appelé divertissement tant ce mot définit aujourd’hui le cinéma qui caresse le spectateur dans le sens du poil en le laissant en permanence dans sa zone de confort. Sung-huyn Byun connaît ses classiques et tente dans un univers ultra balisé de créer des situations toujours plus angoissantes avec son lot de morceaux de bravoures. Dans ce registre, on pense rapidement à Infernal Affairs et The Raid 2.

Après une première partie où le réalisateur créé une réelle empathie avec son personnage principal, il décide d’accélérer la narration pour ne plus jamais laisser une seconde de répit au spectateur. La qualité de mise en scène est indéniable et l’inventivité de chaque scène d’action assure une réussite instantanée au film. Jusque là le plan de Sung-huyn Byun se déroule sans accrocs, tout fonctionne parfaitement. Toutefois, le petit plus de ce polar réside dans son dernier acte où l’humanité qui semblait absente de ce ballet d’armes à feu et d’ultra violence apparaît au fur et à mesure d’une scène à rebours du ton général du film. Le tragique fait face à nos yeux et, toute la force du cinéma coréen ressort à nouveau comme dans les films précédemment cités. Cette force vient donc directement de la qualité de la mise en scène mais également de la qualité de l’interprétation des acteurs principaux. La palette de sentiments des acteurs coréens est toujours aussi impressionnante. A l’image de Choi Min-sik (Old Boy) et Song Kang-ho (The Host), il faudra compter sur Sol Kyung-gu. On ressort de ce Sans Pitié avec une conviction forte : oui, le cinéma d’action adulte se fait aujourd’hui en Corée du Sud mais malheureusement pour nous à raison de seulement 1 ou 2 sorties par an.

Titre Original: BULHANDHANG

Réalisé par: Sung-hyun Byun

Casting : Kyung-Gu Sol, Si-wan Yim, Kim Hie-won …

Genre:  Thriller

Date de sortie: En DVD et Blu-Ray le 8 novembre 2017

Distribué par: ARP Sélection

EXCELLENT

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s