Critique Blu-Ray

PLUS DURE SERA LA CHUTE (Critique Blu-Ray)

SYNOPSIS: Journaliste sportif en quête d’un scoop, Eddie Willis est contacté par le chef du «syndicat» de la boxe, Nick Benko, qui lui propose de contribuer à la promotion d’un jeune boxeur argentin, Toro Moreno. Espérant découvrir un futur champion, Willis accepte l’offre. Il ne tarde pas à déchanter. En effet, bien qu’impressionnant à première vue, Moreno boxe à peine mieux qu’un débutant. Willis comprend vite que ses combats sont truqués…

Tout dernier film de la carrière du célébrissime Humphrey Bogart, Plus Dure sera la chute (1956), réalisé par Mark Robson (qui s’était déjà illustré en 1949 avec Le Champion autre film sur le monde de la boxe) est un film qui dénonce vigoureusement la corruption dans ce sport et nous scotche par son rythme vif et sa densité. Avec une musique accrocheuse, des combats haletants et immersifs et cette ambiance caractéristique des films noirs du milieu des années 50, Plus Dure sera la chute est étonnant et révèle plus encore toute sa puissance dramatique dans les affrontements en dehors du ring. Humphrey Bogart confère à son personnage toute la lassitude et le dégoût que lui inspirent ce milieu qu’il aimait pourtant mais qui est gangréné par les managers véreux. Face à lui, Rod Steiger est terrible en ordure sûr de lui et sans aucune morale.

Au cinéma, la description du monde du sport en général et de la boxe en particulier ont permis à de très nombreux films d’être d’immenses succès, au premier rang desquels, la saga Rocky ou Raging Bull de Martin Scorsese pour ne citer que les plus évidents. En 1956, le film noir est alors l’un des genres les plus en vogue et la boxe permet d’y placer un récit où les turpitudes et les à-côtés de ce sport, alors d’une popularité sans commune mesure, sont le ressort dramatique idéal. A l’instar de la pègre, le milieu de la boxe y est en effet décrit d’une manière extrêmement sombre au travers de matchs truqués, de chantage et de manipulations en tous genres et où est réduit à néant l’aspect ascenseur social souvent évoqué lorsque l’on parle de champions étant parvenus à sortir de leur condition par l’exemplarité dont ils ont faits preuve dans leur discipline.

Sur un scénario d’un certain Philip Yordan (comme l’expliquent Bertrand Tavernier et François Guérif dans les bonus de cette édition vidéo, c’est surtout Budd Schulberg, l’auteur du roman qui est aussi celui de l’adaptation) qui s’appuie sur l’histoire vraie de Primo Carnera et qui sait ménager sa progression entre séquences pleines de tension, combats homériques et détails des malversations et autres agissements tendancieux opérés par les managers, Plus Dure sera la chute est tout du long une charge extrêmement virulente sur les vicissitudes d’un sport qui n’a pas su faire le ménage dans ses rangs. D’une impitoyable noirceur jusqu’à son final où le personnage de Bogart retrouve son idéal de journaliste après avoir vu jusqu’où ces hommes étaient capables d’aller, le film se targue d’un propos jusqu’au-boutiste totalement assumé. Dans un noir et blanc splendide, Plus Dure sera la chute permet à Bogart de tirer sa révérence sur une performance puissante et envoûtante et de laisser une trace indélébile qui nous laisse KO pour le compte.

Titre original: THE HARDER THEY FALL

Réalisé par: Mark Robson

Casting: Humphrey Bogart, Rod Steiger, Mike Lane

Genre: Drame

Sortie le: 10 octobre 2017 en DVD et Blu-Ray chez Sidonis – Calysta

Distribué par : ESC Distribution

EXCELLENT

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s