Critiques

Contact (Critique Saison 1) Un vrai bon moment

SYNOPSIS: Pendant 10 ans, Thomas Adam a collaboré avec le FBI en tant que consultant grâce à ses dons de psychométrie : en touchant un objet, il peut voir les souvenirs et les secrets qui s’y cachent. Les objets ont une mémoire. Parfois celles d’un meurtrier… De retour en France, Thomas se retrouve au cœur des enquêtes que mènent son frère, lieutenant de police, et son équipe à Aix-en-Provence… mais aussi au centre d’une mystérieuse machination liée au meurtre de leurs parents. Qui tire les ficelles et que lui veut-on ? 

Deux ans après la diffusion d’un épisode pilote en deux parties TF1 diffuse enfin la suite de la saison une de Contact. Si le pilote nous avait d’emblée convaincu grâce à l’efficacité de son intrigue et à l’interprétation sans failles de son duo central (Thomas Jouannet et Alexis Loret), on attendait de voir comment la saison qui en découlerait se comporterait avant de se faire un avis définitif sur une série qui ose s’engouffrer aux confins du fantastique, un genre qui est loin d’être l’apanage dans nos contrées. La réussite de Contact dans ce domaine est conditionnée au fait que cette incursion reste peu marquée  (on est avant tout dans un polar, genre traditionnel et rassurant par essence à la télévision française) et que dès que le fantastique affleure, la mise en images sublime les effets et n’handicape jamais la crédibilité de l’ensemble. On le sait notre culture sérielle contemporaine est très ancrée dans le réel et nos tentatives dans des genres plus atypiques et moins consensuels que le polar ne sont pas toujours couronnés de succès (Emma sur TF1 par exemple) mais Missions sur OCS démontre bien que fantastique ou science fiction à la télévision française c’est tout à fait réalisable. Longtemps restée dans les cartons de TF1 (un problème de calendrier semble t-il plus qu’une volonté de la chaine), Contact s’avère également extrêmement efficace sur la durée ce qui est rassurant par rapport à son potentiel de départ. Les intrigues sont élaborées, bien menées et ne succombent jamais à la facilité. La noirceur des enquêtes reste également prégnante et n’est pas édulcorée sans pour autant que la série ne verse dans le polar dark.

Ce qui est appréciable avec Contact c’est que la série est non seulement très divertissante mais qu’elle ne cherche pas à en mettre plein la vue à tout prix. La série gère impeccablement ses temps forts et ses temps faibles et passe de l’enquête du jour au fil rouge qui l’irrigue avec fluidité sans jamais perdre le téléspectateur. On s’attache aux personnages, l’empathie que l’on éprouve à leur égard étant l’un des points positifs qui se confirme après le pilote. C’est évidemment dû à Thomas Jouannet et Alexis Loret, l’un comme l’autre investi dans leur jeu. Les deux comédiens s’avèrent également très complémentaires et leur entente est très perceptible. La fougue de l’un et le côté plus mesuré de l’autre pouvant parfois s’inverser, permettant aux deux acteurs de montrer toute l’étendue de leur talent. A leurs côtés, Sara Mortensen qui intègre le casting est également impeccable dans un personnage qui s’avère un peu difficile à cerner mais dont la complexité permet des moments intenses. Confortée par la présence de nombreux guests, Contact permet de passer un vrai bon moment et une capacité à ne pas faire du surplace mais au contraire à faire avancer son fil rouge constamment en nous réservant son quota de rebondissements et en nous emportant tout au long de la saison. Tout n’est pas parfait, certaines intrigues sont parfois alambiquées mais la série, portée par son casting et son fort pouvoir de sympathie nous laisse dans l’attente d’une suite qu’il serait bienvenue de mettre rapidement en route.

Crédits : TF1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s