L'oeil de @Cityhunternicky

L’œil de @Cityhunternicky – Star Trek The Original Series (Séries)

SYNOPSIS: Le vaisseau spatial Enterprise est commandé par le Capitaine Kirk, assisté de M. Spock, originaire de la planète Vulcain. Leur mission : explorer l’univers et découvrir de nouveaux mondes. 

Star trek (1966) nous parle des aventures du vaisseau spatial USS Enterprise qui voyage dans la galaxie. J’avoue être allé voir les films récents sans jamais avoir vu un épisode de la série originale (ou du moins sans m’en souvenir). Du coup, il fallait remédier à cette situation et dans un excès de volonté j’ai décidé de TOUT rattraper (sauf certaines séries mineures). Et pour une série de 1966, le choc que j’aurais pu craindre sur le vieillissement des techniques ne s’est pas fait sentir. Alors oui, c’est kitsch et on voit toutes les ficelles qui concernent les effets spéciaux, mais ça n’est pas moche et ça n’a pas mal vieilli.

Il faut dire qu’ils en avaient de l’imagination. Par exemple, si l’outil de téléportation a été inventé, c’est parce que cela coûtait trop cher à la production de faire atterrir et décoller le vaisseau. Il en résulte un astucieux point technologique qui apporte une touche originale qui parait naturelle. Et les scénaristes de cette série n’étaient pas en reste car les idées originales de planètes et d’aliens sont toujours sympathiques à voir même de nos jours. J’ai eu le fort sentiment de me retrouver devant Stargate SG1 par moment.

Si les idées de la série sont aussi bonnes, c’est un peu parce que la faiblesse technologique n’est jamais mise en avant et donc on ne se base pas sur des facilités scénaristiques pour s’en sortir. Comme pour toute série on n’y échappe pas de temps en temps, mais la solution ne sort que rarement de nulle part mais plutôt d’une réflexion que peut avoir le spectateur, l’impliquant encore plus. Il n’empêche que 40 à 60 minutes c’est parfois très long quand on a déjà compris la fin dès le début.

C’est aussi amusant de voir que les personnages de la série se discernent tous du reste de l’équipage, mais sont aussi très dépendants du capitaine Kirk (William Shatner), et qu’il n’y a que deux vrais ennemis qui en ressortent. Les Vulcains sont forcément bien représentés avec Spock (Leonard Nimoy), mais il y a peu d’éléments sur eux. Comme pour les Klingons, qui deviendront pourtant une énorme référence de la saga. Cet absence répétée d’un méchant unique permet de faire beaucoup de choses autour des planètes sans trop se répéter.

Je finirai en disant que si je ne me suis étonnamment pas (trop) ennuyé devant la série, elle était assez avant-gardiste sur beaucoup de points. Bon les femmes n’ont que des rôles mineurs qui les poussent à attendre comme des cruches qu’un homme vienne les secourir. Mais elles occupent souvent de grands postes et la liberté de leur tenue m’a beaucoup marqué. La micro jupe de rigueur fut très audacieuse, surtout qu’il s’agit d’une généralité. Une bonne série à découvrir, même de notre temps.

Crédits: CBS / Paramount

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s