L'oeil de @Cityhunternicky

L’œil de @Cityhunternicky – Victoria Saison 1 (Séries)

SYNOPSIS: Les jeunes années de la vie de la Reine Victoria, de son arrivée sur le trône à l’âge de 18 ans en passant par ses premiers émois et son mariage avec le Prince Albert. 

Victoria nous raconte la vie de la reine Victoria, à partir de son accession au trône. Attiré évidemment par la présence de Jenna-Louise Coleman au casting (ancienne compagne du Doctor Who), il ne m’a pas fallu longtemps pour m’intéresser à la série via mon côté maladif pour les biopic. Si le format spécial d’ une heure par épisode vous rebute, sachez que l’ensemble est court de part sa saison 1 de 8 épisodes et que c’est tout le charme anglais qui se révèle ici au service de la reine d’Angleterre qui aura plus que marquée son époque. D’ailleurs la (prime) jeunesse de la reine est ainsi évitée, pour imposer directement le début de son importance politique et des jeux de pouvoirs et des règles à la cour.

Beaucoup de livres lui ont été consacrés, mais les versions filmées sont assez rares. Jenna est resplendissante dans le rôle et interprète brillamment l’ensemble bien qu’elle ne soit jamais crédible en jeune femme de 18 ans. Une grande partie de son aura vient des costumes et de décors accompagnés solennellement par des alléluia/Gloria en cœur mis en scène avec tous les égards de grandeur qui lui sont dus. Face à elle, les rôles masculins ne demeurent pas en reste pour incarner ministres, nobles et autres figures historiques. Rufus Sewell est brillant et on ne voit personne d’autre que lui dans son rôle de premier ministre, mais Tom Hughes (le Prince Albert) reste quand à lui un peu en deçà du poids du personnage.

Malheureusement l’ensemble n’est pas exempt de défauts. D’abord, les intrigues de la cour sont beaucoup trop liées à la vie amoureuse de la jeune femme, ainsi qu’à son âge. Une vision moderne et notre connaissance de l’histoire écartent directement la question de la jeunesse, rendant son insistance trop lourde et désuète. L’autre partie ne cessera que lorsque le mariage avec le Prince Albert aura lieu, mais il aura quand même fallu passer par quelques scènes usantes car convenues et pas mal niaises, infligeant à tort une image frivole et limitée qui contraste avec le reste de l’écriture.

Verdict: La première saison de Victoria est à la fois passionnante et superbement interprétée, le côté historique et anglais étant fascinant.

Crédits: ITV

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s