Critique Blu-Ray

LE GANG ANDERSON (Critique)

4-stars-excellent

SYNOPSIS: A sa sortie d’une peine de dix ans de prison, le cambrioleur Duke Anderson retrouve sa maîtresse dans un hôtel de luxe. Reformant un gang avec l’aide d’un homme d’affaires baignant dans la mafia, il organise la mise à sac de l’immeuble et de ses richissimes occupants. Malheureusement, Duke est suivi par plusieurs équipes de surveillance qui en veulent aux personnages qu’il engage pour ce braquage de grande envergure…

Trois ans avant Un Après-Midi de Chien qui est certainement l’un des plus grands films de « casse » , que l’on désigne en anglais sous le terme de « Heist Movies » ou encore « Caper Movies », Sidney Lumet fit une première incursion dans le genre avec Le Gang Anderson. S’il demeure relativement méconnu et qu’il peut certainement être considéré  comme mineur au regard des chefs d’oeuvre qu’il côtoie dans la filmographie de Lumet, il n’en demeure pas moins, à nos yeux, l’un des grands films du genre et l’un des plus originaux. Le Gang Anderson joue en effet brillamment sur la partition classique du film de casse, de la constitution de l’équipe à la préparation minutieuse du plan et la réalisation du braquage mais Sidney Lumet, en grand chef d’orchestre, s’approprie complètement cette partition et en fait une symphonie qui ne ressemble à aucune autre.

le gang anderson cliff and co image

Dans un film de casse, le choix du cerveau de l’opération est essentiel et va déjà donner une couleur particulière au récit. Pour ce rôle, Sidney Lumet peut s’appuyer sur le charisme inégalable de Sean Connery qu’il retrouve 5 ans après La Colline des Hommes Perdus (ils tourneront 2 autres films: The Offence et Le Crime de l’Orient Express). Sean Connery qui en est alors à sa 6ème apparition dans le rôle de James Bond n’a jamais cessé de tourner dans d’autres films qui constituent pour lui de grands espaces de liberté. Dans le rôle de Duke Anderson, on le retrouve en pleine forme,  débarrassé de son complément capillaire et de ses bonnes manières d’agent au  service secret de sa majesté. Le film s’ouvre pendant une séance de thérapie au cours de laquelle, Duke, à la veille de sa libération,se confronte une dernière fois au psychologue de sa prison. Dès cette introduction, on retrouve le talent narratif de Lumetqui par cette scène, caractérise très habilement son personnage principal  dont on apprend le passé de cambrioleur en même temps que l’on se rend compte qu’il n’est pas du genre à s’embarrasser de remords et qu’il replongera dès qu’il aura franchit la porte de la prison. A ses côtés,  pour monter le braquage de l’immeuble de luxe ou demeure son amie, on retrouve Christopher Walken dont c’est le premier rôle, Martin Balsam (l’un des jurés de Douze Hommes en Colère et oscar du secondd rôle pour des Clowns par Milliers) en antiquaire (outrageusement) gay qui apportera son expertise, Dick Anthony Williams en conducteur (il sera aussi le conducteur de la limousine demandée par Sonny dans Un Après Midi de Chien), Val Avery en homme de main sans pitié imposé à Duke et Stan Gottlieb en vieil homme incapable de se réinsérer après avoir passé la moitié de sa vie en prison. Portée par la bande originale psychédélique composée par Quincy Jones, la première partie du récit consacrée à la constitution de l’équipe et la préparation du casse est haute en couleur et file à très vive allure. Par ailleurs l’humour, parfois très cru, surprend pour un film de ce genre et est plutôt inhabituel dans la filmographie de Lumet.

le gang anderson cliff and co image 4

Le Gang Anderson est aussi un film de casse complètement ancré dans son époque qui préfigure le scandale du Watergate qui éclatera en 1972. Aucun des plans et agissements de Duke n’échappe à la police qui a truffé de micros et de caméras la boutique de son complice antiquaire et l’immeuble dans lequel aura lieu le casse. L’importance accordée à cette partie du récit peut même faire penser que c’est probablement cette thématique qui a le plus intéressé Lumet dans la mise en scène de ce film. Il y a l’idée d’un nouveau monde en train d’émerger, auquel Duke, comme le très beau personnage de Pope ne sont pas préparés. Il y a surtout en creux une critique des abus de pouvoir des autorités qui sont montrées sous un jour peu flatteur pendus à leurs écouteurs ou scotchés derrière leur moniteur. Cette thématique de la prise de pouvoir des machines et de la déresponsabilisation des autorités était déjà au coeur du drame qui se nouait dans Point Limite (1964), peut être le plus grand film de Lumet.

le gang anderson cliff and co image 2.jpg

Quand il s’attaque enfin au morceau de bravoure attendu dans tout bon film de casse, Sidney Lumet le fait là aussi avec une originalité remarquable. Par son montage, il joue sur les temporalités en arrêtant une action en cours pour lui apporter son commentaire, par le biais des témoignages des victimes auprès de la police. Ces nombreux flashforwards précédés du même signal sonore se révèlent être un procédé surprenant et passionnant qui aurait pourtant pu vider le récit de son suspense et le hacher considérablement de sorte à lui faire perdre toute son efficacité. Bien au contraire, il est utilisé avec une telle habileté qu’il l’enrichit constamment et les bascules entre ces deux temporalités sont d’une grande fluidité. Vous l’aurez compris, Le Gang Anderson a beau ne pas être un sommet dans la filmographie de Sidney Lumet et ne pouvoir être comparé aux sommets du genre, il n’en reste pas moins un film aussi divertissant qu’intelligent et dans lequel son metteur en scène fait  à nouveau preuve d’une maîtrise bluffante.

Titre Original: THE ANDERSON TAPES

Réalisé par: Sidney Lumet

Casting : Sean Connery, Christopher Walken, Martin Balsam,

Dyan Cannon …

Genre: Policier, Drame, Thriller

Date de sortie en DVD et Blu-Ray 13 juin 2017

Distribué par: ESC Conseils

4-stars-excellent

EXCELLENT

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s