Juste une mise au point

Juste une mise au point (Billet d’humeur) Retour sur la soirée des passionnés #2 des Cinémas Gaumont Pathé

Le 6 octobre 2016, le réseau de cinémas Gaumont Pathé avait créé l’évènement en proposant sa Soirée des Passionnés, visant tout autant à fidéliser les porteurs de la carte Pass qu’à prospecter auprès des cinéphiles plus modérés en leur présentant les avantages de leur nouveau Pass Intégral, la formule all inclusive de Pathé Gaumont. Appelée à devenir rituel, à raison de deux soirées par an, le rendez-vous entre le pourvoyeur number 1 de films à Orléans et son public toujours plus avides de généreuses attentions a donné lieu à une seconde édition, ce jeudi 9 mars 2017. Une soirée riche en rebondissements s’il en est, mais très certainement pas dans le sens voulu par la direction.
Si l’on pouvait aisément excuser les petits couacs d’une première, les nombreux flops de cette deuxième soirée en auront échaudé plus d’un, et l’incursion du multiplex dans l’événementiel s’avère encore des plus hasardeuses à l’heure actuelle. Il suffira pour les plus curieux d’entre vous d’avoir fait un petit tour sur les réseaux sociaux pour attester des réactions très mitigées des spectateurs présents à la soirée (quand ils y sont restés). Laborieuse, c’est l’adjectif qui semble le plus à même de la définir. Et pas seulement pour les abonnés, mais aussi pour les équipes des cinémas participants, qui ont dû avoir pas mal de suées.

A Saran, tout partait bien. File d’attente studieuse, large périmètre délimité dans le hall pour l’entracte, expectative un peu blasée ponctuée de rires nerveux… On le sait, l’avant-première de ce soir ne nous offrira pas Ghost in the Shell ou Les Gardiens de la Galaxie (même s’il n’est pas interdit de rêver). Le choix sera plus pragmatique, en tenant compte de l’audience sans limite d’âge moyen, des divers embargos en cours, et de la nécessaire promotion du cinéma français au sein du réseau. Bref, ce sera une comédie (sûre), franchouillarde, consensuelle… Un truc qui sent la soirée télé à la maison quoi. On commence à trembler devant les affiches de Boule et Bill 2.

Le lancement de la soirée est prévu pour 19h30. Il est 19h45 quand l’un des organisateurs s’empare du micro pour nous informer d’un « problème technique », et que l’attente ne devrait pas excéder 10 minutes. 20h, des plateaux de petits fours débarquent, tandis que les bouchons de mousseux ont déjà sauté. La collation nous est offerte immédiatement, pour éviter de nous faire poireauter dans le vide. Un verre à la main et des petits fours – forts bons – dans le bec, on oublie rapidement qu’on a mal aux pieds. Mais le « carré VIP » devient vite exigu, et on aimerait tous passer aux choses sérieuses. Sur Facebook, la liste des bandes annonces de la soirée a déjà fuité. On entrevoit même le titre du film proposé en AVP : ici, ce sera Sage-Femme, ici on a opté pour Sous le même toit… Bof. Mais pas de Boule et Bill, c’est déjà ça.

Entrée en salle à 20h25. Le temps de s’installer, de pousser un ouf ! de soulagement, et le responsable fait son speech de lancement, qui a tiédit forcément. Le problème technique était dû à un souci de réception tardive des clés de décryptage pour les extraits exclusifs de La Belle et la Bête et Ghost in the Shell. Ok. Les lumières s’éteignent, et la tension s’estompe devant les premières minutes enlevées de La Belle et la Bête. Un fort beau moment, en plus de la valeur ajoutée à la soirée : parce que les bandes annonces, c’est bien, mais des extraits de film, c’est encore mieux ! S’ensuivent une trentaine de minutes de BA, avec les remarqués Alien : Covenant, Blade Runner 2049 et Justice League. Côté films français, Les Hommes du feu de Pierre Jolivet semble être le plus convaincant, tandis que le nouvel Abdellatif Kechiche laisse l’assemblée totalement perplexe. La session de teasing est clôturée par les cinq premières minutes de Ghost in the Shell, visuellement renversantes (au propre comme au figuré).

Entracte pipi/pop-corn de 10 minutes – puisqu’on a déjà éclusé la collation – et le couperet tombe à 21h45 : le film de ce soir, ce sera Sous le même toit, de Dominique Farrugia, avec Gilles Lellouche, Louise Bourgoin et Manu Payet. Bon, pas de miracle de ce côté-là, mais on a échappé au pire, à mon avis. A moins que… Le film s’ouvre sur un premier plan très distendu, avec des visages hors-cadre. Hum… Trois minutes de film sont diffusées dans la consternation la plus absolue, avant que l’image ne fige… et que les lumières se rallument. A ce moment de la soirée, je suis partagée entre le rire et les larmes. Un petit bidouillage plus tard, on nous relance le film du début. Ce sera le dernier incident à déplorer, en-dehors du manque d’originalité du film, sur lequel nous reviendrons dans une prochaine critique.

En bref, cette Soirée des Passionnés nous a laissé un goût amer. Certes, on ne peut pas nier les améliorations apportées (en tout cas ici) à cette deuxième session : la collation était vraiment smart, on nous a épargné la fausse AVP du film qui a une vraie AVP la semaine suivante en présence du casting, on a eu droit à un programme en bonne et due forme, et à des extraits de films vraiment appréciables. Mais le niveau n’est pas encore atteint, loin s’en faut, pour combler les « passionnés ». Le premier pas dans la bonne direction serait d’offrir aux cinéphiles un film atypique, qui sorte des sentiers battus, en mode découverte, et non en mode pantoufle. Assez de ces comédies indolentes dont on a vu les ressorts maintes et maintes fois auparavant ! Marre de cet enthousiasme tiédasse pour le cinéma. Il serait temps que Gaumont Pathé offre plus à son public, et respecte son intelligence et sa « passion ». On ne propose pas un cheeseburger industriel à une assemblée de gastronomes. Ou bien on appelle-ça une soirée junkfood. Et là on saura d’emblée à quoi s’attendre.

Publicités

2 réponses »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s