Au commencement...

Au commencement… (Séries) 24 LEGACY 1X01 & 02

3,5 STARS TRES BIEN

24-legacy-au-commencement

De 2001 à 2010, Jack Bauer, héros de la série 24 aura fasciné les amateurs d’action et d’espionnage. Kiefer Sutherland, son interprète, reprendra même le rôle pour une saison en 2014 avant de devenir la star de la série Designated Survivor en 2016. Les créateurs de la série originale, Joel Surnow et Robert Cochran n’avaient pourtant sans doute pas dit leur dernier mot, puisqu’en 2017 la série renaît de ses cendres, avec un nouveau héros, Eric Carter (incarné par Corey Hawkins) et un nouveau titre : 24 Legacy.

Si ce nouveau titre et ce changement d’acteur pouvaient de prime abord laisser craindre le reboot inutile voire maladroit, on pouvait aussi penser que la boucle avait été bouclée, tant les évènements et rebondissements en tous genres semblaient avoir été utilisés sous toutes les formes possibles après 9 saisons. 24 Legacy commence pourtant sur les chapeaux de roue, dans une atmosphère familière, puisqu’on constate immédiatement que les principaux codes de la série originale sont repris. On retrouve avec plaisir le splitscreen, véritable trademark du show, la violence sèche et le rythme infernal, impulsé par le fameux temps réel de l’épisode. Corey Hawkins, bien que décidé à livrer une performance badass dès les premiers instants, ne copie pourtant jamais vraiment le style de Kiefer Sutherland, même si on découvre tout de même un héros à la personnalité dure et qui semble prêt à tout pour parvenir à son but, à l’instar de Jack Bauer lui-même.

On retrouve avec plaisir la CTU (Counter Terrorist Unit) avec son inévitable leader et ses geeks aux talents parfois à la lisière du surnaturel. La recette originale semble être dupliquée avec 24 Legacy et on se retrouve embarqués, presque malgré nous, dans une nouvelle aventure tonitruante, dans un univers aux règles désormais familières, peuplé de personnages ambivalents, arrivistes, impitoyables et au cœur d’enjeux de pouvoir.

La force principale de 24 Legacy est donc son rythme parfait, ne laissant que peu de répit à un spectateur qui accrochera ou restera indifférent dès les premières minutes de ce double épisode. Le casting, formé autour d’un Corey Hawkins (vu dans The Walking Dead), de Miranda Otto (vue dans la série cousine de 24, Homeland), Jimmy Smits (Dexter, Rogue One) est irréprochable, tout ce petit monde se fondant parfaitement dans la galaxie 24. La mise en scène, signée Stephen Hopkins et Jon Cassar, est totalement en phase avec l’esprit de la série originale, la tâche étant simplifiée par le fait que les deux réalisateurs avaient déjà œuvré à la réalisation d’épisodes de 24 entre 2001 et 2014. Efficacité, rythme et suspens sont les maîtres mots de ce reboot réussi.

Certains pourront se plaindre d’un manque d’originalité qu’il est difficile de contester, tant la recette originale semble reprise au moindre ingrédient près. D’autres, comme le rédacteur de ces lignes, ne bouderont pas leur plaisir devant cette nouvelle déclinaison de 24, prometteuse et captivante après ce double épisode.

Crédits: Fox

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s