Critiques Cinéma

UN JOUR MON PRINCE (Critique)

1,5 STARS ASSEZ MAUVAIS

un-jour-mon-prince-affiche-cliff-and-co

SYNOPSIS : Il y a presque cent ans que La Belle au Bois dormant est plongée dans un profond sommeil. Or jusqu’ici, aucun prince n’a réussi à la réveiller d’un baiser. Et le temps presse : si aucun candidat sérieux ne se présente, le royaume des fées risque de disparaître à jamais. La Reine Titiana envoie donc deux fées à Paris, Blondine et Mélusine, avec une mission spéciale : trouver l’homme idéal. Mais nos deux fées, propulsées au 21ème siècle, vont vite se rendre compte que la tâche est plus compliquée qu’elle n’y paraît…

Un jour mon prince est le premier long-métrage de Flavia Coste. Dans le crowdfunding de touscoprod.com destiné à soutenir le film pour l’étalonnage, effets spéciaux et version anglaise, Flavia Coste indique se situer dans l’univers de Peau d’âne de Jacques Demy pour la poésie et la dimension philosophique et Big Fish de Tim Burton pour la fantaisie. Elle présente le film comme une comédie romantique pour enfants et adultes retournant les codes sociaux pour en finir avec « Sois belle et attend ». Si vous avez lu le synopsis, vous devez être franchement inquiets. Comment le film va-t-il éviter la niaiserie absolue du thème et l’avalanche de clichés pour réussir à plaire aux adultes et aux enfants ? La réponse : assez mal. Si le choix de deux actrices québécoises pour jouer les fées désamorce un peu le côté guimauve en donnant grâce à leur accent un côté sautillant et joyeux, une question capitale demeure pour cette comédie. Serait-ce toujours drôle si les actrices n’avaient pas l’accent québécois ? Malheureusement la réponse est non, cet accent que nous trouvons si drôle en France ne compense pas la faiblesse de l’écriture du scénario et d’une partie des gags.

un-jour-mon-prince-1-cliff-and-co

Le film sent le manque de budget à plein nez, mais l’on peut passer outre et l’excuser même si parfois cela ressemble à une pièce de théâtre de fin d’année d’école primaire, cependant il est difficile d’excuser son scénario totalement convenu et extrêmement prévisible qui n’arrive à aucun moment à renverser les clichés dont le film se moque pourtant dans son introduction, faisant d’autant plus mentir Flavia Coste qui parlait de retournement des codes et d’en finir avec le cliché de la belle qui attend. Ici, la belle attend et celles qui sont chargées d’elles sont niaises et entourées de clichés qui seraient parfois même trop gros pour un film avec Hugh Grant.

un-jour-mon-prince-2-cliff-and-co

La réalisation plate et sans grande personnalité aide peu le film, qui ressemble plus à un téléfilm qu’à une production destinée aux salles. Reste un bel abattage par Sarah-Jeanne Labrosse et Mylène Saint-Sauveur qui font le maximum et la sensation que chacun veut bien faire. Le budget paraît limité et cela peut excuser pas mal de défauts, mais tout cela ne suffit cependant pas à tout sauver. Empêtré dans la guimauve et le convenu, le film se noie.

un-jour-mon-prince-affiche-cliff-and-co

Titre Original: UN JOUR MON PRINCE

Réalisé par: FLAVIA COSTE

Casting :  Sarah-Jeanne Labrosse, Mylène Saint-Sauveur, Catherine Jacob,

Pierre-François Martin Laval, Jean-Luc Couchard, Hugo Becker …

Genre: Comédie

Sortie le: 11 janvier 2017

Distribué par: Paradis Films

1,5 STARS ASSEZ MAUVAISASSEZ MAUVAIS

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s