Critiques

THE X-FILES (Critique Saison 10) Aux frontières de l’irréel

2,5 STARS MOYEN

x_files_new_ver7

SYNOPSIS: Deux agents du FBI sont chargés d’enquêter sur les dossiers non résolus, appelés « X-files » la plupart du temps des affaires où le paranormal entre en jeu. L’agent Fox Mulder, malgré le scepticisme de sa co-équipière Dana Scully, tente de prouver sa thèse du complot gouvernement/extra-terrestres… Fox Mulder n’aura de cesse de rechercher sa soeur disparue des années auparavant lorsqu’il avait 12 ans.

Quatorze ans après l’arrêt de la série, The X-Files renaît de ses cendres, pour une mini-saison composée de six épisodes, autour de David Duchovny et de Gillian Anderson, interprètes des fameux personnages de Fox Mulder et de Dana Scully.
La série originale (1994-2002) avait également donné lieu à deux films sortis en salles: The X-Files (1998) et The X-Files: Régénération (2008). Si le premier long-métrage s’arrangeait de la mythologie développée par la série pour proposer un spectacle de qualité, ce n’était pas le cas du second, qui n’était finalement qu’un ersatz d’épisode stand-alone autour d’une banale enquête policière. David Duchovny s’est émancipé de la série qui l’a rendu célèbre, en interprétant notamment un autre rôle marquant, celui d’Hank Moody dans l’excellent show Californication, entre 2007 et 2014. La carrière de Gillian Anderson, quant à elle, malgré des apparitions remarquées dans Hannibal, The Fall ou Crisis (rôle principal), n’a jamais pris un essor démesuré. Il était donc surprenant de voir le tandem Duchovny / Anderson se reformer de manière équilibrée pour une dixième saison de The X-Files.

Le bilan de cette nouvelle saison est mitigé. Si les deux premiers épisodes semblaient vouloir renouer avec les thèmes majeurs de la série: les extra-terrestres et le complot, force est de constater que les épisodes suivants hésitent trop entre une vaine tentative de recréer les codes de la série entre paranormal et burlesque et donner un nouveau souffle au show. Le résultat est tout juste moyen à l’arrivée, un trop grand déséquilibre existant entre les deux premiers épisodes et le cœur de la saison, ponctuée par un épisode final venant boucler l’arc de départ de façon plutôt maladroite. La qualité de l’écriture est irrégulière et le fil rouge bien trop distendu entre le début et la fin de la saison.
Il aurait sans doute mieux valu produire une saison de treize épisodes, qui aurait laissé la place à quelques enquêtes en stand-alone. Il aurait alors été plus aisé de tisser un fil rouge petit à petit, plutôt que comme c’est ici le cas, de façon abrupte entre trois épisodes sur six. C’est d’autant plus regrettable que la série retrouve par moments de vraies couleurs et que le charme opère par intermittence. L’utilisation du mythe du complot était judicieuse au départ, jusqu’au final décevant, aux airs de déjà-vu. Cette nouvelle saison, sans être mauvaise, ne propose finalement que trop peu de surprises ou d’innovations pour constituer une réussite. On notera la belle prestation de ses comédiens principaux, qui, à 48 ans pour Gillian Anderson et 56 ans pour David Duchovny, savent user de leurs charmes et de leur charisme comme aux premiers jours de la série. A l’arrivée, malgré quelques bons éléments, le retour de The X-Files fait plutôt l’effet d’un pétard mouillé.

Crédits: Fox/M6

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s