Au commencement...

Au commencement (Séries) Second Chance 1×01 – 1×03

second_chanceAUCOMMENCEMENT

4 STARS EXCELLENT

SYNOPSIS: Quinze ans après avoir été forcé de démissionner de la police à cause d’un scandale de corruption, Jimmy Pritchard n’est plus que l’ombre de l’homme qu’il était autrefois. Un jour, alors qu’il surprend un cambriolage dans la maison d’un de ses deux enfants, l’agent du FBI Duval Pritchard, Jimmy est tué, mais sa mort est de bien courte durée. Ramené à la vie, dans une version rajeunie et améliorée de lui-même, par Mary et Otto Goodwin, deux scientifiques milliardaires, l’ancien shérif du comté se voit offrir une seconde chance. Saura-t-il la saisir et ainsi réparer le mal qu’il a fait à sa famille ? Ou va-t-il chercher à se venger de ceux qui sont responsables de sa mort ? Et surtout, parviendra-t-il à éviter les tentations de son passé, qui lui ont déjà tant coûté ?

Second chance est une nouvelle série mêlant fantastique, drame et policier, lancée sur la Fox le 13 janvier 2016. Créée par Rand Ravich, on retrouve au casting des acteurs méconnus pour la plupart: Robert Kazinsky, Adhir Kalyan, Dilshad Vadsaria et Tim Dekay. Portée par un épisode pilote rythmé et prometteur, Second chance séduit rapidement. Dès l’apparition de son personnage principal, un héros viril et parfois brut de décoffrage, la série oscille entre un ton badass agréable (qui n’est pas sans rappeler celui de la série Banshee avec son héros peu regardant des règles morales) et un ton classique personnifié par le frère et la sœur geeks et milliardaires, aux ambitions démesurées. Il est au final toujours rafraîchissant de suivre les aventures à l’écran d’un personnage fort en caractère et qui semble déterminé à agir comme bon lui semble pour atteindre son but, même lorsqu’il est parfois évident que l’idée ou la méthode sont mauvaises. En mélangeant adroitement techniques scientifiques, manipulations génétiques, histoires de familles et intrigues policières mâtinées de complot, Second chance semble réussir à la perfection son mélange des genres. A la réserve près que le soufflé retombe légèrement à partir du second épisode, lorsqu’on comprend le mécanisme de la série, à savoir que Jimmy, ancien sheriff frustré par sa chute professionnelle, n’aura de cesse d’utiliser ses facultés pour aider son fils policier à résoudre des enquêtes. Si le fil conducteur de la vie de Jimmy et de sa relation avec son fils demeure très intéressant, le procédé de collaboration entre les deux, étiré sur 13 épisodes, montrera sans doute ses limites. On pourra également noter la redondance, depuis quelques années maintenant, de la méthode consistant à unir les forces d’un policier à celles d’un personnage doté de pouvoirs ou présent grâce à un évènement surnaturel (Sleepy Hollow, Limitless ou encore Forever pour n’en citer que trois). Cela étant, principalement grâce à un personnage principal bien écrit et interprété, à des effets spéciaux réussis, à un univers et un rythme agréables, Second chance ne révolutionnera certes pas le genre et ne figurera sans doute pas au panthéon des plus grandes œuvres télévisuelles, mais demeure plaisante et offre un spectacle de qualité. Et c’est finalement bien ce qu’on était venus chercher.

Crédits: Fox

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s