Critiques Cinéma

ANOMALISA (Critique)

4 STARS EXCELLENT

anomalisa affiche

SYNOPSIS: Michael Stone, mari, père et auteur respecté de « Comment puis-je vous aider à les aider ? » est un homme sclérosé par la banalité de sa vie. Lors d’un voyage d’affaires à Cincinnati où il doit intervenir dans un congrès de professionnels des services clients, il entrevoit la possibilité d’échapper à son désespoir quand il rencontre Lisa, représentante de pâtisseries, qui pourrait être ou pas l’amour de sa vie… 

Charlie Kaufman est une anomalie. Scénariste de Dans la peau de John Malkovich, Eternal Sunshine of the Spotless mind, Adaptation, chaque script de ce scénariste suinte la névrose souvent, le méta parfois mais toujours l’anormalité de ses personnages. Entrer dans une œuvre de Charlie Kaufman demande de l’attention car rien n’y est jamais évident et surtout d’accepter de suivre les chemins que dessine le tortueux New-Yorkais. On peut d’ailleurs imaginer ce qu’il y a dans la tête du bonhomme en voyant Synecdoche, New York, première et unique réalisation de Kaufman avant Anomalisa, avec le brillant Phillip Seymour Hoffman. Charlie Kaufman a pour habitude de distordre la réalité, de trafiquer la narration pour nous dire quelque chose. Et il faut parfois du temps pour comprendre, pour que les éléments du puzzle s’imbriquent et que tout d’un coup l’histoire s’éclaire. Anomalisa ne fait pas exception à la règle. Le film est basé sur une pièce écrite par le scénariste lui même. Racontant le quotidien morose de Michael Stone un commercial donnant des conférences sur le management et qui traverse une crise existentielle. Difficile d’en dire plus sans gâcher la vision du film qui repose sur le voyage qu’effectue le spectateur avec Michael.

Le choix de la stop motion et du style visuel des personnages laisse perplexe un long moment. Dans cette histoire terriblement réaliste on se demande pourquoi Duke Johnson et Charlie Kaufman ont choisi cette technique pour raconter cette histoire. Il faut reconnaitre la brillante réalisation et la mise en lumière du long métrage car bien vite on oublie le côté marionnette pour voir des personnages agir et ressentir. Même si des petits éléments nous rappellent que non, tout ça n’est pas «comme d’habitude». Car si Kaufman a accepté de porter sa pièce à l’écran et a choisi pour cela ce style d’animation, il y a une bonne raison qu’il serait dommage de révéler. Et c’est bien cela le plus difficile pour le spectateur. Avancer dans le film sans jamais vraiment savoir où il va, sans les repères habituels que le cinéma offre habituellement. Pas vraiment une comédie, pas vraiment un drame, le film a son propre ton à l’image de Michael, mélancolique mais avec une lueur d’espoir. C’est David Thewlis qui prête sa voix à Michael Stone et il arrive parfaitement à donner vie à ce quinqua en perdition. Le duo qu’il forme avec Jennifer Jason Leigh est excellent dans la vérité qu’ils donnent à ces pantins articulés. Comme dans tout film écrit par Charlie Kaufman, il y aura des moments étranges, complètements déstabilisants et en filigrane la permanente impression que l’on est en train de se faire balader. Et bien que cela soit vrai il faut avoir confiance dans le conducteur de cette montagne russe de névroses. Une fois de plus, Kaufman crée un ovni, tellement inclassable qu’il bénéficia du financement participatif pour se faire. Loin du formatage actuel, il laissera les fans du cinéaste heureux mais les plus réfractaires au style risquent de le rester encore.

anomalisa affiche

Titre Original: ANOMALISA

Réalisé par:  Charlie Kaufman et Duke Johnson

Casting :  David Thewlis, Jennifer Jason Leigh, Tom Noonan…

Genre: Animation, Comédie dramatique

Sortie le: 03 février 2016

Distribué par: Paramount Pictures France

4 STARS EXCELLENTEXCELLENT

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s