Tip/Top

Le top 20 ciné 2015 de Patrice Steibel

L’année 2015, une des plus spectaculaire en terme de sorties depuis une décennie a tenu ses promesses malgré quelques déceptions contrebalancées par l’émergence d’un phénomène : les jeunes cinéastes septuagénaires ! Comme toujours cette liste se base sur un unique critère parmi les films vus en salles cette année le plus subjectif d’entre tous et le seul qui vaille quand on se plie à l’exercice : le plaisir ressenti devant l’écran.

1 MAD MAX FURY ROAD

mad-max-4-fury-road-mad-max-4-fury-road-13-05-2015-16-g

Peu de projets attendus depuis si longtemps (30 ans) parviennent à être à la hauteur des attentes (forcément) démesurées qu’ils suscitent et un seul est parvenu à les dépasser : Mad Max Fury Road ! Le djihadisme, les 1%, le féminisme, la crise écologique le jeune George Miller , 71 ans, affronte les angoisses contemporaines comme il le fit des traumatismes nés du choc-pétrolier. Il injecte dans la rétine du spectateur un condensé de cinéma du slapstick au blockbuster en passant par John Ford et réussit la ou ont échoué Spielberg et Lucas : revisiter en l’égalant une de ses œuvres phares. Un classique instantané !

2 MISSION IMPOSSIBLE ROGUE NATION

S’il n’était pas le cinquième volet d’une franchise Rogue Nation aurait reçu sans doute plus de louanges, le film m’a procuré une joie immense de spectateur. Quasi-parfait dans tous ses compartiments : mécanique implacable du scénario, mise en scène maîtrisée sans ostentation, star magnétique et révélation féminine avec Rebecca Ferguson. Mission accomplie.

3 STAR WARS EPISODE VII – LE REVEIL DE LA FORCE

Avec ce Réveil de la Force enthousiasmant et émouvant J.J Abrams nous a ramené vers l’état d’émerveillement dans lequel nous étions à la vision de la trilogie originale mais surtout il est parvenu à nous offrir de nouveaux personnages capables de porter sur leurs épaules cette nouvelle trilogie.

4 CREED: L’HERITAGE DE ROCKY BALBOA

Ryan Coogler honore avec ce film aussi émouvant qu’exaltant l’héritage de la saga offrant à Stallone un incroyable tour d’honneur dans son rôle fétiche. CREED est un triomphe, plus qu’un prétendant au titre : le nouveau champion !

5 IT FOLLOWS

it-follows-it-follows-04-02-2015-7-g

It Follows avec son concept imparable est un parfait exemple de cinéma d’horreur atmosphérique qui, tout en faisant des clins d’ œil aux maîtres du genre (bel hommage à Wes Craven qui nous a quitté cette année) parvient à être à la fois sensible, dérangeant et authentiquement terrifiant.

6 KINGSMAN : SERVICES SECRETS

Matthew Vaughn (et sa complice Jane Goldman) font une relecture pop et punk du genre « superspy » britannique et transforment le fade Colin Firth en bad-ass à coté duquel Wolverine ressemble à Oui-oui !

7 SEUL SUR MARS

THE MARTIAN

Avec ce film à la fois film de survie et « feelgood movie » , ode à la science et à ce qu’il y a de meilleur dans l’humanité, Ridley Scott à 76 ans signe le film le plus optimiste et joyeux de sa carrière.

8 ANT-MAN

Sa modestie, le timing comique et le charme de ses interprètes font la réussite d’ Ant-Man le plus jazzy des films Marvel Studios qui mixe comédie, film de casse et de super-héros. Une parfaite détente entre deux méga films. Fourmidable !

9 007 SPECTRE

Malgré un dernier acte en demi-teinte et un méchant, pourtant iconique, peu convaincant Spectre parce qu’il restaure la « formule 007 » dont la franchise s’était écartée depuis les débuts de Daniel Craig dans le rôle mérite sa place dans le top.

10 THE BIG SHORT

Avec cette dénonciation cinglante et documentée du système financier , drôle et rythmée, sa distribution de rêve menée par un Christian Bale des grands jours Adam McKay fait son entrée dans la liste des réalisateurs à suivre.

11 AVENGERS L’ÈRE D’ULTRON

Si Avengers : l’Ère d’Ultron ne parvient pas à faire revivre l’enthousiasme ressenti devant le premier volet, il reste un des films le plus proches de la narration des comics contenant des plans incroyables tout droit sortis des plus belles splash pages.

12 A LA POURSUITE DE DEMAIN

tomorrowland

De la trempe des films Amblin le film de Brad Bird déborde de rythme, d’invention et d’optimisme. Un film familial au sens noble qui vous rendra votre âme d’enfant.

13 FAST & FURIOUS 7

fast-and-furious-7

Fast & Furious 7 connaît bien son public et le régale avec cette orgie de destructions atteignant le niveau d’un film catastrophe , de bastons quasi super-héroïques, mettant la barre si haut dans le délire qu’il n’y a plus de barre!

14 HACKER

Blackhat

Clairement plombé par un scénario digne d’un DTV et du manque d’alchimie entre ses interprètes la patte de Mann est assez puissante pour installer une atmosphère qui transcende ces défauts, le réalisateur nous offrant au passage une nouvelle fusillade d’anthologie.

15 STRICTLY CRIMINAL

strictly cr12

Chronique mortifère de la vie du gangster James « Whitey » Bulger porté par un Johnny Depp quasi-vampirique qui a rarement été aussi bon (et pourtant je ne l’apprécie guère). Un film qui reste en mémoire.

16 SICARIO

Thriller à l’atmosphère étouffante élevé par la mise en scène de Denis Villeneuve , magnifié par la photographie de Roger Deakins et porté par un trio d’acteurs Blunt, Del Toro et Brolin en totale maîtrise, pourrait prétendre égaler les très grands films si son scénario n’était pas si conventionnel.

17 THE VOICES

Avec son traitement insolite du serial-killer entre humour, terreur et merveilleux, porté par la performance de Ryan Reynolds, The Voices est une réussite dans le genre si risqué de la comédie horrifique.

18 INHERENT VICE

Labyrinthique, mélancolique et burlesque malgré quelques langueurs cette relecture du film noir sur fond de crépuscule des sixties entre Raymond Chandler, Robert Altman et les ZAZ … vous envoûtera si vous savez capter son étrange longueur d’onde.

19 TALE OF TALES

Beau, baroque et Bizarre…je me suis laisser envoûter par ce « Conte des Contes » qui ressuscite une forme de fantastique merveilleux européen qui avait disparu de nos écrans.

20 JURASSIC WORLD

Punching-ball favori cette année des blogs de cinéma Jurassic World est un exemple de suite-remake efficace, un divertissement à base des « Greatest hits » de l’original augmenté pour s’adapter à l’écosystème du blockbuster moderne.

Publicités

3 réponses »

    • et est t-il interdit de mettre dans son top un film sorti aux US en 2015? 🙂 Non! chacun sa règle et Patrice à choisi celle-ci, pas très grave et choix personnel qui personnellement ne me pose pas de problème 😉

  1. Disons qu’il s’agit du top des films vus légalement en salles en 2015 😉
    Et pour être franc quand vous le verrez vous comprendrez que je ne pouvais pas faire l’impasse sur Creed …Hashtag teasing 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s