Critiques Cinéma

CODE MOMENTUM (Critique)

1 STARS TRES MAUVAIS

code momentum

SYNOPSIS:  Alex Farraday, l’une des meilleures braqueuses du monde, sort de sa retraite pour effectuer un dernier casse et s’emparer de précieux diamants. Lorsque son visage est accidentellement révélé pendant l’opération, elle est contrainte de fuir la ville. Elle devient la cible de la CIA et d’une organisation criminelle internationale, prête à tout pour la faire disparaître. Il ne s’agit pas que de diamants, mais Alex l’ignore encore. Alors qu’ils doivent la neutraliser par tous les moyens, les adversaires d’Alex réalisent rapidement qu’elle est la proie la plus dangereuse qu’ils n’aient jamais traquée…

Datant de 2014, Code Momentum ne doit sans doute principalement sa sortie en e-cinema qu’à l’actualité James Bond du moment et du fait qu’Olga Kurylenko ait été la James Bond Girl de Quantum of Solace. Polar comme on n’en fait plus et c’est tant mieux, tout dans ce direct to dvd transpire le pire des années huitante ou nonante comme disent nos amis suisses. Enfin quand on parle des années 80, on parle du mauvais cinéma des années 80. On ne peut que remarquer un point positif dans ce film, c’est la constance de ses créateurs à ne rien réussir. Tout est absolument parfait de mauvais gout. Que ce soit le scénario, digne d’un mauvais épisode de K2000 avec cette histoire de dernier casse qui tourne mal, histoire déjà vue mille fois ailleurs mais qui là oscille entre le parfaitement confus et le parfaitement convenu. Olga Kurylenko, la tête d’affiche se démène dans le vide d’une histoire dont on se fout éperdument. Elle d’ordinaire si séduisante ne dégage ici aucun charisme, n’apporte rien à son personnage qui est une mauvaise imitation de la Béatrice de Kill Bill. Le réalisateur ne se prive d’ailleurs pas de pomper allègrement des plans au film de Tarantino. Et pas qu’une fois.

code momentum 1

Ce sont d’ailleurs les seuls plans un peu intéressants du métrage. Le reste est une bouillie de caméra hyper active et qui rend le peu d’action complètement illisible. Dans des lieux d’une banalité crasse pour ce type de film, d’un hôtel à un hangar, tout est filmé de la même manière. L’essentiel de l’action se situe en Afrique du Sud et après un générique sur base de tambours qui pouvait laisser espérer que le lieu ait une quelconque influence, il n’en sera finalement rien. Difficile de dire ce qui a pu motiver un tel projet tant le déjà vu est permanent. Les moyens manquent et cela se ressent, notamment dans la scène de casse du début ou des protagonistes masqués et costumés comme pour un paintball semblent être les pires voleurs du monde. Finalement après cette vision cataclysmique on termine par un grand éclat de rire car le film bénéficie d’une fin ouverte incompréhensible, à moins que l’idée ne soit d’en faire un deuxième. On espère très fort que non. Bon après si vous aimez les nanars entre copains…

code momentum

Titre Original: MOMENTUM

Réalisé par: Stephen S. Campanelli

Casting : Olga Kurylenko, James Purefoy, Morgan Freeman,

Greg Kriek, Karl Thaning, Dylan Edy…

Genre: Thriller, Action

Sortie le: 13 novembre 2015 en e-cinema

Distribué par: –

1 STARS TRES MAUVAISTRÈS MAUVAIS

Publicités

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s