Critiques Cinéma

LE GRAND JOUR (Critique)

5 STARS CHEF D'OEUVRE

le grand jour affiche

SYNOPSIS: Aux quatre coins du monde, de jeunes garçons et filles se lancent un défi : aller au bout de leur rêve, de leur passion et réussir l’épreuve qui va bouleverser leur vie. Ensemble ils vont vivre une journée unique celle de toute les espérances.

Le grand jour est le deuxième documentaire de Pascal Plisson en trois ans. En 2012, il avait un connu un grand succès public et critique avec Sur le chemin de l’école où il suivait dans différents pays des enfants dont le parcours pour aller à l’école relevait d’un grand défi. Le réalisateur retrouve avec Le grand Jour les mêmes thèmes : l’enfance et l’éducation. Il y suit cette fois des enfants mais aussi des plus grands, au travers de quatre destins différents : Celui d’un boxeur de 11 ans, d’une contorsionniste du même âge, d’une étudiante en mathématique de 16 ans et d’un passionné de nature de 19 ans. Tous vont vivre un évènement clé dans leur parcours « éducatif », un moment charnière de leurs vies. Motivation variée mais objectif commun pour ces 4 personnes : sortir de sa condition, de son environnement grâce aux études. Mais paradoxalement, Pascal Plisson nous dépeint un environnement familial positif et même prêt à aider les 4 jeunes. Mais il nous montre surtout la force de la volonté de ses héros pourtant si proche de nous. A l’issue de la projection, les voir en chair et en os, intimidés et un peu émus devant un public en admiration fut presque troublant. En effet, par une écriture efficace, la tension de ce grand jour est ressentie par le spectateur et il est difficile de ne pas s’émouvoir des réussites ou des défaites de chacun des protagonistes du film

le grand jour 1

Le cinéaste a choisi de gommer les lignes entre fiction et réalité grâce à une mise en forme magnifique avec notamment un travail sur les plans et les lumières à la fois naturelles et retranscrivant parfaitement chaque environnement. (Le film est tourné à 2 caméras, en 4k, presque sans lumières additionnelles, et avec une petite équipe de 5 personnes.) Et comment ne pas parler des environnements justement. 4 destins et 4 pays différents : Cuba, l’Ouganda, la Mongolie et l’Inde. Chaque paysage est un délice pour le regard et ajoute une couleur à chaque histoire sans pour autant faire office de carte postale. Il est évident que chaque parcours n’a de sens que dans le pays où il se déroule. Pascal Plisson évite également tout au long du film les interviews ou les regards caméras (consigne qui a été donnée aux « acteurs » durant le tournage). Et il lui a fallu une immersion de plusieurs semaines dans la vie de ses héros pour connaitre leurs habitudes, que ceux-ci s’habituent à la caméra et obtenir ainsi des moments de vérité parfaitement filmés et qui font mouche immédiatement. Le réalisateur a par ailleurs expliqué que pour 30 secondes d’une scène, celle du bus dans Cuba par exemple, il a été nécessaire de tourner pendant une heure et demie. Une fois l’émotion passée, le cinéaste s’autorise en guise d’épilogue quelques interviews face caméra de l’entourage des 4 héros. Si Pascal Plisson arrive sur ce film à une telle maitrise, le travail en amont avec des productions dans chaque pays plus celle autour de lui a été très important. Mais cette recherche et même cette écriture – le cinéaste expliquant qu’un documentaire s’écrit autant qu’un métrage de fiction-, doit aussi pouvoir laisser la place à la surprise. Ainsi, les rencontres comme celle de Roberto, ami du boxeur Cubain, apportent une respiration humoristique à des histoires jamais misérabilistes mais parfois très émouvantes. Le Grand jour est donc un documentaire qui se savoure comme une fiction et qui derrière la beauté des images nous racontent une vérité sur les rêves qui s’accomplissent et prouve si besoin était que l’éducation est le plus beau moyen de s’élever. Pascal Plisson est allé au-delà de son documentaire en suivant le parcours de ses 4 héros après le film et en trouvant des aides pour qu’ils puissent aller au bout de leurs parcours.

le grand jour affiche

Titre Original: LE GRAND JOUR

Réalisé par: Pascal Plisson

Casting: Nidhi Jha, Albert Ensasi Gonzalez Monteagudo,

Deegii Batjargal…

Genre: Documentaire

Sortie le: 23 septembre 2015

Distribué par: Pathé Distribution

5 STARS CHEF D'OEUVRECHEF D’ŒUVRE

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s