Critiques Cinéma

LES MINIONS (Critique)

3,5 STARS TRES BIEN

les minions affiche

SYNOPSIS: A l’origine de simples organismes monocellulaires de couleur jaune, les Minions ont évolué au cours des âges au service de maîtres plus abjectes les uns que les autres. Les disparitions répétitives de ceux-ci, des tyrannosaures à Napoléon, ont plongé les Minions dans une profonde dépression. Mais l’un d’eux, prénommé Kevin, a une idée. Flanqué de Stuart, l’adolescent rebelle et de l’adorable petit Bob, Kevin part à la recherche d’un nouveau patron malfaisant pour guider les siens. Nos trois Minions se lancent dans un palpitant voyage qui va les conduire à leur nouveau maître : Scarlet Overkill, la première superméchante de l’histoire. De l’Antarctique au New York des années 60, nos trois compères arrivent finalement à Londres, où ils vont devoir faire face à la plus terrible menace de leur existence : l’annihilation de leur espèce.

Il est fort probable que, si vous avez plus de 12 ans (et encore, la folie Minions touche jusqu’aux trentenaires !), vous soyez victimes d’une overdose de Minions avant même de les voir débouler sur grand écran. Jouets, peluches, applications, trousses, cahiers, affiches dans le métro, Happy Meals.. Les Minions sont partout, depuis le succès considérable de Moi, Moche et Méchant et sa suite. Il faut avouer que c’est une belle opération financière pour le studio Franco-Américain Illumination Mac Guff, racheté par Universal en 2011. En à peine 5 films (Les Minions, Moi, Moche et Méchant, Le Lorax et Hop), le studio s’est fait une confortable place parmi les grands du secteur de l’animation. Et vu le succès du film dès sa sortie (meilleur démarrage de l’année en France, deuxième meilleur démarrage de tous les temps pour un film d’animation aux États-Unis), il y a fort à parier que l’avenir s’annonce encore radieux pour ce nouveau player. Le risque avec ce nouvel épisode des aventures des petites créatures jaunes, c’est justement que le public ne réponde plus à l’insistant tapage marketing des équipes d’Illumination. Les chiffres ont montré que ça n’était pas le cas dans les salles, mais qu’en a-t-il été de la qualité du film ? Les critiques, partagées, sont soit complètement convaincues, soit dépitées par un film où les dialogues des personnages principaux se résument un gloubi-boulga de mots français, espagnols, américains et j’en passe, à une intrigue complètement abracadabrantesque, et à un humour certes jamais vulgaire, mais pas toujours des plus fins. 

les minions 1

Pourtant, il faut avouer qu’une fois encore les réalisateurs Pierre Coffin, déjà à l’œuvre sur les deux Moi, Moche et Méchant (et accessoirement voix officielle des Minions) et Kyle Balda la jouent très malin. Car mine de rien, pas facile de tenir 1h30 avec ces petits personnages jusque là caractérisés uniquement par leur petite taille, leur couleur jaune, leur langage étrange et leur capacité à se mettre dans les situations les plus incongrues, la faute à leur naïveté et leur absence totale de sens du danger. Pourtant, en resserrant l’intrigue autour de 3 Minions principaux (Kevin, Stuart et Bob, pour ne pas les citer), et surtout en les entourant de personnages hauts en couleur, le film prend de l’épaisseur. Le casting de voix, tant en Anglais (Sandra Bullock, Jon Hamm, Steeve Coogan, Michael Keaton) qu’en Français (Marion Cotillard et Guillaume Canet), est à ce titre particulièrement savoureux. Ajoutez à cela une histoire qui se déroule dans l’Angleterre du Swinging London, particulièrement adaptée pour des personnages positifs et innocents, et une BO d’enfer, et vous obtiendrez un film souvent drôle, rarement hilarant, mais qui remplit sa mission : divertir. Sans, en plus, provoquer chez le spectateur une overdose de Minions. Après à voir si, en sortant de la salle, vous ne vous sentez pas trop agressé par les hordes de Minions qui vous assaillirons de toutes parts.

les minions affiche

Titre Original: THE MINIONS

Réalisé par: Pierre Coffin, Kyle Balda

Casting: Sandra Bullock, Jon Hamm, Michael Keaton,

Alisson Janney, Steve Coogan, Jennifer Saunders…

Genre: Animation, Famille

Sortie le: 8  juillet 2015

Distribué par:Universal Pictures International France

3,5 STARS TRES BIENTRÈS BIEN

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s