Critique Blu-Ray

INHERENT VICE (Critique Blu-Ray)

4,5 STARS TOP NIVEAU

inherent vice br

SYNOPSIS: L’ex-petite amie du détective privé Doc Sportello surgit un beau jour, en lui racontant qu’elle est tombée amoureuse d’un promoteur immobilier milliardaire : elle craint que l’épouse de ce dernier et son amant ne conspirent tous les deux pour faire interner le milliardaire… Mais ce n’est pas si simple… C’est la toute fin des psychédéliques années 60, et la paranoïa règne en maître. Doc sait bien que, tout comme « trip » ou « démentiel », « amour » est l’un de ces mots galvaudés à force d’être utilisés – sauf que celui-là n’attire que les ennuis.

« … A l’image des précédentes œuvres de PTA, Vice Caché (la traduction française) est en effet une pièce insaisissable et insondable, sophistiquée, propre, maîtrisée de bout en bout. C’est aussi et surtout une plongée fascinante dans l’ambiance de la fin des 60’s et du début des 70’s. Le scénario dense du 7ème long-métrage de Paul Thomas Anderson, bien que peu évident au premier abord – l’intrigue criminelle au cœur de l’histoire est alambiquée mais demeure toutefois accessible, malgré les digressions – donne lieu à des moments de cinéma inoubliables, qui nous hantent longtemps après la séance. En mémoire ce sublime flashback mettant en scène Doc et sa petite amie Shasta sous la pluie, en quête de drogues, au son du planant Journey through the past de Neil Young. Ou bien encore, les étonnantes et déstabilisantes séquences mettant en lumière le policier Bigfoot, interprété par un Josh Brolin des grands jours, à la palette nuancée. Marqué par l’ironie, un humour décapant (la scène chez le dentiste Martin Short vaut son pesant de cacahuètes) et une volonté de rompre la linéarité narrative, Inherent Vice, film noir à l’aspect volontairement « labyrinthique » et à l’atmosphère vivifiante, évoque avec éclair un monde malade, violent, désorienté, tiraillé. La force du film est évidemment cette mélancolie « malaisante » qui captive et laisse beaucoup de place à la contemplation… Inherent Vice est un film unique, zarbi et dissocié, puissant et impénétrable, pétri d’ambition, qui reste indubitablement gravé en mémoire. Une cogitation folle et enivrante, dont la fin, ouverte et érotique, restera dans les annales. »

La critique complète de Piwi ici

DÉTAIL DES SUPPLÉMENTS:

4 bandes annonces inédites

  • Les Paranoïas
  • Shasta Fay
  • Le Golden Fang
  • Tout un rêve

inherent vice br

Titre Original: INHERENT VICE

Réalisé par: PAUL THOMAS ANDERSON

Casting: Joaquin Phoenix, Josh Brolin, Katherine Waterston,

Owen Wilson, Reese Witherspoon, Martin Short

Genre: Comédie, Policier, Drame

Disponible en Téléchargement définitif le 4 Juilletet en DVD, Blu-ray et VOD chez Warner le 15 Juillet

4,5 STARS TOP NIVEAUTOP NIVEAU

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s